Une place au soleil

mouvement

Quitter une maison pour toujours est un processus délicat. Il y a toutes les années passées, les souvenirs qui y sont attachés, 36 ans passés dans cette maison  pour ma mère. Le fait qu’elle quitte sa maison pour quelque chose de stimulant; aller vivre chez son fils en attendant le grand départ pour l’Amérique Centrale dans quelques mois, contribue à ce qu’elle n’ait pas d’ état d’âme face à ce grand changement.

Alors qu’on entend souvent parler des familles qui s’entre déchirent lors du partage des biens familiaux, dans notre cas, cela se passe très bien. Mon frère et moi n’avions vraiment rien que nous voulions à tout prix ce qui rend le processus très détendu et tout se fait dans la bonne humeur.

Ma mère ne garde pas grand chose car elle veut s’acheter du neuf lorsqu’elle sera dans la future maison en Amérique Centrale. Elle donne ou vend la presque totalité du contenu de la maison. Mon frère a pris les outils, le set de patio et de la vaisselle, j’ai choisi les photos, des livres, d’une bibliothèque et  d’un peu de vaisselle. Charmante Ado pour sa part a reçu la quinzaine de poupées de collection ainsi que l’armoire vitrée pour les ranger. Ma mère a mis plusieurs effets sur le côté de la maison et a suggéré aux voisins de venir voir et de prendre ce qui pourrait leur être utile. Le reste sera ramassé par un organisme communautaire plus tard cette semaine.

C’est agréable de faire tout cela dans l’harmonie. Nous n’avons pas beaucoup de choses en commun, ma mère, mon frère et moi, mais nous arrivons à nous entendre raisonnablement bien. J’ai quitté la région depuis trente-quatre ans alors que mon frère a toujours habité à moins de quinze minutes de ma mère. Ils ont des liens beaucoup plus serrés entre eux qu’avec moi, qui ne les voit que trois ou quatre fois par année.

Je suis tout de même contente d’avoir les albums photos car certaines remontent au début du siècle dernier et il y a aussi les avis nécrologiques de tous les membres de ma famille depuis les derniers soixante dix ans. Si un jour, Charmante Ado  veut des informations sur son arrière-arrière-grand-père, je pourrai lui montrer des photos et j’aurai quelques détails à lui donner comme sa date de naissance, sa carrière et le nom de ses enfants, tous ces détails apparaissant dans la notice nécrologique.

J’ai aussi gardé une vieille encyclopédie, l’Encyclopédie de la Jeunesse publiée par Grolier en quatorze volumes. Cette encyclopédie a peuplé de nombreuses heures de mon enfance et Charmante Ado a démontré un certain intérêt à les parcourir.

Heureusement que j’avais désencombré notre maison l’hiver dernier, je vais donc avoir de la place pour ces nouvelles additions.

Une page de la vie de ma mère est tournée, commencera bientôt la grande aventure de son existence; aller vivre dans un autre pays, une autre culture et langue, à soixante-seize ans. Elle a toujours détestée le froid et son passe-temps favori est le jardinage. Elle pourra maintenant le pratiquer à l’année et elle aura le soutien de mon frère et sa femme pour s’adapter à son nouvel environnement.

Pour ma part, je n’aurai plus aucune famille proche au Canada, sauf des cousins que je ne connais pas vraiment. Heureusement que Tendre Moitié a une soeur ainsi qu’un neveu et une nièce qui habitent à environ trois heures de chez nous. Le reste de la famille de Tendre Moitié est en Europe.

Je suis bien contente que ma mère soit en si bonne santé ce qui lui permet de profiter de cette occasion inespérée. Elle est dans une forme parfaite, elle marche plusieurs kilomètres par jour et mange sainement. Elle n’a jamais bu ni fumé. Elle a travaillé comme serveuse toute sa vie ce qui lui a donné l’occasion d’être très active physiquement. Elle devrait donc avoir plusieurs années de soleil, de chaleur et de jardinage dont elle pourra profiter.

 

 

Il faut toute la vie pour apprendre à vivre.   –   Sénèque 
Vous n’êtes pas fini tant que vous n’avez pas fini de grandir et de changer.    –    Benjamin Franklin 

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*