Savoir pour prévoir, afin de pouvoir

budget

Suite à mon article d’hier sur les gens qui dévoilent trop de choses sur Facebook, l’amie dont je parlais semble avoir vu la lumière tôt ce matin. Elle a subitement éliminé 150 de ses « amis » Facebook, y compris moi. Je la comprends, nous ne sommes pas proches du tout, sommes éloignées de 500 km et ne faisons pas partie de la vie l’une de l’autre.

Ce n’est évidemment pas mon article qui l’a fait réagir puisqu’elle ne sait pas que j’ai un blogue et en fait je ne lui pas parlé ni écris depuis plus d’un an. Je suis seulement contente qu’elle ait finalement décidé de protéger un peu plus sa vie privée.

Aujourd’hui, je vais parler de budget familial. Comme je l’ai déjà mentionné, Tendre Moitié et moi sommes travailleurs autonomes. Du côté positif, nous n’avons pas d’heures fixes de travail, pas de patron. Nous avons un travail très diversifié qui nous amène sur la route et nous fait rencontrer des clients. Notre travail implique une certaine quantité de travail administratif, je dirais environ 25% de notre charge de travail. Le reste du temps est passé à servir les clients ou à rechercher de nouveaux clients.

C’est un travail très agréable, pas routinier du tout. La liberté de pouvoir à l’occasion  rester en pyjamas le matin pour travailler est très appréciée. La satisfaction de voir un client heureux et comblé est extraordinaire. Les revenus peuvent être considérables.

Il y a cependant des points négatifs. Les clients ne sont pas toujours agréables et peuvent à l’occasion nous faire perdre de longues heures pour absolument rien en bout de ligne. Il est difficile de se motiver à tous les jours de sortir et de faire de la prospection de clients. Il n’y a aucun revenu garanti et nous sommes un peu à la merci du marché et de l’économie.

Somme toute, nous adorons notre travail, mais ce n’est vraiment pas facile de faire un budget dans ces conditions. J’ai essayé de trouver des sites de finances personnelles qui parlent de revenus irréguliers mais je n’ai rien trouvé d’utile.

Tout d’abord, il est extrêmement stressant de ne pas savoir si nous aurons des revenus le mois prochain. Pour pallier à ceci, Tendre Moitié a entreprit de trouver de nouvelles sources de revenus moins aléatoires. Il participe à quelques comités professionnels et siège sur des conseils d’administration. Cela lui demande cinq  ou six jours par mois où il doit séjourner à l’extérieur de la ville. Par contre, ces réunions sont prévues des mois d’avance et nous avons maintenant des rentrées d’argent qui peuvent être anticipées.

Cette approche a évidemment beaucoup diminué le stress des revenus irréguliers. Pour quelqu’un d’autre, la solution pourrait être de trouver un travail à temps partiel qui apporterait des revenus réguliers.

Créer un budget lorsque nos revenus fluctuent constamment est tout un défi. La méthode que j’emploie est de budgéter mensuellement le montant MINIMUM que je suis certaine que nous gagnerons. Ce montant minimum comprend maintenant les revenus supplémentaires de Tendre Moitié. Ils ne couvrent pas tout à fait nos dépenses mensuelles, mais cela nous permet de payer une bonne partie des comptes et factures. Le reste doit venir de notre travail autonome.

Nous avons établi une liste de priorité pour les l’argent restant, une fois tous les comptes payés. Que ce soit cinq ou dix mille dollars, nous allons toujours le répartir de la même manière, en respectant les pourcentages que nous avons définis. Ce sera toujours la même proportion qui ira dans les épargnes, sur la marge Affaires et sur l’hypothèque par exemple. De cette façon, nous échappons à l’envie de dépenser plus lors d’un mois faste et nous diminuons nos dettes.

Un bon outil pour faire un budget en ligne est Mint.com Canada. C’est gratuit et une fois inscrit, vous y entrez vos comptes et Mint va extraire l’information. Vos données seront entièrement synchronisées avec vos comptes. Vous pouvez établir des catégories et créer un budget. Il est possible d’obtenir des messages lorsqu’on dépasse une limite pour une catégorie du budget. On peut aussi établir des buts et Mint nous montrera notre progression. Le gros bémol est que le site est en anglais exclusivement pour le moment mais la page d’accueil indique qu’il y aura bientôt un support complet en français.

Pour ceux qui ne veulent pas d’un programme en ligne pour des raisons de sécurité, il y a toujours Quicken, propriété de la compagnie   Intuit, tout comme Mint.com Canada.

Dans le titre:  Savoir pour prévoir, afin de pouvoir.    –    Auguste Comte 
La vie est faite d’imprévus, il fallait le prévoir !     –   Charles Bernard

Vous aimerez peut-être:

  • Je me targue d’être une personne efficace et organisée. Aujourd’hui toute cette organisation s’est révélée insuffisante lorsque le serveur qui h ...

  • Examinons aujourd'hui comment nous gérons la planification. Nous sommes souvent incroyablement optimistes lorsque nous tentons d’estimer et de p ...

  • Je suis sur la route cette semaine, alors on va y aller avec une petite analogie sur le voyage pour illustrer mon texte. Nous ne partirions pas ...

Partagez!

Exprimez vous!

*