Rira bien qui rira le dernier

humour

J’ai lu aujourd’hui un article très intéressant dans le Scientific American, sur le rire chez les animaux, plus particulièrement chez les rats.

Une des découvertes les plus significatives de la dernière décennie, serait que les rats, particulièrement les jeunes rats, peuvent rire. Un scientifique, Jaak Panksepp,  a publié un article sur le sujet dans la revue Behavioural Brain Research.

Il semblerait que les rats ressentent du plaisir durant leurs jeux avec d’autres rats et qu’un moyen d’enrichir le processus relationnel de communication  et de former un engagement social est d’utiliser une forme primitive du rire.

Nous sommes loin du rire humain, mais le rire chez les rats se produirait à une haute fréquence (50 kilohertz) et consisterait en une série de pépiements qui sont différents de toutes leurs autres vocalises.

Durant plusieurs années, Jaal Panksepp et ses assistants ont mené plusieurs études sur le rire chez les rats et elles ont toutes démontré qu’il y a un chevauchement très net entre les caractéristiques fonctionnelles et expressives des pépiements des jeunes rats comparées au rire chez de jeunes enfants.

Pour faire rire les ratons, M. Panksepp utilisait le chatouillement. Les rats sont très chatouilleux, particulièrement dans la région de la nuque et c’est aussi à cet endroit que les ratons s’attaquent lorsqu’ils jouent à renverser un autre rat sur le dos  et à  le clouer au sol.

Les rats les plus chatouilleux étaient aussi ceux qui étaient les plus joueurs. Le scientifique a découvert que le rire chez les rats encourageait l’attachement. Les rats chatouillés vont chercher des contacts avec les mains humaines qui les ont fait rire précédemment.

Comme pour les humains, un stimulus environnemental négatif diminuera dramatiquement l’apparition du rire chez les rats. Par exemple, même si on chatouille un rat constamment, une odeur de chat dans les parages empêchera le rat de rire.

Le scientifique a aussi découvert que les femelles adultes sont plus réceptives que les mâles mais qu’il est plus difficile de faire rire des adultes en les chatouillant que de jeunes ratons, sauf si les adultes ont été chatouillés très souvent depuis leur enfance.

Si l’on donne le choix à un raton entre deux rats adultes, un qui pépie beaucoup et un qui ne le fait pas; le raton passera sensiblement plus de temps avec l’adulte qui semble plus joyeux.

Alors, est-ce que le rat rit vraiment, ou bien est-ce seulement une réaction instinctive comme le ronronnement chez le chat? Difficile à vérifier pour nous car l’oreille humaine ne perçoit pas de son au-delà de 20 kilohertz. Je peux cependant confirmer que les rats adorent être chatouillés et qu’ils sont plus attirés vers moi qui suit la seule à leur faire des chatouilles, pour le moment. Mais je crois que tout le monde va s’y mettre.

 

Le rire est un tranquillisant sans effets secondaires.    –   Arnold H. Glasgow

Vous aimerez peut-être:

  • Voici nos trois premiers cadeaux complétés. Le premier à gauche est destiné à une fervente de plongée sous-marine, de soleil et de mer. Le deuxi ...

  •   Ce sera court aujourd'hui. Ma grippe empire au lieu de s'amenuiser et j'ai déjà été dans une meilleure forme. Tendre Moitié l'a aussi at ...

  • Hier soir avait lieu la première partie de basketball pré-saison. L'équipe Benjamine de Charmante Ado (Secondaire un et deux) a joué contre l'éq ...

Partagez!

Exprimez vous!

*