Prendre le temps de s’émerveiller

immensité

Une caractéristique de notre société est que nous manquons tous de temps. Nous pensons que nous n‘avons pas assez d’heures dans une journée pour accomplir toutes les choses que nous voulons faire. Nous n’arrivons pas à nous détendre et à relaxer.

Le temps est une ressource limitée mais nous pouvons modifier notre perception du temps disponible, selon une étude.

Il y a des moments dans notre vie qui nous inspirent une sensation d’émerveillement et où nous avons l’impression que le temps s’est arrêté. Voir notre enfant pour la première fois à sa naissance, tomber en amour, visiter le Grand Canyon, voir la Terre en orbite, de tels moments semblent se vivre au ralenti.

Une étude qui sera publiée sous peu dans Psychological Science, suggère que les gens qui ressentent de l’émerveillement ont l’impression d’avoir plus de temps à leur disposition  et sont moins impatients que ceux qui ne ressentent pas cette émotion. Ils seraient aussi plus enclins à donner de leur temps bénévolement pour aider les autres.

De plus les participants qui affichaient un sens d’émerveillement, préféraient les expériences aux biens matériels et rapportaient une plus grande satisfaction face à leur vie.

Les recherches récentes sur l’émerveillement lui attribuent deux caractéristiques distinctes. Tout d’abord, l’émerveillement implique une perception d’immensité, de grande étendue, comme lorsque nous sommes en présence d’une chose gigantesque, complexe, mystérieuse ou impressionnante. L’autre caractéristique est que l’émerveillement stimule le besoin d’accommodation en modifiant notre compréhension du monde qui nous entoure. 

Des études ont démontré que si nous nous sentons pressés par le temps, nous aurons moins tendance à aider une personne en détresse. Ne pas avoir assez de temps est aussi l’excuse fréquente pour ne pas faire de bénévolat.

Dans la première partie de l‘étude, les participants devaient  construire une phrase sensée à partir de cinq mots fournis par les chercheurs (pas, disponible, assez, temps, beaucoup).

Ils furent ensuite séparés en deux groupes au hasard. Chaque groupe a regardé une publicité de 60 secondes, Le premier groupe a vu une publicité destinée à les émerveiller, qui montrait des gens qui rencontraient et interagissaient avec, entre autres, des chutes magnifiques, des baleines et des astronautes dans l’espace.

Le deuxième groupe a regardé une publicité sensée inspirer le bonheur, qui montrait des personnes rencontrant et entrant en relation avec des gens souriants et joyeux, le visage décoré de motifs, agitant des drapeaux colorés alors que des confettis tombaient du haut des airs.

Le dernier test était un questionnaire à l’intérieur duquel étaient incorporé des questions sur la perception du temps. Les participants devaient indiquer à quel point ils étaient d’accord avec des affirmations comme ‘’ J’ai beaucoup de temps pour faire toutes mes choses’’, ‘’ le temps s’étire’’ et ‘’Le temps est sans limite’’. Le groupe qui avait ressenti de l’émerveillement percevait le temps comme étant plus abondant que l’autre groupe.

Les chercheurs ont ensuite examiné l’utilité de cette perception élargie du temps. Ils ont demandé à d’autres participants, divisés encore une fois en deux groupes, de décrire une expérience personnelle où ils ont ressenti de l’émerveillement ou du bonheur.

Ils ont ensuite répondu à un questionnaire contenant des questions pour mesurer l’impatience  et leur inclination et désir de donner de leur temps et de leur argent pour aider une juste cause ou un organisme de charité.

Les participants qui avaient ressenti de l’émerveillement étaient moins impatients et plus portés à donner de leur temps pour aider les autres. Ils n’étaient par contre pas plus enclins à donner de l’argent. Les chercheurs ont conclu que ces participants étaient plus portés à donner de leur temps parce qu’ils considéraient en avoir davantage à leur disposition.

Un dernier test a  examiné encore une fois la perception du temps. Les participants ont lu, soit une histoire stimulant l’émerveillement, soit une histoire neutre. Ils ont ensuite rempli un questionnaire qui mesurait leur satisfaction de la vie et leur donnaient des choix hypothétiques d’acheter un produit ou une expérience. Ils devaient choisir entre autres entre une montre ou des billets pour le théâtre, une carte cadeau de 10$ d’essence ou une carte de cinéma de même valeur, ou encore entre un manteau ou un repas au restaurant.

Les gens ayant ressentis de l’émerveillement considéraient avoir plus de  temps  à leur disposition que l’autre groupe. Ceci a augmenté leur degré de satisfaction présent et les a portés à choisir les expériences plutôt que les biens matériels.

Il y aurait ainsi une manière agréable de nous donner l’impression d’avoir plus de temps à notre disposition. En faisant des choses qui nous inspirent de l’émerveillement, le temps semble ralentir.

En certaines situations, il est nécessaire d’avoir une perception plus juste du temps qui passe, afin d’accomplir ce qui doit être fait. Toutefois, plus souvent qu’autrement, nous aurions avantage à essayer de ressentir des moments d’émerveillement. Les enfants sont constamment émerveillés par tout ce qui les entourent, ils s’extasient devant le moindre caillou ou mauvaise herbe. Nous avons tôt fait de réprimer ces sentiments en les pressant sans cesse car nous manquons de temps. Alors nous leur disons de presser le pas et que ce n’est qu’un vulgaire caillou. C’est ainsi que l’on perd notre penchant pourtant inné à nous émerveiller.

Le sens de l’émerveillement est un gage de bonheur car la vie, pour peu qu’on sache lui forcer la main, ne refuse jamais à l’homme les occasions de s’émerveiller.    –   Ginette Quirion
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.   –    Gilbert Keith Chesterton

Vous aimerez peut-être:

  • Lorsque j'avais seize ans, en secondaire cinq, l'examen de fin d'année en français fut assez particulier. On nous avisa que nous aurions à écout ...

  • Il existe un mot néerlandais qui illustre un concept qui me plaît bien. Ce mot est Gezelligheid. Gezelligheid  est le nom, et Gezellig  représ ...

  • De manière générale, nous aimons beaucoup  être en contrôle. Souvent, nous allons éviter de nous mettre dans une situation qui ne nous est pas fam ...

Partagez!

Exprimez vous!

*