Quand le moteur familial a des ratés

doueur lombaire

On ne peut pas dire que je sois très chanceuse coté santé depuis un mois. Tout a commencé par la grippe du siècle qui a duré deux bonnes semaines. J’ai par la suite eu trois ou quatre jours de répit avant d’attraper un gros rhume, qui dure encore. Pour couronner le tout, il y a deux jours, alors que nous entrions nos plantes de la terrasse pour les mettre à l’intérieur, je me suis fait mal au dos en soulevant le ficus. Le ficus se porte bien, je ne l’ai pas échappé. Étrangement, c’est la première fois qu’il ne perd pas ses feuilles lorsqu’on le déplace.

Mon dos lui, va moins bien et j’ai passé les deux derniers jours allongée ou assise, à ne pas faire grand chose. Les anti-inflammatoires font effet ce qui me donne bon espoir d’être rétablie assez rapidement et pouvoir me consacrer à autre chose que mes bobos.

Je dois être le moteur de cette maisonnée car j’ai remarqué que lorsque je ralentis ou m’arrête, toute la maisonnée fait de même. Tendre Moitié et Charmante Ado végètent en surfant sur le Web, la lessive, l’aspirateur et les courses ne se font pas, pas plus que les lits. Je vais prendre cela comme un compliment.

Sérieusement. Tendre Moitié a déjà eu à prendre soin de la maisonnée pour plusieurs périodes d’une semaine, lorsque je devais voyager pour mon travail et il s’en sortait très bien. Il était habituellement en train de passer l’aspirateur à mon retour ou à faire la lessive, mais en général, je n’avais rien à dire de sa gestion domestique.

Je m’aperçois que je suis un peu la gardienne de l’horaire de la maisonnée. Je rappelle à Charmante Ado de me donner ses vêtements de basket pour que je puisse les laver, je lui souligne que l’échéancier pour son article dans le journal local approche à grand pas et que les devoirs passent avant l’internet. Je lui indique où elle a laissé traîner ses affaires lorsqu’elle ne les retrouvent pas et lui rappelle que le lave-vaisselle est incapable d’attraper la vaisselle qu’elle laisse sur le comptoir.

Tendre Moitié se fait rappeler que ce serait bien que la piscine soit fermée avant la première neige et qu’appuyer sur le bouton d’arrêt de la Roomba chaque fois qu’elle se met en route, ( le bruit de cette machine l’indispose) ne signifie pas que le ménage a été fait. De plus, Roomba ne nettoie malheureusement pas les cuvettes, les bains, ni les éviers. Le gazon est devenu assez haut pour qu’on y perde nos chiens, mais il a finalement été coupé dernièrement.

J’ai l’impression que lorsque je suis malade, ce qui est très rare, malgré les apparences actuelles, mes deux amours attendent simplement que je sois de nouveau sur pied. Par contre, ils sont très attentifs à mes besoins et viennent fréquemment jeter un coup d’oeil pour voir si j’ai besoin de quelque chose.

Je n’ai pas à me plaindre, j’ose à peine m’imaginer comment un parent seul peut y arriver lorsqu’il est malade, à moins d’avoir des amis très disponibles et serviables.

Lorsque je vais mieux et que je descend au rez-de chaussée, je retrouve habituellement la vaisselle dans l’évier ou sur le comptoir, le salon en désordre et mes deux trésors assis béatement. Ils sont tout à fait réjouis de me voir et ils s’activent gaiement, comme si avec ma présence, tout redevenait normal.

En ce moment même, je suis au salon depuis trente minutes et Tendre Moitié est parti chercher le voisin pour l’aider avec la piscine et Charmante Ado vient de terminer son article mensuel pour sa chronique d’animaux. Elle commence maintenant ses devoirs.

Maman va mieux, la vie recommence!

On ne peut bien gouverner sa famille qu’en donnant l’exemple.    –   Conficius
Si la théorie de l’évolution est vraie, comment se fait-il que les mères de famille n’aient toujours que deux mains?    –   E. Dussault

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*