Projet Santé – Rapport mensuel 1

rester actif

Il y a quatre semaines aujourd’hui que nous avons entrepris notre nouveau « régime de vie ». J’avais écrit que je ferais un rapport le 15 de chaque mois mais je vous en parle plus tôt car cela me tracasse beaucoup.

Cela ne fonctionne pas très bien. La perte de poids de notre petite famille varie de nulle à une livre et demie. Nous avons pourtant l’impression de manger beaucoup mieux, de faire de meilleurs choix, d’être plus responsables et conscients de ce qu’on mange. Il n’y a pas eu de grands écarts, nous ne gardons aucune cochonnerie à la maison et nous ne sommes pas allés au restaurant sauf les fois où nous étions hors de la ville.

Bon, alors, qu’est-ce qui se passe? La seule problématique que je peux voir serait les quantités. Nous mangerions de trop grosses portions. Cela ne peut être qu’au souper car le déjeuner et le dîner sont très raisonnables et il serait difficile de manger moins. C’est vrai que le repas du soir est plus abondant, mais nous n’avons pas l’impression de trop manger. Il n’y a pourtant pas d’autre solution. Il va falloir couper dans les portions.

Nous n’abandonnons pas quoique la motivation de Charmante Ado soit à la baisse vu le manque de résultats mesurables. Je sais qu’elle mange mieux et qu’elle essaie une plus grande variété d’aliments, mais elle aurait aimé voir un résultat sur la balance en quatre semaines.

En examinant les raisons qui nous poussent à vouloir perdre du poids, je m’aperçois que pour Tendre Moitié et moi, ce sont surtout des raisons de santé. Pour Charmante Ado, l’apparence compte et aussi l’espérance d’augmenter sa performance et son endurance au basketball.

Tendre Moitiés et moi sommes dans la cinquantaine. Nous voyons tous les deux notre corps commencer à montrer des signes d’usure. Les deux genoux de Tendre Moitié sont atteints d’arthrose assez avancée, pour moi, ce sont les mains, les hanches et un genou. Nous avons tous les deux eu des hernies discales dans le passé et sommes sujets au maux de dos.

Cela affecte notre mobilité et nous pensons qu’un poids moindre donnerait un peu de répit à nos articulations. Nous avons des projets de voyage à notre semi-retraite et nous voulons rester actifs le plus longtemps possible. En ce moment, cela ne regarde pas très bien.

Je lis beaucoup, je fais des recherches, j’essaie de trouver LE programme qui fonctionnerait vraiment pour nous deux. Si j’en avais les moyens financiers, j’engagerais un kinésithérapeute ou un coach sportif pour nous élaborer un programme réaliste, qui nous expliquerait vraiment quoi faire et comment le faire, tout en étant adapté à nos limitations physiques.

Pour le moment, nous y allons à tâtons et le manque de résultats est un peu déprimant. Je crois que j’en fais trop une journée dans un domaine et que mon corps en souffre pendant les jours suivants et je dois alors me reposer avant de pouvoir réessayer. Cette semaine par exemple, j’ai marché à l’extérieur alors que c’était très glacé au sol. Le quartier était plein de côtes ce qui a été dur sur mon genou. Deux jours plus tard, j’ai encore mal. Ensuite j’ai assisté à une partie de basketball de Charmante Ado où les seuls sièges pour spectateurs étaient des bancs très bas et sans dossier. Au bout d’une heure et demie, mon dos n’en pouvait plus.

Est-ce que c’est l’âge qui fait cela, la pauvre forme physique, l’excès de poids, toutes ces réponses? Il est à noter que les autres parents, certains minces, plus jeunes et semblant en forme ont aussi trouvé cela très inconfortable. Ça me console un peu, mais moi deux jours plus tard, ça fait encore mal. Est-ce que je dois me résigner à cela en vieillissant, est-ce que des exercices pourraient renforcer mes muscles abdominaux et dorsaux pour mieux soutenir mon dos et améliorer ma posture peut-être?

Est-ce que quelqu’un a déjà entendu parlé d’un organisme qui offrirait ce genre d’aide? Établir un programme ciblé pour la personne, en tenant compte des buts précis comme renforcer le dos, soulager les articulations, augmenter la souplesse, perdre du poids; tout cela dans un souci de santé. J’imagine que c’est ce que fait un kinésithérapeute mais ce n’est pas donné.

C’est dommage que notre système de santé ne fasse pas dans la prévention en plus du traitement. On me remplacera un genou éventuellement mais j’aurais préféré avoir un plan, un programme précis, des conseils et un suivi pour retarder cette échéance le plus longtemps possible.

On ne lâche pas et on continue à s’informer et à chercher des solutions. Les prochains défis: diminuer les portions, faire des exercices régulièrement d’une intensité raisonnable mais qui ne nous rendent pas incapables de bouger dans les jours suivants.

A suivre!

La santé dépend plus des précautions que des médecins. –  Bossuet
Vous n’avez cessé d’essayer ? Vous n’avez cessé d’échouer ? Aucune importance !  Réessayez, échouez encore, échouez mieux. –  Samuel Beckett

Vous aimerez peut-être:

  • Nous voici donc arrivés au jour du bilan de santé mensuel. Nous sommes toujours sur la bonne voie mais il y a eu un ralentissement. Ce mois-ci, ...

  • Nous avions débuté en janvier dernier un projet familial pour améliorer notre condition physique, diminuer notre poids et être généralement le p ...

  • Comme promis il y a quinze jours, voici une mise à jour de notre projet de remise en santé. Tout d'abord, je suis bien contente d'annoncer que ...

Partagez!

Exprimez vous!

*