Voyage dans le temps

TEPS

Comme je le mentionnais dans un article dernièrement, nous essayons constamment de nous projeter dans le futur mais nous ne sommes pas très bons pour imaginer la personne ou la vie que nous aurons à ce moment-là.

La société en général,  fait aussi cet exercice régulièrement et tente d’imaginer ce que sera la vie de sa population dans plusieurs décennies.

En 1967, le réseau américain CBS présentait une série sur le 21e siècle. L’animateur était le célèbre présentateur de nouvelles Walter Conkrite. Un épisode en particulier, présenté en mars 1967, s’intitulait ‘’ At Home 2001’’ et présentait une vision de la maison familiale telle qu’envisagée par les penseurs de l’époque.

Dans cet épisode, on suggérait entre autres, que notre vaisselle serait entièrement recyclable, au point d’être liquéfiée par une machine après chaque repas, pour être reconstituée en de nouveaux couverts pour le repas suivants. De plus, la préparation des aliments devait devenir presque entièrement automatique. Nous n’aurions qu’à taper le menu désiré à l’avance et il apparaîtrait au moment voulu.  Les ingrédients pré-emballés seraient conservés pendant des décennies si besoin, congelés ou ‘’irradiés’’. Lorsque requis, ils seraient acheminés de l’entreposage au four micro-ondes, pour former un repas et être cuits en quelques secondes. Pour obtenir des couverts, il suffirait d’appuyer sur un bouton pour voir apparaître le bon nombre d’assiettes et d’ustensiles, fabriqués à l’instant même. Cela me fait un peu penser aux imprimantes 3D développées ces dernières années, mais nous sommes encore loin d’une telle réalité.

Walter Cronkite  assurait aussi les téléspectateurs que les robots ménager seraient d’usage courant. Nous avons bien les aspirateurs robots tels la Roomba, mais nous n’avons pas encore les robots envisagés, qui feraient tout le travail domestique et utiliseraient les escaliers sans problème.

Les experts s’imaginaient que les meubles seraient gonflables. Nous aurions ainsi quelques fauteuils supplémentaires en réserve, que nous n’aurions qu’à gonfler pour nos visiteurs et  que nous pourrions ranger par la suite dans l’armoire pour ne pas encombrer la maison. Les lits gonflables sont effectivement devenus une réalité et sont bien utiles pour dépanner.  les meubles pour enfants quant à eux devaient devenir jetables et être fabriqués à partir de papier.

La maison à l’aube du 21e siècle allait être auto-suffisante, comme un vaisseau spatial. Elle ferait re-circuler toute l’eau utilisée et aurait sa propre source d’électricité à partir de batteries. En entrant dans la maison, on pénétrerait dans un sas vitré où la poussière et les impuretés extérieures seraient aspirées de manière ‘’électrostatique’’.

Les penseurs de cette époque ont correctement prévu l’avènement de la télé couleur à écran géant, mais nous sommes un peu en retard sur l’horaire en ce qui concerne la télé en 3D qui devrait être répandue dans tous les foyers depuis un bon moment.

Walter Cronkite explique dans l’émission de 1967 qu’un rapport gouvernemental récent avait conclu que les américains travailleraient 30 heures par semaine en l’an 2000 et qu’ils bénéficieraient d’un mois de vacances à la base. Les gens auraient beaucoup plus de temps pour les loisirs. Disons, que la fiction dépasse la réalité là dessus, les Américains travaillant plus d’heures et prenant moins de vacances aujourd’hui qu’à l’époque.

L’ordinateur, comme objet de la vie courante avait été prédit, avec une console géante comprenant plusieurs écrans qui informerait, donnerait des instructions et fournirait les divertissements de la famille toute entière. On soutenait aussi que cet équipement permettrait de travailler à partir de la maison, sans jamais avoir à se rendre à un bureau. Les nouvelles seraient distribuées dans cette console via des satellites de partout dans le monde. On prévoyait aussi la création de vidéo-téléphones.

L’ambiance de l’époque était enthousiaste. La NASA et l’âge spatial était en effervescence et on imaginait le futur rempli de gadgets qui transformeraient la vie de tous les jours.

De nombreux items de cette émission d’il y a plus de 45 ans sont devenus réalité. Je m’amusais cette semaine à essayer de concevoir ma personne dans 25 ans. C’est difficile comme exercice car on se sait pas ce que sera notre vie et la société à ce moment-là, sans parler des changements internes dont j’ai discuté dans un autre article.

J’ai donc regardé mon moi d’il y a 25 ans, en 1988. Cette année-là. j’avais 27 ans et si aujourd’hui, je pouvais prendre cette personne de  27 ans et lui présenter mon quotidien, elle serait effarée. Juste dans la maison, il y a l’internet par câble DSL, les nombreux ordinateurs de bureau ou portatifs reliés par un réseau wi-fi, les téléphones cellulaires intelligents, les thermostats programmables, le robot aspirateur, la télé sur demande, Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux et une multitude d’objets qui n’existaient pas et que mon moi de 27 ans n’aurait pas pu imaginer à son époque.

En 1988, j’achetais mon journal quotidien et c’était ma source unique de nouvelles, à part quelques abonnements à des magazines d’actualités. Aujourd’hui, je peux prendre connaissance des nouvelles n’importe quand et de n’importe où dans le monde grâce à internet.

Lorsque je me projette 25 ans dans le futur pour imaginer ma vieillesse, je peux difficilement concevoir toutes les avancées scientifiques et les changements majeurs qui se dérouleront sur une si longue période. Les changements seront-ils aussi grands que sur les derniers 25 ans? Probablement, et c’est pourquoi nous serons toujours approximatifs dans notre conception du futur.

Dans le temps, même le futur était mieux.   –    Karl Valentin
La distinction entre le passé, le présent, le futur n’est qu’une illusion, aussi tenace soit-elle.
–   Albert Einstein

Vous aimerez peut-être:

  • Avec cette grippe qui n'en finit plus,  j'ai l'impression d'avoir perdu douze jours de ma vie. Je commence à entrevoir la fin de cet épisode, pr ...

  • Nous vivons notre vie un peu comme des icebergs, flottant à la dérive  de notre existence et camouflant une grande partie de notre véritable nat ...

  • Dans quelques heures nous prendrons la route vers Washington pour nos vacances de la relâche scolaire. Aujourd'hui, nous sommes allés porter nos ...

Partagez!

Exprimez vous!

*