Réunion familiale

chat

Nous voici de retour de vacances et prêts pour la rentrée scolaire. Si nous avions eu des doutes sur l’attachement de nos trois petites rates envers nous, ils ont vite été dissipés lorsque nous sommes arrivés chez la dame qui les gardait en pension. Elles trépignaient de plaisir lorsqu’elles nous ont aperçus et elles ont grimpé sur nous à la vitesse de l’éclair pour quémander des caresses.

Elles étaient pourtant très bien chez cette dame, qui les a élevées jusqu’à l’âge de sept mois et qui était très contente de les revoir. Elles ont été gâtées et caressées toute la semaine, mais je crois qu’elles se sont vraiment attachées à nous à cause de l’heure quotidienne que nous passons à jouer avec elles le soir.

Nous avons aussi appris pourquoi une des rates est si craintive. Les deux autres proviennent d’un élevage de rats domestiques,  mais la troisième appartenait à un homme qui élevait des rats pour les donner à manger (vivants) à ses serpents. Les rats vivaient dans la même pièce que les serpents et voyaient leurs congénères se faire bouffer régulièrement. Il semble que cet homme vendait aussi quelques rats pour se faire un peu d’argent et c’est comme ça que notre petite rescapée a pu sortir de là.

Lorsque nous avons acheté les trois rats et les deux cages chez la dame, elle nous avait bien mentionné que l’une d’elles était très craintive, mais sans plus. Nous avons tout de suite remarqué une grande différence entre elle et les deux autres; alors que ses compagnes adorent se faire prendre et caresser, celle-ci se démène et cherche à s’échapper de nos mains avec frénésie. On sent son cœur battre à une vitesse incroyable et nous nous disions qu’elle était d’un tempérament stressé, mais on le serait à moins, lorsqu’on a vu tous ses compagnons mourir dévorés sous ses yeux. Les rats sont extrêmement intelligents et sociaux, en fait un rat seul dépérira car il a besoin d’interaction avec ses congénères. Nous avons donc un rat qui souffre de l’équivalent du ‘’syndrome post-traumatique’’.

Notre survivante semble avoir passé une étape importante dans sa vie durant cette semaine de vacances. Les trois rates ont reconnu la dame chez qui elles ont passé sept mois et même notre petite peureuse est allée à sa rencontre pour se faire caresser. À notre retour, elle s’est jointe aux deux autres pour venir dans nos bras et se faire cajoler, chose qu’elle ne fait jamais. Une fois à la maison, elle participait aux activités au lieu de rester à l’écart et elle s’approchait pour obtenir sa part de gâteries. On peut même la prendre dans nos bras sans qu’elle semble sur le point de faire une crise cardiaque.

Lorsque nous revenons à la maison après une absence de quelques jours, le seul chat en vue est généralement Grande Patronne qui trône sur la galerie avant. Les chiens sont dans leur enclos et je devrai aller investiguer ce que Tête de Mule a bien pu y faire comme bêtise, car elle est brune de la tête aux pattes, alors que Toutou Parfait est toute propre, évidemment. Peut-être que Tête de Mule est en train de creuser un tunnel pour la grande évasion, en tout cas, elle va avoir besoin d’un bon bain.

Pendant que nous défaisons nos bagages, nous avons vu apparaître un à un les autres chats, qui viennent nous dire bonjour. Au coucher, il ne manquait que Chaton Mignon, qui n’avait jamais été laissé seul si longtemps. Rappelons que nous vivons à la campagne, que les chats peuvent entrer et sortir à leur guise par une chatière et que le jeune voisin venait deux fois par jour pour nourrir toute la ménagerie et rentrer ∕ sortir les chiens. Chaton Mignon étant le bébé de Charmante Ado, elle était très inquiète de son absence et elle ne s’est pas endormie avant une heure trente du matin, espérant le voir arriver.

Lorsque je me suis levée ce matin, toujours pas de trace de Chaton Mignon. J’ai vérifié sur le site de la SPCA, qu’il ne figurait pas dans les animaux trouvés et nous discutions Tendre Moitié et moi de mettre des affiches dans le quartier pour le retrouver. J’ai décidé de monter voir dans la chambre de Charmante Ado au cas où il serait revenu durant la nuit. J’ai retrouvé Chaton Mignon confortablement installé aux côtés d’une Charmante Ado endormie. Il ronronnait comme une locomotive et s’est lové dans mes bras pour une séance de caresses.

Tout est bien dans le foyer de la famille Opus. Certaines personnes de notre entourage ne comprennent pas notre attachement aux animaux. On nous mentionne souvent les contraintes, le travail, les responsabilités qu’impliquent les animaux domestiques. Je crois que c’est un choix personnel, nous aimons les animaux et considérons ces responsabilités comme étant naturelles. Le fait de vivre à la campagne nous permet de leur donner une superbe qualité de vie, avec beaucoup d’espace et de liberté. Il est évident que nous ne pourrions pas faire la même chose si nous habitions en ville, alors que les risques pour les chats de se faire frapper par une voiture seraient énormes et que nos gros chiens seraient confinés à une minuscule cour arrière.

Nous sommes très chanceux d’avoir trouvé un endroit rural si près de la ville, qui nous permet de vivre avec des animaux tout en n’ayant pas à faire de longues distances pour le travail.

Chaton Mignon vient de sortir quelques minutes. Le revoilà qui rentre, s’assied au pied de l’escalier et miaule un petit coup pour réclamer son humain préféré qui repose encore dans les bras de Morphée. Il se résigne alors à l’attendre, bien installé dans le creux du sofa où Charmante Ado s’installe toujours. Il y restera jusqu’au réveil de sa préférée.

Petit à petit, les chats deviennent l’âme de la maison.    –   Jean Cocteau

Vous aimerez peut-être:

  • L’édition du 9 février 2013 du Wall Street Journal affichait un article assez intriguant sur la dynamique familiale, en faisant un parallèle ave ...

  • Hier, ce fût un petit dimanche parfait. Quelques travaux extérieurs avant l'arrivée de la première tempête de neige de la saison, puis nous avon ...

  • J’ai une très bonne mémoire et je peux fréquemment citer avec assurance comment chaque personne était habillée lors de tel ou tel évènement, mêm ...

Partagez!

Exprimez vous!

*