L’union fait la force

EQUIPE DÉCISION

La vie et notre travail serait beaucoup plus agréables si toutes les décisions prises par nos patrons ou nos dirigeants se conformaient parfaitement à nos opinions. Malheureusement, nous ne pouvons décider de tout, il faut souvent y aller selon le consensus, écouter les opinions des autres et accepter que le choix se fasse parmi toutes les opinions énoncées.

Lorsqu’une décision est prise, par une organisation, un comité, un conseil d’administration ou tout autre groupe décisionnel, il y a souvent un individu qui se fait un malin plaisir de clamer haut et fort qu’il était contre la décision, que cela ne fonctionnera jamais et qu’on va droit à l’échec.

Ce genre de personne se complaît à critiquer et à afficher un scepticisme à toute épreuve. Ce peut être un rôle agréable à jouer, car il y a des chances que ces prévisions de malheur se réalisent, parce qu’évidemment, toutes les décisions ne mènent pas au succès total.

C’est aussi une attitude facile à assumer car il y a peu de risques que cette personne ait à subir des conséquences face à sa vision alternative du futur; elle ne prend aucune responsabilité, elle ne fait que s’afficher à contresens du groupe.

Pour utiliser une analogie; l’avion est déjà décollé, il suit son plan de vol et il ne peut pas modifier sa route. Cette personne a donc raté sa chance de convaincre le groupe de prendre une autre décision. Il est trop tard.

Le temps opportun pour partager une opinion est avant que la décision soit prise, alors qu’il y a une chance de convaincre l’organisation d’aller dans telle direction, ou de suivre certaines recommandations. Ce partage d’opinion exige par contre une certaine responsabilité, celle d’expliquer et de détailler la vision qui nous anime.

Personne n’a le temps de revoir en détail chaque décision prise par un organisme. Les personnes impliquées seront entièrement affairées à mettre en application ce qu’elles se sont engagées à accomplir.

Bouder dans son coin ou pire, souhaiter ouvertement que l’organisme dont on fait partie échoue, parce que nous n’étions pas d’accord avec une décision, n’est pas très productif. Même si l’on a indiqué dès le début et fréquemment, que la route envisagée était stupide, que cette destination n’avait aucun sens; il n’en demeure pas moins que le fait d’être à bord de l’avion, de faire partie de l’équipage, devrait signifier qu’une fois que l’avion s’est envolé vers sa destination, notre travail est de l’amener à bon port avec l’aide de notre équipe.

La personne qui rouspète, proteste, peste contre une décision déjà entérinée, fait perdre son temps à tout le groupe et prive l’équipe d’un support auquel elle serait en droit de s’attendre. Il faut être capable d’accepter une décision qui ne nous plaît pas, en se ralliant au groupe et en faisant fi de nos réticences. L’occasion de discuter est passée, il faut maintenant appuyer l’équipe et travailler dans la même direction.

Rien n’est moins utile qu’une personne qui refuse d’embarquer pleinement dans un projet alors qu’une décision a été prise et entérinée par le groupe. Elle fait tout de même partie de l’équipe mais son apport se résume à freiner les efforts des autres, semer le doute dans leur esprit et à polluer l’ambiance de travail par sa négativité. Elle se réjouit de tout pépin, fait de la résistance passive ou mettra carrément des bâtons dans les roues du projet pour le faire dérailler.

Avoir la maturité d’accepter avec grâce une décision de groupe qui diffère de notre opinion et être capable de contribuer positivement à la réalisation du projet, en y mettant tous nos efforts, sans arrière-pensée, n’est pas donné à tout le monde. Les gens qui ont cette capacité seront hautement prisés dans les comités ou tout organisme qui implique des décisions d’équipe.

Peut-être que celui qui rechigne à se rallier au groupe aura-t-il parfois raison et une décision s’avérera malheureuse ou même désastreuse. Alors, à la prochaine réunion. Il lui faudra trouver un meilleur plan et de meilleurs arguments pour convaincre les autres du bien-fondé de son opinion lors de la prochaine décision.

Responsabilité entraîne solidarité.   –  Victor Hugo
Mieux vaut une réussite solidaire qu’une réussite solitaire.   –   Albert Jacquard

Vous aimerez peut-être:

  • Selon Daniel H. Pink, auteur de `` Drive: The Surprising Truth About What Motivates Us'', le secret pour avoir une motivation optimale est de dé ...

  • Nous avons finalement réglé notre problème de facturation avec Bell Mobilité. Nous avons réussi à faire enlever les frais erronés ce qui a dimin ...

  • Nous sommes au beau milieu de notre petit voyage dans la capitale américaine. Washington est vraiment une très belle ville et la région est égal ...

Partagez!

Exprimez vous!

*