Plus précieuse que l’or

forme

Je suis très heureuse de vous apprendre que mon dos va beaucoup mieux et que le rhume est finalement disparu. Je vais maintenant pouvoir passer à autre chose.

Toutes les accessoires extérieurs sont rentrées ou rangés, j’ai pu pratiquer mon piano, faire de la bouffe et même du ménage; la vie est belle quand on a la santé.

À part ce petit épisode, j’ai toujours considéré que j’avais une excellente santé. J’ai eu deux problèmes médicaux importants dans ma vie, un grave et l’autre moins.  Le moins important est une ablation de la vésicule biliaire suite à des calculs. Cela s’est fait à San Diego, deux jours avant que je ne débute une croisière au Mexique, mais, finalement, tout c’est bien passé.

Durant l’année précédente, j’avais perdu100 livreset ce qui arrive parfois après une importante perte de poids, c’est que des petites pierres se forment dans la vésicule biliaire. J’avais eu plusieurs crises assez douloureuses et l’opération, considérée comme non urgente, était prévue pour le mois de février suivant.

Notre voyage avait lieu en novembre. Quelques semaines auparavant, j’avais subi une intervention par endoscopie pour couper une petite valve dans le conduit biliaire, afin d’éviter que les calculs plus gros restent coincés. J’avais le feu vert du médecin pour partir en voyage.

Nous sommes donc allés passer quatre jours à San Diego, où Tendre Moitié devait assister à un congrès. Charmante Ado et moi avions des projets de visiter le zoo de San Diego et Seaworld.

La journée au zoo s’est bien passée mais le deuxième jour, les douleurs abdominales annonçant une crise ont commencées. Nous nous sommes tout de même mise en route vers Seaworld, mais une fois dans le stationnement, j’ai dû annoncer à Charmante Ado une nous devions rentrer à l’hôtel, car cela ne passait pas.

Finalement, je me suis retrouvée à l’urgence en début de soirée où on m’a annoncé que je devais être opérée. L’opération a eu lieu le lendemain matin et j’ai pu quitter l’hôpital vers quinze heures. Nous avons plus tard vu la facture de ce séjour de moins de 24 heures; l’opération, les frais d’échographie, les médicaments et le séjour ont coûtés 26 000$US. Heureusement, j’avais une assurance qui a défrayé les coûts.

Je me suis reposée une nuit à l’hôtel et le jour suivant, nous commencions notre croisière d’une semaine. Je n’ai pas fait grand chose lors des deux premiers jours, mais par la suite, j’ai participé à toutes les activités sans problème. J’ai même fait une excursion de quatre heures en quatre roues sur des dunes et au bord de la mer.

L’autre problème médical a été beaucoup plus grave. J’étais enceinte de future Charmante Ado et cela n’allait pas sans mal. J’ai été hospitalisée à partir du sixième mois de grossesse parce que je faisais une pré-éclampsie. Lorsqu’est venu le temps pour Charmant Bébé de faire son apparition, cela a duré 27 heures, pour finalement se terminer par une épidurale et une césarienne, car elle se présentait mal et le gynécologue n’arrivait pas à la retourner. Son cœur faiblissait et une césarienne devenait nécessaire. Charmant Bébé a finalement fait une entrée triomphale en pleine nuit et nous pensions que tout était réglé.

Le vrai problème a commencé deux jours plus tard lorsque du pus s’est échappé du site d’injection de l‘épidurale. Cela a été rapidement suivi par un mal de dos épouvantable, une raideur dans les jambes et la nuque ainsi qu’un mal de tête carabiné. En moins de 24 heurs, j’étais paralysée des deux jambes et je n’avais plus toute ma tête.

J’ai été évacuée par avion-ambulance (MEDEVAC) vers Québec, où l’on a diagnostiqué une méningite spinale. Tendre Moitié s’est même fait dire à un moment donné que je ne remarcherais peut-être plus et qu’il était possible que je ne reprenne pas tous mes esprits.

Finalement, je me suis bien rétablie, mais pendant les premières semaines de vie de Charmant Bébé, c’est son papa qui a pris soin d’elle tout seul. Lorsque nous sommes finalement rentrés à la maison, c’est lui qui m’expliquait les choses; ce qu’elle aimait, pourquoi elle pleurait. Il a eu une relation privilégiée avec elle pendant un peu plus de trois semaines, comme peu de pères ont l’occasion d’avoir avec un bébé naissant, car il était seul à s’en occuper.

J’ai eu des séquelles pendant quelques années, avec une faiblesse dans une jambe et des problèmes de dos, mais depuis huit ou neuf ans, tout est disparu.

Je garde un excellent souvenir de ma grossesse même si la fin a été quelque peu rocambolesque. Cela aurait pu mal tourner, mais comme dans les récits pour enfants, tout est bien qui finit bien. Je le referais sans hésitation, en connaissance de cause, méningite comprise; élever un enfant est une expérience fabuleuse que je n’aurais pas voulu manquer pour rien au monde.

Ce n’est pas une grippe, un rhume et une légère entorse lombaire qui vont m’arrêter. On ne pense souvent à sa santé que lorsqu’elle est défaillante. Plus encore que l’argent, la vraie richesse, c’est la santé; grâce à elle, nous pouvons poursuivre nos rêves et nos activités. Investir dans sa santé est le placement qui rapporte le plus et qui est le plus sécuritaire.

Bien sûr, on ne peut prédire l’avenir et prendre soin de sa santé ne garantit pas que nous éviterons toute maladie grave, mais au moins, nous aurons fait tout en notre pouvoir pour éviter les écueils évidents, comme l’embonpoint, l’inactivité physique, le stress ou la malnutrition.

Je suis toujours là pour mon mari et pour ma fille alors que c’est venu bien près de mal tourner. J’apprécie chaque minute de cette vie qui m’a été redonnée.

Dans le titre: La santé est plus précieuse que l’or.   –   Caius Cornelius Gallus
Existe-t-il pour l’homme un bien plus précieux que la santé?    –   Socrate
Deux choses ne s’apprécient bien que quand on ne les a plus : la jeunesse et la santé.
–   Proverbe  arabe

Vous aimerez peut-être:

  • Est-ce que l’on se connaît vraiment? Nous avons tous une certaine image de nous-mêmes, mais comme tout ce que nous passons à travers notre filtre ...

  • Je suis plutôt irrégulière avec mes articles de ces temps-ci, mais le printemps m'inspire à faire des changements qui me prennent beaucoup de te ...

  • En tant que parents, nous sommes parfois peu objectifs lorsque vient le temps d’évaluer la collaboration, la serviabilité et la débrouillardise ...

Partagez!

Exprimez vous!

*