Miss Populaire

Populaire

Charmante Ado est maintenant en secondaire deux dans un collège privé. Sa meilleure amie de l’an dernier n’est pas dans sa classe cette année, mais elle est bien contente du groupe de filles de sa classe et elle s’est fait de nouvelles copines.

En début d’année. elle avait bon espoir de devenir amie avec Miss Populaire, la fille la plus populaire de la classe, qui est assise juste devant elle. Miss Populaire est entourée d’un groupe de huit à dix filles, ce qui en fait le groupe « Cool » parmi tous les élèves de secondaire deux.

La première semaine, Charmante Ado a pris le repas du midi avec ce groupe, une ou deux fois, mais elle m’a par la suite confié qu’elle n’avait plus été « invitée » à les joindre. Elle n’avait pas envie de quémander cette « faveur », même si elle était assez certaine qu’elle aurait été accueillie favorablement .

Quelque chose dans le fonctionnement du groupe la mettait mal à l’aise. Miss Populaire dirige tout et prend toutes les décisions. Elle décrète ce qui est cool ou pas, en plus de choisir qui est accepté dans le groupe ou écarté.

Charmante Ado s’est tournée vers d’autres copines, particulièrement une fille qui fait partie de son équipe de basketball.  Elle continue à voir son amie de l’an dernier aux repas du midi et dans l’autobus scolaire.

Elle se débrouille très bien en classe, a réussi à faire partie de l’équipe AA de basketball, en montrant plus de détermination et elle a des copines en classe, dans l’école et dans l’équipe de basketball, ce qui la satisfait pleinement.

Hier soir, alors qu’elle m’embrassait avant d’aller au lit, elle s’est attardée pour me confier quelque chose. Elle a dit qu’elle était bien contente de ne pas être devenue l’amie de Miss Populaire. Lorsque je lui ai demandé pourquoi, elle m’a expliqué ce qui était arrivé durant la journée.

Au début des cours, Miss Populaire s’est retournée vers Charmante Ado et lui a demandé si elle avait fait le devoir de français. Celle-ci  a répondu affirmativement. Miss Populaire lui a alors demandé de lui prêter son devoir pour qu’elle puisse le copier parce qu’elle ne l’avait pas complété.

Charmante Ado a fermement dit non et lui a demandé si elle avait fait les autres devoirs, notamment en sciences, anglais et mathématiques. Miss Populaire a semblé étonnée de tous ses devoirs et elle s’est alors tournée vers les filles de son groupe d’amies et a demandé à l’une de faire son devoir de français, puis à une autre de faire celui d’anglais et ainsi de suite. Et elles ont toutes dit oui!

Charmante Ado n’en revenait pas. Miss Populaire n’a pas semblé se formaliser de son refus, ce qui n’est pas étonnant si toutes les filles de sa clique acceptent avec empressement de faire ses devoirs à sa place. Elles ont l’air de se battre au portillon pour obtenir cet « honneur ».

J’ai demandé à Charmante Ado si elle savait pourquoi cette fille était si populaire. Elle n’a pas su me répondre, sauf que c’est un fait établi, elle a l’étiquette « populaire » et « cool ».  Alors, les autres filles aiment bien être dans son sillage et voir rejaillir un peu de cette popularité sur elles-mêmes.

Je suis bien heureuse que Charmante Ado ait une confiance en soi assez solide pour résister à ce genre d’attrait. Elle a jugé le prix trop élevé et contre ses valeurs et s’est tourné vers d’autres personnes.

Souvent, elle va me raconter un épisode de sa vie à l’école, après le dénouement et je peux voir la réflexion et le cheminement qu’elle a suivi pour arriver à une décision, un choix ou une conclusion. Elle a une idée très bien définie de ce qui est juste, équitable et charitable, et pour elle, ces valeurs ne sont pas à géométrie variable. Elle ne trichera pas pour plaire à une « amie » ou pour être acceptée dans un groupe.

J’aime bien qu’elle me fasse part de ses conclusions. J’aime qu’elle s’interroge, se questionne et arrive à une décision toute seule sur ce qui est bien. Elle me présente le résultat final de sa réflexion, un peu pour voir ma réaction,  pour entendre mon opinion sur ses questions existentielles et recevoir une validation que sa conscience morale émergente est sur la bonne voie.

Depuis quelques mois, elle parle de devenir avocate et je m’aperçois que les questions  d’honnêteté, de justice sociale et  d’honneur  sont au coeur de ses préoccupations. Je trouve cette étape de son développement cruciale pour l’adulte qu’elle deviendra, et je crois sincèrement qu’elle est sur la bonne voie pour devenir une adulte responsable, honnête et juste.

Être populaire le touchait moins qu’être nécessaire.    –   Victor Hugo 

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Commentaires

  1. Wow, que c’est laid… Faire faire ses devoirs par les autres, je me demande bien ce que cette « Miss Populaire » pense… Ou alors elle a un Papa ou une Maman M. et Mme Pop qui fait que son avenir est tout tracé. Bref… Ton article me fait penser au film « Parfum de femme » ou « Scent of a woman » avec Al Pacino. Je l’ai revu cette semaine. Si cela fait un moment que tu ne l’as vu je te le recommande. J’y vois certains parallèles à faire, c’est clair.

    En tout cas je serais fière de mon Ado si j’étais dans ton cas. Wow, elle a une belle personnalité, un caractère fort et équilibré. Elle n’a pas peur de dire Non et elle est indépendante. Que de belles qualités tout ça 🙂 Ça vient certainement des parents et de la façon dont elle a été élevée 🙂

    • Je n’ai pas vu Parfum de femme, je vais mettre ça dans ma liste de films à voir. Honnêtement, j’ai été surprise d’apprendre que de telles pratiques avaient lieu dans une école privée (un indice d’une trop grande naïveté de ma part?).

      L’important, c’est que Charmante Ado n’ait pas trouvé cela correct, ce dont je suis bien fière. On fait de son mieux pour lui donner de bonnes valeurs et lorsqu’on voit ses réactions dans des moments comme celui-là, nous sommes confiants qu’elle saura rester intègre et en paix avec elle-même.

Exprimez vous!

*