Train tranquille

passage du temps

Un peu de tout et de rien aujourd’hui. Tendre Moitié est revenu de son voyage d’affaires, Charmante Ado termine con camp d’entraînement de basketball et je pratique mon piano, car j’ai pris un peu de retard avec tous mes petits bobos, heureusement réglés.

L’entraîneur de basketball, qui avait hésité à prendre Charmante Ado dans l’équipe en début d’année, m’a dit hier qu’elle s’était énormément améliorée et qu’elle y mettait de l’énergie et du coeur. Ça fait plaisir à entendre. Côté académique, elle a toujours tendance à attendre à la dernière minute pour travailler sur ses projets et présentations, mais nous suivons cela de près.

Je dois remettre le programme d’exercices sur les rails. Charmante Ado a mal au genou droit et nous revoyons le médecin dans douze jours pour discuter des résultats de radiographies. Tendre Moitié  a passé des radiographies il y a près de trois semaines pour ses deux genoux et on attend toujours de savoir s’il pourra avoir des injections de cortisone. De mon côté, je vois le médecin dans deux semaines pour… mes genoux aussi! C’est le cas de le dire, la famille est sur les genoux!

Le voyage en Europe est malheureusement remis, mais seulement d’une soixante de jours, pour avoir  lieu en février prochain. Nous avons pris cette décision car trois dossiers au travail étaient vraiment problématiques et il y avait un trop grand risque qu’ils n’aboutissent pas. Heureusement depuis, les choses semblent vouloir se régler favorablement, mais ces affaires ne seront pas complétées ni payées avant décembre probablement. Un autre facteur important dans notre décision de reporter a été que nous épargnerons 1500$ en billets  d’avion en voyageant en février au lieu de la période de Noël et du Nouvel An.

Nos différents animaux se portent bien. Tête de Mule ne nous a pas fait de nouveaux dégâts ce qui est bien agréable. Toutou Parfait et toujours aussi parfait. Elle vieillit et cela semble la rendre encore plus affectueuse. Après quelques mois de répit, Chaton Mignon essaie de nouveau d’usurper le trône dans la hiérarchie féline, ce qui occasionne quelques escarmouches musclées avec Grande Patronne. Elle vieillit aussi notre Grande Patronne, bientôt 15 ans.

Les deux autres chats font leur petite affaire. Les trois petites rates ont pas mal engraissé et nous avons quelque peu coupé les gâteries pour qu’elles retrouvent leur fine taille. Elles sont toujours aussi éveillées et affectueuses.

Charmante Ado s’est découvert une passion pour les coupons. Elle écume le Web pour trouver des coupons et me les imprimer. Juste la semaine dernière, elle m’a épargné neuf dollars, grâce à ses recherches. Au début, elle imprimait un peu n’importe quoi, mais je lui ai fait comprendre que les seuls coupons utiles étaient ceux en rapport avec des produits que nous avons l’habitude d’utiliser. C’est parfois étrange, ce qui peut captiver l’intérêt d’un enfant.

D’ici la fin du mois, nous allons changer d’affiliation corporative, après des mois de planification. Heureusement, l’équipe que nous avons formée il y a près de deux ans, fait le transfert avec nous. Le changement est excitant, je dois refaire les deux sites Web, celui de notre équipe et celui juste pour Tendre Moitié et moi. Cela fait quatre sites à modifier, car ils existent en version française et anglaise. Les cartes d’affaires et toute la paperasse doivent aussi être remplacées. J’adore la partie informatique de ce travail.

Voilà ce qui se passe ces jours-ci dans la famille Opus Secret. Rien de dramatique, la vie suit son cours, mais le train-train quotidien n’est parfois pas apprécié à sa juste valeur. Je lisais dernièrement un livre où l’auteur mentionnait que l’on devrait parfois s’imaginer perdre tout ce qui nous est cher, pour mieux l’apprécier.

Il mentionnait que si on imagine une vie où tout ce qui nous est cher a disparu, nous commencerons à réaliser que les petits tracas, les irritations ou ces petites choses qui nous tombent sur les nerfs, ne sont finalement que des broutilles.

Je crois qu’il existe une belle égalité des citoyens dans l’accès aux petits bonheurs de la vie quotidienne et une énorme inégalité dans la faculté d’en profiter.    –   Philippe Bouvard

Vous aimerez peut-être:

  • Avec cette grippe qui n'en finit plus,  j'ai l'impression d'avoir perdu douze jours de ma vie. Je commence à entrevoir la fin de cet épisode, pr ...

  • Avez-vous remarqué que les réactions des gens à des évènements tout à fait ordinaires, sont parfois complètement hors de proportion? Je pense e ...

  • Belle petite journée de Noël tranquille aujourd'hui. Tendre Moitié commence une grippe d'homme et a passé l'après-midi à dormir. Futur Capitaine ...

Partagez!

Exprimez vous!

*