Mise à jour vers la plus récente version

2018

En ce soir de fin d’année, l’envie me prend de revenir ici et de faire un bilan de mon absence en ligne. Si je compare  ma vie actuelle avec celle de 2016, il y a une nette diminution du niveau de satisfaction. Je suis moins heureuse quoi, même si je n’irais pas jusqu’à dire que je suis plus malheureuse. J’ai beaucoup moins l’impression d’être en contrôle de ma vie et j’ai définitivement le sentiment de faire du sur place depuis quelques mois. Le désir de me remettre à progresser, à évoluer et à apprendre me pousse donc à reprendre la plume. Allons-y donc avec une mise à jour sur la famille et le boulot.

Au travail d’abord, j’ai suivi mon excellente patronne dans un autre ministère il y a six mois et je le regrette profondément. Je ne la voie à peu près pas et ma nouvelle supérieure immédiate est tout à fait différente. Je n’ai vraiment pas d’atomes crochus avec elle et je ne me fais pas à son style de gestion. Je cherche activement un autre poste. Bien que j’aie obtenu deux promotions, je suis toujours payée au niveau le plus bas grâce au merveilleux système de paie gouvernemental qui n’est pas à la hauteur. Donc ce n’est vraiment pas rose côté boulot, mais j’espère que ce n’est que temporaire et que je me trouverai un environnent plus sympathique.

Côté famille, ma mère habite avec nous depuis près d’un an. Nous sommes allés visiter mon frère au Costa Rica et elle est revenue avec nous.  Ce fût toute une adaptation et nous faisons tous de notre mieux pour que cela fonctionne. Nos goûts pour les activités sont vraiment différents et il n’est pas facile accommoder tout le monde. Les personnes plus âgées ont des idées bien arrêtées et les jeunes adultes ne voient pas la vie en zones grises et en compromis, ce qui rend la vie de tous les jours disons…stimulante.

Charmante Ado a connu une année scolaire très quelconque l’an dernier (dû en majeure partie par l’éclosion de sa vie sociale) et a décidé que la chimie et la physique n’étaient pas pour elle. Cela va beaucoup mieux cette année et elle a décidé de se diriger vers les sciences informatiques,  soit en cybercriminalité, ou alors en jeux vidéos et réalité virtuelle. Pour se faire, elle va compléter une année additionnelle au Collège (CEGEP) et suivre des cours d’informatique pour s’assurer de son choix avant l’université. Bien entendu, elle rêve d’aller étudier dans une autre ville, d’être en appartement avec ses copains/copines, loin de ses vieux parents. Je la comprend, j’étais pareille à cette âge. On verra bien lorsqu’on arrivera à cette étape.

Tendre Moitié a connu une année difficile au travail avec un contrat qui est tombé à l’eau à la dernière minute après plusieurs mois de travail. Quelques dizaines de milliers de dollars qui disparaissent deux semaines avant la date prévue du paiement, ça fait un gros trou dans un budget!

Nous sommes finalement tous prêts à dire adieu à cette année plutôt décevante. Même si de n’est qu’une étape artificielle, une nouvelle année apporte l’espoir de changements dans la bonne direction.

Du côté des animaux, nous avons un chat additionnel dans la famille avec Créature Craintive, la chatte de ma mère. Contrairement à nos trois chats, elle ne va pas dehors librement, elle n’y va qu’attachée à une longue corde, parce que ma mère l’a habituée à cela. Elle ne se mêle pas aux autres chats et encore moins à nous. En un an, je ne l’ai pas encore touchée! Pour sa part, Tête de Mule est très vieille maintenant, elle aura onze ans dans quelques jours et cette rave vit habituellement de huit à dix ans.. Elle dort beaucoup mais a encore bon appétit. Elle est incontinente la nuit ce qui n’a pas fait de bien à nos planchers de bois, mais elle dort depuis peu dans une salle de bains avec une bâche de plastique sur le sol. Je croyais qu’elle protesterait, mais elle semble adorer l’endroit, on y dépose son coussin et ses bols et elle y va d’elle même le soir venu. Cela limite les dégâts.

Toutou Réservé est beaucoup plus déluré qu’auparavant. Il a davantage confiance en lui et est moins craintif tout en étant toujours aussi affectueux. Les autres chats se portent bien et continuent à nous faire cadeau de mulots ou oiseaux que nous réussissons la plupart du temps à sauver de nos prédateurs au ventre trop plein qui ne veulent que  »jouer ».

Une bonne nouvelle au tableau, Tendre Moitié et moi avons commencé une diète à la fin du mois d’octobre dernier; il a perdu une trentaine de livres (14 kilos) et moi j’ai 20 livres (9 kilos) en moins. Même le temps des Fêtes ne nous a pas ralentis, ce qui est de bonne augure pour nos progrès futurs.

Avec le retour au travail il y a deux ans, j’ai malheureusement arrêté mes cours de piano et cela me manque beaucoup. L’autre problème est que je ne suis jamais seule à la maison et que je n’aime pas jouer devant un auditoire. Cela limite les occasions de jouer!

Voilà, un bref résumé de ce qui s’est passé durant mon absence. Rien d’excitant, mais j’espère remettre un peu d’enthousiasme dans notre routine et retrouver le plaisir d’écrire  même si j’ai l’Impression de me parler toute seule.

À bientôt j’espère

La vie se passe en absence, on est toujours entre le souvenir, le regret et l’espérance  –   Marie du Deffand
Par l’absence on évalue la force des liens  –  Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles, Marquise de Lambert

 

Vous aimerez peut-être:

Commentaires

  1. Veronique a écrit :

    Moi, je t’ai lu!
    Prendre conscience de ce qui nous déplait est déjà un pas pour apporter des changements.
    Bonne année 2018

Exprimez-vous !

*