Relâchement notre

sports hiver

Nous sommes en plein cœur de la semaine de relâche. Après être allés aider ma mère à mettre sa maison en vente, nous voici dans un centre de villégiature pour quelques jours. Les frais de séjour sont payés car Tendre Moitié est ici pour son travail.

Charmante Ado et moi devons payer nos dépenses de repas et d’activités et tout coûte un prix de fous ici. Il y a aussi l’épineuse question de la diète. Nous sommes tous très fiers de notre première journée car nous avons réussi à contrôler à la fois nos dépenses et la diète tout en nous assurant de quelques gâteries.

Ce soir nous nous sommes baignés dans une piscine extérieure à l’eau salée, chauffée bien sûr. Il pleuvait mais cela n’a rien gâché de notre plaisir.

Au programme demain, travail pour Tendre Moitié et activités pour Charmante Ado et moi. La température devrait redescendre sous zéro ce qui sera plus approprié pour nos activités extérieures sur la neige.

Durant ces vacances, nous essayons consciemment de ne pas dépenser à tort et à travers en nous disant que nous sommes en vacances et que nous le méritons bien. Habituellement, nous avons tendance à nous laisser tenter et à dépenser bien plus que ce que nous avions planifié.

Cette année, tout est sous contrôle et on s’amuse tout autant, sans  vider notre portefeuille ni remplir notre carte de crédit. Avant de partir, j’avais préparé une grande quantité de collations santé, que nous grignotons au fil de la journée. Cela nous tient loin des restaurants, que nous ne fréquentons que pour le repas du soir et nous choisissons alors un endroit bon marché et ayant des repas santé.

Ce soir, nous avons dû faire cinq ou six kilomètres pour sortir du quartier de villégiature. Nous avons réussi à trouver un restaurant avec des prix raisonnables et un menu intéressant. Si nous étions demeurés dans le centre, nous aurions sûrement payé plus du triple pour notre repas.

Auparavant, nous serions restés autour de l’hôtel et n’aurions pas cherché un meilleur rapport qualité-prix. Ce n’est pourtant pas très compliqué et nous n’avons pas eu l’impression de nous priver.

Certaines activités coûtent des sous et nous allons les faire tout de même car nous les avions planifiées dès le départ, il n’y aura donc pas de surprise.

Comme quoi il y a moyen de prendre des vacances à petit budget en combinant le travail et la planification. Tendre Moitié ne pourra pas participer à toutes les activités mais c’est le prix à payer pour cette fois-ci. Il n’est pas tout à fait à plaindre, car il mangera probablement mieux durant ces réunions et son souper d’affaires en soirée.

 Etre en vacances c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire.    –   Robert Orben 

 

Partagez!

Commentaires

  1. Rachel a écrit:

    J’aime beaucoup votre citation à la fin de l’article !
    Vous croyez que mon patron le comprendra comme vous et moi si je pose une petite semaine de congés ?
    oui…?
    non…?
    je vais tenter 😉

Exprimez vous!

*