Parler est un besoin, écouter est un art

savoir écouter

Dans une conversation, l’écoute est la partie la plus importante pour arriver à établir un lien réel entre deux personnes. En écoutant, nous obtenons des informations sur les gens et leurs expériences. Nous voulons tous être entendus, mais souvent, nous préférons parler plutôt qu’écouter.

Pour écouter une personne de façon active, il faut de l’empathie, être capable de traiter l’information et de répondre sans prendre le contrôle de la conversation pour raconter notre propre expérience. On apprend beaucoup plus en écoutant qu’en parlant, cela augmente la confiance que les gens portent en nous et nous rend plus populaire avec nos amis.

Avec la grande prolifération des téléphones cellulaires, nous voyons beaucoup de situations où l’on se fait ‘’mettre en attente’’ par une personne qui conversait avec nous, le temps qu’elle réponde à un appel, un courriel ou un message texte.

Je trouve cette manie terriblement impolie et cela crée une coupure immédiate avec la personne qui doit subir l’attente. Ce comportement amène l’autre personne à se sentir peu importante et lui montre que nous ne sommes pas engagés dans la conversation du moment. Cela peut être vraiment décourageant et désolant de voir qu’une conversation par message texte est plus importante qu’un dialogue en personne. Oui, il peut y avoir des urgences, mais soyons honnêtes, notre vie n’est pas remplie de constantes urgences.

On dit généralement qu’une personne qui sait écouter passera environ  80% du temps à écouter lors d’une conversation et parlera seulement 20% du temps. Pour montrer que l’on porte attention à notre interlocuteur, il peut être utile de répéter une partie de ce qu’on vient d’entendre.  Une personne douée pour l’écoute posera des questions qui demandent que l’autre réponde plus en détails sur le sujet. Témoigner de ce genre d’intérêt fera que notre interlocuteur se sentira écouté et compris.

Regarder sans cesse autour de soi et être distrait aura pour effet que l’autre se sentira inintéressant. Il faut porter attention à notre langage corporel. Un contact visuel et un corps légèrement penché vers l’avant indiqueront à l’autre qu’il a notre attention totale durant cette conversation.

J’ai un jour eu un patron qui avait cette capacité très valorisante de me faire sentir comme la personne la plus importante sur la Terre lorsque je lui parlais. Il était immensément populaire avec tous les employés, tout simplement parce qu’il prenait la peine d’aller voir chaque personne et lui demandait comment elle allait, tout en ayant l’air de vraiment se soucier de la réponse et du bien-être d’autrui.

Parfois, pour montrer que nous avons compris les paroles de l’autre, nous serons portés à nous mettre à raconter une de nos expériences. Le focus de la conversation change soudainement et la personne qui avait besoin d’être écoutée voit la conversation prendre une toute autre tangente. Il est possible de commenter sans accaparer la conversation. Notre interlocuteur sera beaucoup plus enclin à nous écouter à son tour si on lui a laissé la chance de finir ce qu’il avait à dire.

Une des meilleures manières de tuer une conversation dans l’oeuf est de sortir un jugement lapidaire dès la première phrase. Cela m’est arrivé récemment. Mon voisin me racontait une expérience vécue et il a nommé un autre voisin. Je l’ai immédiatement interrompu en disant que j’avais vu cette personne frapper son chien. Cela n’avait absolument aucun rapport avec ce qu’il voulait me raconter et j’ai dû me débattre un peu pour ramener la conversation sur les rails et lui permettre de me raconter son expérience. Même si je déteste que les gens fassent mal à leurs animaux, ce n’était vraiment pas le moment pour émettre ce commentaire. J’aurais pu totalement manquer une conversation intéressante qui m’a permis de mieux comprendre cette personne.

Une conversation n’est pas le moment pour chercher les erreurs, critiquer indûment ou sauter aux conclusions sans laisser les gens parler. Il ne faut pas non plus feindre d’écouter tout en préparant ce que l’on veut répondre.

La bonne écoute est un atout  que l’on devrait tous essayer de développer. Cela demande du temps et de l’effort mais cela permet de créer des liens et de mieux comprendre les autres.

Qui parle sème ; qui écoute récolte.   –   Pythagore
Dans le titre: Parler est un besoin, écouter est un art.     –  Johann Wolfgang von Goethe
Il faut écouter ceux qui parlent, si on veut en être écouté.   –   François de La Rochefoucauld 

Vous aimerez peut-être:

  • Les gens en général, adorent parler d’eux-mêmes, de ce qu’ils pensent, de ce qu’ils ressentent, de leurs opinions. Ce phénomène est encore plus ...

  • Nous y sommes, aujourd'hui est la date anniversaire de ce blogue. Un an d'articles quotidiens, ceci est mon 367e en ligne. Certains jours, je me s ...

  • Vous est-il déjà arrivé de trop parler et de réaliser au bout de votre longue tirade, que vous auriez été bien mieux de vous taire, ou à tout le ...

Partagez!

Exprimez vous!

*