Mer et monde

relations mère-fille

Journée sur la route aujourd’hui avec près de sept heures de conduite, mais nous voilà finalement rendus à bon port. Retourner chez sa mère à l’âge adulte implique quasiment un voyage dans le temps.

On dirait que chacun assume le rôle qui lui était assigné plusieurs décennies auparavant. Je redeviens donc la petite fille de ma mère, même si j’ai plus de cinquante ans. Il devient parfois délicat de garder le dialogue rationnel car même si nous sommes en présence de deux adultes, la relation est toujours celle de mère-enfant.

Nous en sommes toutes les deux conscientes et nous essayons de respecter le territoire de l’autre tout en gardant notre personnalité. Ma mère et moi avons des personnalités diamétralement opposées. En fait, nous avons très peu d’affinités. Mon frère lui, est très près de ma mère et ils se ressemblent beaucoup. De plus, il habite la même ville alors que je suis à plus de cinq cent kilomètres.

Il est donc normal que la vie de ma mère soit centrée sur celle de mon frère. Ils s’entendent vraiment très bien, se voient plusieurs fois par semaine et ont une grande complicité. Je me sens un peu à l’extérieur de ce cercle, je suis plutôt en périphérie, mais je crois que mon éloignement en est la cause.

Charmante Ado par contre a une belle relation avec sa mamie. Comme ma mère quittera le pays d’ici un an, je trouve important que nous passions du temps ensemble avant son départ.

Théoriquement, Mamie reviendra tous les six mois pour passer l’été chez nous mais je ne sais pas si ses finances lui permettront de le faire longtemps.

En attendant, nous travaillons notre diplomatie pour garder un climat agréable. Deux personnes complètement différentes peuvent quand même s’aimer et éprouver de la tendresse une envers l’autre, mais elles devront travailler plus fort sur leur relation car ce ne sera pas naturel, il faudra mettre de l’eau dans son vin et accepter les différences.

Nous y travaillons.

Une mère devient une véritable grand-mère le jour où elle ne remarque plus les erreurs de ses enfants, étant émerveillée par ses petits-enfants.       Lois Wyse

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*