L’oeil sur le prix

fin

La plupart du temps, nous sommes pleins de bonnes intentions et nous voulons vraiment réussir et compléter tout ce que nous entreprenons.  Nous avons de bonnes idées prometteuses et des projets  plein la tête. Au départ, nous partons d’un bon pied et nous maintenons le rythme pour un moment. Pourtant, il arrive que notre flamme s’éteigne et que nous délaissions ce qui avait si bien commencé et  passions à un autre projet.

Quelque chose survient qui fait que notre intérêt s’effrite. Nous nous concentrons sur d’autres projets et nous commençons à rater les échéances et à tout remettre à plus tard dans le projet initial. Certaines personnes ne terminent jamais rien de ce qu’elles entreprennent ou alors elles prennent une éternité pour accomplir quoi que ce soit.

Il y a des gens qui connaissent un bon départ  mais qui ne se rendent jamais à a ligne d’arrivée. C’est un problème assez fréquent pour que des livres sur le sujet comme  Getting Things Done  de David Allen, deviennent des bestsellers.

Pour en arriver à terminer ce qu’on entreprend, il faut être en mesure de rester motivé durant tout le processus. Une étude de deux psychologues de l’Université de Chicago, Minjung Koo et Ayelet Fishbach  a examiné des gens qui avaient des projets en branle. Ils ont  étudié de quelle manière les gens étaient affectés en regardant le chemin parcouru depuis le début de leur projet ou en considérant le chemin qui restait à faire pour arriver à la fin.

Les gens utilisent fréquemment ces deux modes de pensée pour se motiver. Regarder le chemin parcouru est le mode à date et regarder le chemin qui reste à faire est le mode restant. Lorsque l’on perd du poids, nous avons le choix de compter le poids perdu ou celui qui nous reste à perdre.

Les deux approches sont attrayantes, mais penser trop en fonction de ce qui est complété à date aurait tendance à diminuer notre motivation de poursuivre jusqu’à complétion.

Selon l’étude, lorsque nous poursuivons un objectif et que nous considérons le chemin parcouru, nous ressentons un sentiment prématuré d’accomplissement et cela nous amène à ralentir.  Par exemple, les chercheurs ont annoncé à des étudiants qu’ils avaient couverts 48% de la matière à date en vue d’un examen. Un autre groupe s’est fait dire qu’il leur restait 52% de la matière à voir avant l’examen. Ce deuxième groupe s’est senti plus motivé et ce, de façon significative, pour continuer à étudier

Lorsque nous nous concentrons trop sur notre progression depuis le début, nous aurons plus souvent tendance à  essayer d’atteindre un certain équilibre en tentant de progresser sur d’autres projets en même temps. Nous nous retrouvons avec de nombreuses choses en cours et n’arrivons pas à nous motiver pour toutes les terminer.

Si nous choisissons de nous concentrer sur ce qui reste à faire, nous garderons notre motivation  car le but et la fin restent toujours en vue. Nous avons toujours à l’esprit que nous sommes ici et que nous voulons aller là et cela nous pousse à persévérer dans la bonne direction.

Le problème avec le mode à date est que la satisfaction que nous ressentons d’avoir progressé en partie, nous fait oublier le but et la fin qui demandent encore des efforts.

Même si l’on peut apprécier notre travail en jetant un regard sur le chemin parcouru, il ne faut pas s’y attarder et il vaut mieux regarder droit d’avant en évaluant ce qui reste à faire. Un travail fait à moitié n’est pas un but atteint. Il faut se concentrer sur la ligne d’arrivée.

Avec cet optique, nous pouvons mesurer les étapes le long du chemin et en être satisfait, mais c’est le grand prix que nous désirons, la complétion, la joie d’avoir mené à bien tout un projet, sans faillir en cours de route.`

Les obstacles sont ces choses effrayantes que vous apercevez quand vous quittez votre but des yeux.    –   Hannah More
Les enfants sont en pleine adolescence quand ils commencent des tas de choses qu’ils n’arrivent jamais à terminer et, entre autres, des coups de téléphone à leurs amis.   –   Auteur inconnu

Vous aimerez peut-être:

  • Aujourd'hui, Toutou Parfait nous a quittés. Après la dernière chirurgie au genou en février dernier, elle n'a jamais retrouvé son entrain. Je me ...

  • Aujourd'hui, nous avons amené notre chaton de six mois chez le vétérinaire. Savez-vous qu'il est impossible ou presque de faire stériliser un anim ...

  • Nous avons eu une bonne nouvelle hier, concernant mon frère. Il va finalement recevoir sa greffe de cornée la semaine prochaine. Il y aura donc ...

Partagez!

Exprimez vous!

*