L’optimisme, c’est voir la vie à travers un rayon de soleil

 positif

L’être humain aime à s’imaginer qu’il est une créature rationnelle. Pourtant, nous avons tendance à être plus optimistes que réalistes. En général, nous nous attendons à ce que les choses se passent mieux que ce que sera la réalité finalement. Nous pouvons devenir pessimistes face à l’économie, un haut taux de criminalité ou notre gouvernement, mais personnellement,  nous envisageons notre futur de façon très positive.

Ce penchant vers le positivisme nous permet de persévérer et d’avancer. Cela nous inspire et nous motive  à continuer. Pour progresser, nous devons imaginer des réalités alternatives et nous avons besoin de croire que nous pouvons les atteindre.

L’optimisme a de nombreux avantages dans le présent. L’espoir nous garde sereins, réduit notre stress et améliore notre santé physique. Certaines études semblent indiquer que l’humain a été programmé durant son évolution pour être optimiste. Notre cerveau n’est pas seulement marqué par notre passé, il est aussi influencé par notre vision du futur. Nous avons tendance à ne pas nous rappeler correctement les événements passés. Nous oublions des détails et mélangeons parfois les situations. Certains scientifiques émettent l’hypothèse que la mémoire n’est pas faite pour rejouer parfaitement les événements passés, elle servirait surtout à construire des scénarios futurs avec plusieurs variantes. Cela nous aiderait  à nous préparer pour ce qui viendra ensuite.

L’optimisme commence avec un talent humain merveilleux; le voyage dans le temps avec notre esprit. Nous sommes capables de nous promener dans notre passé et d’imaginer notre futur. Cela nous permet de planifier, d’épargner pour les temps difficiles, de travailler fort en envisageant une récompense future.

Nous pensons à des problèmes qui ne nous affectent pas vraiment dans nos vies mais qui auront un impact dans une centaine d’années, comme le réchauffement climatique.

Le fait d’être capables d’envisager l’avenir nous rend aussi conscients que nous mourrons éventuellement. Peut-être l’optimisme s’est-il greffé à notre capacité de voyager dans le temps pour nous éviter un sentiment de désespoir à la perspective de notre mort.

L’hippocampe est une partie du cerveau essentielle pour une mémoire fonctionnelle. Les patients qui ont une atteinte dans cette région sont figés dans le présent, incapables de se remémorer leur passé et d’envisager le futur.

Des études ont démontrés que les gens en santé ont une vision un peu trop optimiste de leur futur alors que les gens sévèrement déprimés sont trop pessimistes et s’attendent à ce que les choses évoluent moins bien que ce que sera la réalité. Les gens légèrement déprimés auraient la vision la plus juste par rapport à leur évaluation de leur futur.

Lorsque le futur se révèle moins favorable qu’anticipé, nous cherchons  à nous convaincre que finalement c’était un mal pour un bien et nous trouvons quelque chose de positif  à la situation. Ces expériences nous aident  à développer de la maturité. Si une situation semblable survient dans le futur, nous la trouverons moins négative que la première fois.

Lorsque nous faisons un choix, nous nous mettrons à considérer notre choix comme meilleur que ce que nous pensions précédemment  et nous  nous dirons que l’autre choix n’était pas du tout bon. Cela nous permet de réduire la pression d’avoir pris une décision difficile entre deux choix désirables.

Je viens tout juste d’acheter un appareil, après avoir hésité entre trois modèles et consulté une multitude d’opinions de consommateurs. Une fois que j’ai fait mon choix, j’ai effectivement commencé à penser que j’avais acheté le meilleur produit sur le marché et que les autres ne méritaient pas ma considération finalement.

Nous regrettons parfois nos décisions et  il nous arrive d’être  déçus par nos choix. En général pourtant, nous donnons plus de valeur à un choix fait et nous nous attendrons à l’apprécier.

Cette attitude nous permet  de retirer plus de plaisir de choix qui auraient pu être simplement neutres. Sans cet optimisme, nous serions éternellement à tergiverser entre les choix. Nous serions indécis et incapables d’aller de l’avant avec un choix.

Nous avons une mémoire très sélective. Nous allons enregistrer qu’un jeune est devenu millionnaire en créant un réseau social et nous garderons à l’esprit que cela pourrait nous arriver à nous aussi. Nous lirons ensuite qu’un mariage sur deux se termine en divorce et nous n’enregistrerons pas cette donnée car nous considérerons que cela ne nous arrivera pas.

C’est bien d’avoir une vision positive de la vie et de notre futur mais il est bon de savoir que notre esprit a une légère tendance à voir le verre à moitié plein en toutes circonstances.

Nous pouvons rêver de gagner à la loterie, d’hériter ou de faire une découverte révolutionnaire tout en travaillant fort et en épargnant pour le futur. Ce serait plus sûr.

Dans le titre: L’optimisme, c’est voir la vie à travers un rayon de soleil.   –   Carmen Sylva
Mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et avoir raison.   –    Jack Penn

Vous aimerez peut-être:

  • La troisième série de chocolats  est maintenant terminée et les cadeaux sont emballés. Je suis complètement épuisée , mais cela a valu la peine ...

  • Retrouver la famille après quelques mois est très agréable. On éprouve toujours une certaine tendresse de revoir les gens que nous connaissons d ...

  • Belle petite journée de Noël tranquille aujourd'hui. Tendre Moitié commence une grippe d'homme et a passé l'après-midi à dormir. Futur Capitaine ...

Partagez!

Exprimez vous!

*