Un modèle différent

mère-fille

J’ai eu une adolescence difficile, causée en grande partie par une incompatibilité profonde de caractère entre ma mère et moi. Deux personnes si différentes, dans une relation parent-enfant, ce n’est pas très évident. Aujourd’hui, notre relation se porte beaucoup mieux du fait que nous avons une relation d’adultes et que chacune respecte le tempérament et les limites de l’autre.

J’étais une âme tourmentée à l’adolescence, je lisais les grands classiques de philosophie alors que ma famille, de classe ouvrière, lisait peu. Je m’interrogeais déjà sur le sens de la vie alors que mon entourage était plus terre à terre, occupé à gagner leur vie dans des occupations difficiles et peu valorisantes. Mes parents n’avaient pas vraiment le luxe ou le temps de se poser des questions existentielles.

J’ai été une ado rêveuse, sérieuse et assez obéissante. Je n’ai pas pris de drogue ou fait d’autres bêtises et j’avais d’excellentes notes à l’école. Je n’étais pas vraiment un problème côté comportemental, sauf pour mes divergences d’opinions ou de réactions par rapport au reste de la famille.

En général, je pensais toujours différemment de mes proches, en particulier ma mère. Je n’avais qu’à ouvrir la bouche pour demander quelque chose, que la réponse était invariablement non, qu’elle que soit la demande. Il y avait rarement une explication ou une raison pour expliquer le refus; je crois aujourd’hui que c’était tout simplement que mes demandes sortaient du cadre ordinaire de la vie familiale et que cela dérangeait la routine ou l’ordre établi. J’étais en quelque sorte le mouton noir.

Durant toute cette longue adolescence, je me suis juré de ne pas répéter ce pattern avec mes enfants. Heureusement, Tendre Moitié, qui a grandi dans un contexte plus harmonieux, pense tout à fait comme moi sur le sujet de l’éducation des enfants.

Hier, Charmante Ado recevait une amie pour dormir et elle m’a demandé si nous pouvions aller au cinéma après mon travail le soir. Elle savait que je travaillais tôt à la pension le lendemain matin mais que j’aurais quelques jours de congé par la suite. Le film se terminerait vers minuit et cela ferait une nuit plutôt courte, mais je me suis dit que nous étions dans la dernière semaine des vacances scolaires, que nous n’étions pas allés au cinéma de l’été et que cela pourrait être amusant. Tendre Moitié était aussi d’accord pour veiller tard, même s’il travaillait tôt le lendemain.

Bref, nous sommes allés au cinéma et cela a été très agréable, les filles ont choisi une comédie et nous sommes allés voir un film de science-fiction. Charmante Ado avait déjà passé la nuit précédente chez cette même amie et m’avait demandé, alors qu’elle était encore là-bas, si elle pouvait ramener son amie pour passer la nuit. Comme je me suis juré de ne jamais dire non sans raison et que je n’avais aucune raison de refuser, j’ai accepté. Par la suite, lorsqu’elle a demandé pour aller au cinéma, Charmante Ado a offert de venir m’aider à la pension avec son amie, mais je leur ai dit que ce n’était pas nécessaire.

J’ai entendu durant la soirée, Charmante Ado dire à son amie que je ne disais jamais non. Sur le coup, cela m’a semblé exagéré, mais je dois admettre qu’il est assez rare que je refuse ses demandes. Il faut tout de même mentionner que Charmante Ado a toujours été très raisonnable dans ses demandes et elle offrira souvent de l’aide ou de faire une tâche supplémentaire pour compenser le surcroît de travail éventuel qu’elle m’apporte avec une activité.

Cela peut sembler peu éducatif d’être considéré comme un parent qui ne dit jamais non mais je m’en accommode fort bien. Notre relation est solide et Charmante Ado sait qu’elle peut compter sur moi. Il m’arrive de dire non, comme pour sa demande récente d’aller à un concert en octobre, un soir d’école, à Montréal (qui est à quelques heures de chez nous) seule avec ses amis. Elle pensait faire le trajet en autobus avec deux amies, plus le frère de 19 ans de l’une d’elles et son ami du même âge. Aucun de ces deux jeunes adultes ne connaît Montréal et de toute façon, un soir d’école éliminait toute possibilité d’accepter ce projet pour Tendre Moitié et moi.

Charmante Ado ne s’en est pas formalisée car je crois qu’elle savait très bien que c’était nettement exagéré comme demande. Peut-être a-t-elle voulu tester nos limites et elle a réalisé qu’il y a des choses que nous refuserons sans équivoque, surtout si nous nous inquiétons pour sa sécurité. Elle a de toute façon avoué qu’aucun des autres parents n’aurait accédé à cette demande.

Donc, je ne pense pas être si permissive que cela et ma fille ne me mène pas par le bout du nez même si je suis plutôt conciliante. Ma mère attend toujours que ma relation mère-fille se détériore mais je  peux vous assurer que je ne crois pas que cela arrivera. Nous nous ressemblons beaucoup et cela aide à une bonne entente entre nous. Je ne trouve pas ses idées ou envies saugrenues et j’aime lui faire plaisir. Si ma fille se rappelle de son adolescence comme d’une période remplie de plaisirs, de copines et d’activités avec ses amis, j’en serai fort heureuse.

Entre-temps, nous semblons passer à travers cette adolescence sans trop de heurts et dans la bonne humeur générale.

J’ai aussi dit non à l’obtention d’un furet! Charmante Ado est toujours prête à adopter toutes les bestioles qu’elle rencontre!

Pour être mère, peut-être faut-il accepter de créer avec la sienne un nouveau type de relation.   –   Sophie Chabanel 
Il n’y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d’être une bonne mère.   –   Jill Churchill

Vous aimerez peut-être:

  • La retraite a été traditionnellement définie comme une étape que l’on atteint après 35-40 ans sur le marché du travail.  De nos jours, il y a d’ ...

  •   Il y a environ cinq ans, nous avions fait un achat quelque peu impulsif. L'item en question était un aspirateur robot de marque Roomba ...

  • Je vous ai déjà parlé de ma Roomba, un aspirateur robot. C'est un élément essentiel de notre maisonnée, programmé pour se mettre au travail chaq ...

Partagez!

Exprimez vous!

*