On peut défaire n’importe quel bonheur par la mauvaise volonté

humeur

Il y a de petites choses en notre pouvoir qui peuvent rendre le monde qui nous entoure instantanément meilleur.

Nous pouvons décider qu’à chaque fois que nous entrons en communication avec quelqu’un,  que notre contact n’ajoutera pas à leurs problèmes et qu’autant que possible la  personne se sentira mieux après nous avoir côtoyé. Imaginons maintenant que tout le monde agisse de cette manière!

Lorsque l’on communique avec une personne, il n’est pas nécessaire de se défouler, critiquer ou déverser toute notre négativité. Nous pouvons évidemment souligner les choses qui devraient être corrigées ou discuter de ce qui pourrait être amélioré, mais nul besoin de se plaindre, de tout et de rien.

Nous nous plaignons beaucoup au sujet de choses que nous ne pouvons absolument pas changer;  la météo, le prix de l’essence ou le trafic.  Toutes ces choses n’ont pas vraiment une importance capitale dans notre manière de mener notre vie alors pourquoi s’en plaindre constamment et ajouter aux problèmes des autres?

Lorsque l’on discute avec quelqu’un, il est bon de se demander ce qu’on lui apporte comme message. Est-il vraiment nécessaire de lui montrer à quel point il est inadéquat dans un domaine, d’insister pour dire qu’il échouera dans son projet  ou de souligner une chose qui le fera se sentir diminué après nous avoir parlé?  Pourquoi ne pas prendre la résolution que notre contact amènera les gens à se sentir mieux de nous avoir croisés?

Certaines personnes semblent avoir pour but de rendre notre vie misérable ou de gâcher notre journée. Ces gens sont toxiques et nous devrions les éviter et surtout ne pas essayer de leur faire voir qu’ils ont tort car c’est peine perdue. Ce sont des critiqueurs chroniques. Rien n’est jamais bon et ils prennent un grand plaisir à chialer sur à peu près tout. Mieux vaut ignorer ce type de personne et ne pas leur donner l’attention qu’ils demandent. Sans réceptacle, ils se lasseront et iront voir ailleurs pour répandre leurs déchets.

S’efforcer de rendre les gens de meilleure humeur prend moins d’effort que de se plaindre sans arrêt. Les gens aiment beaucoup parler d’eux-mêmes. Demandons leur comment ils vont, comment se portent les membres de leur famille, en utilisant leurs noms si nous les connaissons. Efforçons nous de nous souvenir d’une chose qu’ils nous ont déjà mentionnée auparavant et leur demander comment cela c’est passé. En  démontrant de l’intérêt, nous n’aurons qu’à écouter car les gens seront empressés de nous répondre.

Si nous écoutons attentivement, posons des questions, compatissons ou les félicitons, nous leur montrons que nous nous soucions d’eux. Ce n’est pas très difficile, ça montre que nous sommes humains  et notre intérêt peut avoir un  effet bénéfique sur leur moral.

Si tout le monde essayait d’améliorer le moral des autres, l’impact serait immense. Les rapports humains ont des répercussions sur tous les aspects de notre vie et nous avons le pouvoir d’apporter ou d’enlever quelque chose aux autres en entrant en relation avec eux.

Cela nous sera bénéfique aussi. Lorsque les gens réaliseront qu’ils se sentent mieux après nous avoir parlé, ils rechercheront notre compagnie et auront envie de nous traiter de la même manière. Si nous faisons tout en notre pouvoir pour améliorer l’humeur  et le moral des autres, ils auront envie de faire la même chose pour nous.

Dans le titre: On peut défaire n’importe quel bonheur par la mauvaise volonté.
–   Emile-Auguste Chartier, dit Alain
La bonne humeur a quelque chose de généreux : elle donne plutôt qu’elle ne reçoit.
–   Emile-Auguste Chartier, dit Alain
Avez-vous remarqué comme les jours passent, longs ou courts, selon l’humeur des gens et les incidents qu’ils apportent ?    
–   Harry Bernard

Vous aimerez peut-être:

  • Une technique intéressante pour nous aider à atteindre nos objectifs est de les encadrer par les mots ‘’si’’ et ‘’alors’’. Plus d’une centaine d ...

  • Depuis l’Antiquité, nous nous soucions énormément de l’importance du bonheur dans notre vie. Les psychologues modernes suggèrent maintenant que ...

  • Le plus grand obstacle que nous rencontrons lorsque nous désirons quelque chose est l’apathie. Nous prenons une décision d’agir et  notre esprit ...

Partagez!

Exprimez vous!

*