Logement vieillissant

durée de vie

Voici un article fort intéressant que j’ai lu dans le journal anglais The Independent. Je vous ai aussi traduit le tableau ci-bas, qui accompagnait l’article.

Un test sanguin pour déterminer la vitesse de vieillissement d’un oiseau a été utilisé  avec succès chez un groupe de fauvettes des Seychelles.

Le test mesure la longueur moyenne des minuscules structures  appelées télomères, présentes  aux extrémités des chromosomes. Les télomères deviennent de plus en plus court lors de chaque division cellulaire, tout au long de la vie d’un organisme.

Les scientifiques croient que les télomères agissent comme des horloges biologiques internes en fournissant une mesure plus précise de l’âge biologique réel d’une personne, comparé à son âge chronologique.

Ceci a amené quelques experts à suggérer que des tests sur les télomères pourraient être utilisés pour estimer non seulement la vitesse de vieillissement d’une personne, mais possiblement aussi, combien de temps il lui reste à vivre, si elle meurt de cause naturelle.

Les tests sur les télomères sont utilisés de façon expérimentale sur les animaux et au moins une compagnie au Royaume Uni offre commercialement un test sanguin  pour les gens intéressés de savoir à quelle vitesse ils vieillissent selon la longueur moyenne de leurs télomères.

Les scientifiques ont choisi une population de fauvettes isolées, vivant sur une île aux Seychelles et ont découvert que le test prédit effectivement de façon précise la durée de vie probable d’un animal.

La longueur des télomères est un meilleur indicateur de l’espérance de vie que l’âge chronologique selon le chercheur David Richardson, de l’université de East Anglia.

Les chercheurs ont mesuré la longueur moyenne des télomères de 320 fauvettes des Seychelles. Ces oiseaux vivent sur une île isolée, Cousin Island, une île étudiée par les ornithologues depuis vingt ans où ils ont documenté la vie de chaque oiseau.

Les résultats ont démontré les premières preuves conclusantes et non équivoques qu’il y a une relation entre la longueur des télomères et la mortalité à l’état sauvage. Cela soutient la présomption que la longueur et la vitesse de raccourcissement des télomères peuvent agir comme un indicateur de l’âge biologique plus approprié que l’âge chronologique.

En étudiant des oiseaux dans leur habitat naturel et dans un endroit isolé avec peu de migration ou de prédateurs, les chercheurs ont pu examiner plus précisément le lien entre la longueur des télomères et la durée de vie naturelle des fauvettes.

Ils ont découvert qu’une fauvette porteuse de télomères courts et se raccourcissant à un rythme rapide, était un bon indicateur que l’oiseau mourrait en dedans d’un an.

Les oiseaux ayant des télomères plus longs vivaient plus longtemps. On a longtemps crû que la vitesse de raccourcissement des télomères était constante  et que la longueur des télomères était une horloge interne qui mesurait l’âge réel d’un organisme.

On a découvert cependant. Que même si les télomères raccourcissent avec l’âge, la vitesse à laquelle se produisent les raccourcissements varient grandement entre individus du même âge. Ceci serai dû au fait que chaque individu subit une quantité variable de stress biologiques, dépendant des difficultés et les efforts qu’ils auront rencontré au cours de leur vie.

vieillissement

La longueur des télomères peut donc  être utilisée pour mesurer la quantité de dommage qu’une personne a accumulée au cours d’une vie.

Les graines d’un vieillissement en bonne santé se sèment tôt.   –   Kofi Annan
Dans le titre: Ce qui vieillit en nous, c’est le logement. Le locataire ne vieillit pas.   –   Charles Gounod

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*