Un monde secret

tôt

Le week end dernier, nous avons fait une petite expédition pour aller voir notre neveu qui est élève officier de la marine, arriver à un port à quelques heures de chez nous. Dû à un fort trafic maritime dans les écluses, il est arrivé avec 24 heures de retard. Nous suivions sa position avec une application appelée Marine Traffic mais nous avons perdu son signal à un moment donné pendant de nombreuses heures, ce qui nous a amenés à l’attendre en vain au port à une heure du matin.

Après avoir finalement rejoint la capitainerie du port (grâce à un très gentil agent de sécurité portuaire) qui nous a informé que le bateau n’arriverait que le lendemain vers 14 heures, nous sommes rentrés à la maison. Nous nous sommes couchés à cinq heures du matin. Comme nous habitons en milieu semi-rural, à cette heure, toute la faune est éveillée et produit ma foi un vacarme assez important lorsque l’on essaie de dormir. Nous avons tout de même noté que c’était magnifique d’être debout pour voir le soleil se lever et la nature s’éveiller.

Le deuxième jour, nous apprenions de la soeur de Tendre Moitié que le bateau de son fils avait encore plus de retard et qu’il n’arriverait que vers 22 heures. Nous décidons de refaire le trajet et cette fois-ci,  il est arrivé à bon port. Notre neveu a pu quitter le bateau pendant l’escale et nous l’avons amené au restaurant prendre un bon repas. Il était très heureux de revoir la famille après trois semaines à naviguer et a beaucoup apprécié que l’on ait fait le trajet pour le voir.

Cette escapade nous a encore une fois vu revenir à la maison à cinq heures du matin. Nous avons dormi quelques heures mais n’étions pas très en forme durant la journée, sauf pour Charmante Ado, la jeunesse récupérant plus rapidement.

Nous sommes maintenant trois jours plus tard et je me réveille chaque matin vers cinq heures et j’ai beaucoup de mal à me rendormir. Ce matin, je me suis levée au lieu d’essayer en vain de retrouver le sommeil. Je viens de passer trois heures seule avec seulement le chant des oiseaux et le bruit des grenouilles et des criquets pour me tenir compagnie. J’ai aussi vu nos quatre chats rentrer un à un de leurs escapades nocturnes. Tête de Mule et Toutou Parfait étaient eux aussi tout à fait éveillés et pressés de commencer leur journée à l’extérieur.

Je me suis installée sur la terrasse et j’ai lu quelques articles de psychologie, puis j’ai préparé des barres protéinées pour le déjeuner. J’ai trouvé cette période incroyablement relaxante. On dirait que tôt le matin, devant un jour nouveau, tout est possible et on voit la vie avec plus d’optimisme. Je me sentais pleine d’énergie, les idées affluaient et je faisais plein de projets.

J’ai toujours pensé que j’étais un oiseau de nuit, mais je trouve l’ambiance du petit matin, avec le soleil, les oiseaux et l’éveil de la nature, beaucoup plus stimulante et énergisante que le calme feutré de la nuit. J’envisage sérieusement d’en faire une nouvelle habitude, de me coucher un peu plus tôt pour vivre ces quelques heures de tranquillité.

Je crois que cela aiderait mon côté créatif ainsi que mon humeur et ma vision de la vie. Difficile d’être négatif ou pessimiste face à un nouveau jour tout neuf qui semble remplit de possibilités.

 

Le soleil ne m’a pas surpris au lit en cinquante ans.  –   Thomas Jefferson
Une des clés du succès est de prendre le lunch lorsque la plupart des gens prennent leur déjeuner.   –   Robert Brault

 

Vous aimerez peut-être:

  • Une de mes connaissances, une jeune mère d'une trentaine d'années, passe beaucoup de temps sur Facebook. Elle ne travaille pas à l'extérieur de ...

  • Après plus de dix mois à vous écrire à tous les jours, je me sens un peu plus confortable d'en dévoiler davantage sur moi. Voici donc ma présent ...

  • Je me targue d’être une personne efficace et organisée. Aujourd’hui toute cette organisation s’est révélée insuffisante lorsque le serveur qui h ...

Partagez!

Exprimez vous!

*