Senteurs d’été

Pyrénées

Je suis devant un dilemme canin ces jours-ci. Avec la chaleur exceptionnelle que nous vivons ce printemps, nos chiens muent à une vitesse affolante. L’automne dernier, j’avais pris la résolution de faire raser ou à tout le moins, tondre Tête de Mule, notre Montagne des Pyrénées pour l’été prochain.

Tête de Mule, quoiqu’étant un chien magnifique, pue de façon dégoûtante durant l’été. Pas un léger effluve malodorant, elle empeste littéralement. C’est un chien qui vit une grande partie de la journée à l’extérieur. Elle partage avec Toutou Parfait  un enclos de dix milles pieds carrés, avec des arbres, de l’ombre et deux niches.

L’hiver, elle a une bonne odeur et son poil est superbe. Durant les périodes de grande chaleur, c’est une toute autre histoire. Elle dort dans la maison durant l’été parce que sinon, elle passerait la nuit à aboyer sur tout ce qui bougerait, chevreuils, écureuils et raton-laveurs.

Nous aimerions donc qu’elle ait une odeur moins forte et qu’elle se salisse moins. Elle adore fouiner partout, n’hésite pas à creuser et à se rouler dans la boue et peut rentrer le soir dans un état épouvantable. Toutou Parfait, elle, reste en tout temps d’une propreté impeccable, tout en passant la journée avec Tête de Mule; je ne sais pas comment elle fait !

Je disais donc que j’avais décidé de faire tondre Tête de Mule cette année. Avant d’entreprendre quelque chose d’aussi drastique, je suis allée consulter quelques sites sur les chiens. Hors, j’apprends que c’est un sujet très controversé. Il n’y a pas que des avantages, les inconvénients et les risques sont assez importants. Pourtant, je vois de plus en plus de chiens qui sont rasés chaque année.

Premièrement, les chiens ne transpirent pas par la peau, mais par la langue et les coussinets sous les pattes. Il est donc inutile de les raser pour qu’ils aient moins chaud. Ensuite, leur peau n’a aucune protection contre les rayons du soleil, ils sont donc très vulnérables si on enlève le poil qui protège leur peau du soleil. Il semblerait aussi que le poil ne repoussera pas aussi beau ni aussi abondamment qu’auparavant.

Un autre facteur est que le chien va continuer à se gratter comme s’il avait encore une épaisse fourrure et ses griffes pourraient lui écorcher la peau.

Les chiens ayant un pelage double, c’est-à-dire un sous-poil et une couche de poil supérieure, comme mes deux chiens, sont mieux protégés du soleil et des morsures de moustiques. Si on rase une couche de poil, cette protection est grandement diminuée et ils risquent d’attraper un coup de chaleur ou même une insolation.

Le poil leur sert d’isolant, celui du Pyrénées est légèrement huileux et le protège contre le trop grand froid l’hiver, ou contre la trop grande chaleur l’été.  Les bains ne devraient pas être trop fréquents car le shampoing élimine l’huile protectrice du poil.

Il semblerait que la seule véritable raison de tondre un chien qui n’est pas d’une race dont les poils poussent constamment, soit dans l’éventualité où ses poils seraient tellement emmêlés qu’on n’arriverait pas à le brosser si bien que sa peau ne respirerait plus. Nous n’en sommes pas là heureusement.

Bon, je crois que je vais oublier le rasage ou la tonte de ma Tête de Mule. Pour l’odeur, j’ai lu qu’un ou l’autre des moyens suivants aiderait à enrayer les odeurs désagréables :

  • Poudre pour de bébé ou bicarbonate de soude; saupoudrer généreusement et faire pénétrer dans la fourrure, compléter avec un bon brossage.
  • Lingettes humides pour bébé ou feuilles antistatique pour la sécheuse; frictionner vigoureusement l’animal, puis brosser.

Tête de Mule adore l’attention et se faire dorloter (sauf pour sa phobie du coupage de griffes) alors je crois qu’elle aimera bien se faire pomponner à tous les soirs. Il ne me reste qu’à trouver le temps et l’énergie!

Le chien aime passionnément les odeurs fétides. Si le chien est fidèle à l’homme, c’est parce que l’homme pue.    –    François Cavanna 

Partagez!

Commentaires

  1. Bonjour,
    je viens de lire votre article et suis entièrement d’accord avec vous au sujet du rasage des montagnes.
    j’ai le même « tête de mule » que vous, avec apparemment les mêmes avantages et les mêmes inconvénients…( l’odeur l’été!!!)
    je vois que votre poste date de 2012 mais espère que vous pourrez encore recevoir ce message;
    avez-vous essayé le bicarbonate de sodium (de soude)? et quel a été le résultat?
    le brossage, les shampoings, le savon de Marseille ou l’essence de lavande n’y faisant rien, je souhaiterais essayer votre méthode.
    vous remerciant par avance de prendre le temps de me répondre.
    Bien Cordialement avec une caresse à « tête de mule ».

    • Bonjour, notre Tête de Mule est maintenant une vieille dame, mais elle pue toujours autant durant l’été. Le bicarbonate de soude contrôle vraiment bien les odeurs et les lingettes humides sont aussi très utiles pour lui nettoyer le dessous du menton. Toutou Parfait étant décédé l’an dernier, nous avons un autre chien, qui lui, ne sent rien du tout alors qu’il est beaucoup plus actif que Tête de Mule.

      Merci de me lire

Répondre à Opus Annuler la réponse.

*