Un dimanche en promenade

adoption

Aujourd’hui, nous sommes allés faire du bénévolat en famille à la SPCA.  Cela faisait longtemps que nous en parlions et le beau temps nous a stimulé. La SPCA  a besoin de bénévoles pour promener les chiens en attente d’adoption, vu que le personnel n’a pas toujours le temps pour le faire.

Première constatation, il vaut mieux y aller en semaine car il y a beaucoup de monde le dimanche.  Il y avait beaucoup de jeunes qui promenaient les chiens car ils doivent faire des heures de bénévolat pour le programme international de leur école. Charmante Ado suit elle-même le programme international, mais elle a déjà complété près du double des heures requises avec d’autres organismes depuis un bon moment.

Nous avions tout de même décidé d’aller promener des chiens à la SPCA parce que c’est une activité amusante et bonne pour la santé. Nous avons choisi de promener un magnifique chiot labrador de six mois. Notre jeune chien déjà d’une bonne taille, tirait un peu sur sa laisse au début dans son excitation mais il s’est calmé  assez rapidement. Il a profité d’une grande promenade et d’un petit quinze minutes tranquille avec nous où nous l’avons caressé et joué avec lui. Il avait un bon début d’éducation car il donnait la patte de bon coeur et s’assoyait plus ou moins à la demande.

J’espère qu’il sera adopté rapidement car il avait un bon tempérament, était très affectueux et semblait très intelligent. Il me faisait penser un peu à Toutou Parfait et cela m’a fait réaliser que notre Husky mélangé a probablement une bonne part de Labrador en elle car sa tête et ses oreilles ressemblent vraiment beaucoup au chien que nous avons promené.

Ce n’est pas facile de le ramener à sa cage mais nous ne pouvions pas l’adopter, avec déjà deux gros chiens et quatre chats. On se dit qu’on lui a quand même fait un peu de bien en lui permettant de sortir de sa cage pendant quelque temps. Nous comptons bien y retourner car c’est très agréable comme activité et il semble que c’est un grand besoin en semaine.

Nous avons aussi pris des renseignements pour devenir famille d’accueil. Ce pourrait être à court terme pour un chien ou un chat malade ou à plus long terme pour une chatte sur le point d’accoucher. Pour la chatte, il faut s’engager à la garder elle et ses chatons jusqu’à l’âge où les chatons pourront être mis en adoption, soit huit semaines.

Le seul problème est la logistique de tout cela car ils demandent que les animaux placés soient gardés à l’écart de nos propres animaux pendant au moins une semaine, pour éviter que nos animaux attrapent une maladie en provenance de la SPCA. Ce serait assez simple pour les chats car on pourrait les garder dans une pièce fermée mais pour un chien ce serait plus compliqué car je trouve qu’il a un peu plus besoin d’être avec des gens et je n’ai pas envie de l’enfermer dans une pièce pour le séparer des autres.

Je vais penser à tout cela et songer aussi aux coûts de vaccination. La SPCA recommande fortement que tous nos animaux soient à jour pour leurs vaccinations. C’est d’une certaine logique car les animaux que nous hébergerions pourraient leur transmettre des maladies. Je ne suis pas très rigoureuse concernant les vaccinations. Nos chiens par exemple ne rencontrent jamais d’autres chiens alors j’avais l’habitude de ne les faire vacciner que lorsqu’ils devaient être hospitalisés, comme Toutou Parfait l’an dernier.

Si je dois faire vacciner toute notre ménagerie chaque année, cela nous coûtera plusieurs centaines de dollars. Par contre, les coûts de soins et de nourriture de l’animal placé en famille d’accueil sont couverts par la SPCA pendant le temps qu’il passerait chez nous.

Charmante Ado est bien sûr enthousiasmée par l’idée d’avoir de nouvelles boules de poil périodiquement. Un chaton est toujours adorable et ne demande pas de soins très exigeants. Je trouve que c’est une excellente solution pour les gens qui veulent profiter de la compagnie d’un animal sans l’engagement à long terme. Certaines personnes voyagent beaucoup ou ne sont pas certaines qu’elles s’adapteraient bien aux besoins d’un animal domestique et être famille d’accueil leur permet de voir si l’expérience leur plaît.

Pour l’instant, je penche plus pour les chats mais sait-on jamais. Nous allons nous accorder quelques jours de réflexion.

Même le plus petit félin est un chef-d’œuvre.    –     Léonard de Vinci 
Le chien n’a qu’un but dans la vie : offrir son coeur.      –     J.R. Ackerley

Vous aimerez peut-être:

  • Ce matin nous avons dû nous lever très tôt car Charmante Ado jouait à 08h00 sa dernière partie de la saison dans un tournoi régional. Son équipe ...

  • Je vais vous parler d'un peu de tout et de rien, et de ce qui se passe dans notre vie en ce moment. Je suis de plus en plus occupée avec la pens ...

  • Toutou Parfait a subi sa chirurgie au genou il y a un peu plus de cinq semaines maintenant et je vais vous faire un petit compte-rendu de sa con ...

Partagez!

Commentaires

  1. Quelle coïncidence! Je ne connais personne dans mon entourage qui ait pris la peine de considérer devenir famille d’accueil pour animaux abandonnés. Par contre je me suis moi-même lancée dans l’aventure début 2011 et j’ai adoré l’expérience. Si cela vous intéresse je raconte comment cela s’est passé dans cet article:

    http://finir-riche.net/Blogue/devenir-famille-daccueil-pour-animaux-beaucoup-davantages-et-peu-dinconvenients/

    Ma voisine par contre a adopté un des chiens dont je m’occupais, une superbe caniche femelle, ce qui me permet de la voir régulièrement. Les chiens ont cette capacité de ne pas oublier, chaque fois qu’on se voit elle me fait une de ces fêtes! Et je le lui rends bien d’ailleurs 🙂

    Depuis j’ai mis cette activité sur le back-burner, je suis juste trop occupée mais cela a permis à ma fille de constater tous les efforts que cela prend de s’occuper d’un animal de compagnie. D’un chien surtout, beaucoup plus qu’un chat.

    Les refuges autres que la SPCA sont toujours à la recherche de familles d’accueil. La plupart se spécialisent et ne s’occupent que de chiens ou de chats. Vous n’aurez aucun problème à trouver un organisme à aider. Il est vrai cependant que puisque vous avez vous même des animaux à la maison, ce soit peut-être plus compliqué, mais ce n’est pas impossible. Pour les chats il y a cette adresse à Montréal:

    http://www.sphinxprojet.com/fr/notrecause.html

    Voila. Au plaisir de vous lire de nouveau 🙂

    • En effet, c’est une coïncidence, je viens d’aller lire votre article qui est très informatif et complet. Je suis bien contente que vous ayez aimé l’expérience, ça m’encourage à la tenter aussi.

      Dans mon coin de pays, il n’y a pas d’autres refuges que la SPCA, mais j’ai été très impressionnée par l’implication des employés lors de ma visite. Ils ont tous l’air d’adorer leur travail et les animaux. Une adoption s’est concrétisée durant ma visite et tous les employés sont venus faire des calins à la petite chienne qui quittait pour sa nouvelle vie.

      C’est super que votre pensionnaire ait été adopté par la voisine et que vous pouvez encore la voir. Cela a dû être moins triste pour votre fille de voir que la chienne aurait un nouveau foyer.

Exprimez vous!

*