L’intelligence canine

chiens

Depuis une cinquantaine d’années, nous en apprenons de plus en plus sur le fonctionnement du cerveau humain. Les chercheurs se penchent aussi sur le cerveau du meilleur ami de l’homme, le chien.

Les recherches sur l’intellect canin sont de plus en fréquentes et les nouvelles découvertes sont fascinantes. Une étude publiée dans le journal Animal Cognition a démontré que les chiens peuvent comprendre des calculs simples. Les chercheurs ont montré des gâteries aux chiens participants puis ont placé ces gâteries derrière un écran. Lorsqu’une gâterie, puis une seconde, étaient placées derrière l’écran et que l’on retirait ensuite l’écran, les chiens regardaient brièvement les deux gâteries. Lorsque l’on enlevait à leur insu une gâterie avant de retirer l’écran, les chiens fixaient la gâterie restante plus longtemps, indiquant qu’ils étaient conscients que la somme n’y était pas.

Je peux attester du fait que Toutou Parfait sait pertinemment combien de biscuits à chien elle reçoit habituellement. Nous lui en donnons deux, que nous coupons en deux pour faire quatre morceaux. Elle les reçoit un après l’autre et elle retourne se coucher après avoir reçu le quatrième. Si l’on fait semblant que c’est terminé après seulement trois morceaux, elle se met à pousser nos mains, à chercher à les ouvrir ou à fouiller autour de nous pour des cachettes, en prenant un air indigné.

Durant un jeu, les chiens sont capables d’essayer délibérément de tromper d’autres chiens ou des personnes pour obtenir des récompenses. Ils sont presque aussi bons que les  humains  pour berner un autre chien.

Les chiens comprennent aussi le langage humain et certaines études ont démontré qu’ils peuvent apprendre beaucoup plus que les mots assis et couché. Un chien moyen peut apprendre environ 165 mots selon le psychologue Stanley Coren. Les chiens les plus intelligents peuvent apprendre 250 mots. Cette limite supérieure a été démontrée dans une étude de l’Institut Planck en Allemagne, avec un Border Collie appelé Rico , qui pouvait comprendre plus de 200 mots. Rico était capable d’apprendre un mot pour décrire un nouvel objet, comme un lapin en peluche et s’en souvenir quatre semaines plus tard.

Les chiens peuvent apprendre à résoudre certains problèmes spatiaux, comme trouver la route la plus rapide vers une chaise préférée, localiser une gâterie cachée et ils peuvent aussi apprendre à faire fonctionner un mécanisme simple comme un loquet.

Ce qui impressionne le plus dans les capacités des chiens, c’est leur aptitude à apprendre sur les humains Ils répondent à nos gestes, comprennent notre langage corporel et suivent notre regard pour voir ce que nous regardons. Ils peuvent même bailler lorsqu’ils nous voient bailler.

Les chiots qui n’ont que quelques semaines sont capables d’interpréter des signaux humains alors que des loups adultes, élevés par des humains, n’y arrivent pas. Les chiens décryptent les signaux et le langage corporel des humains mieux que ne le font les chimpanzés selon une étude publiée cette année.

Récemment, des chercheurs ont entraîné des chiens à rester coucher, parfaitement immobiles, à l’intérieur d’un appareil d’imagerie à résonance magnétique (IRM). Les chiens étaient éveillés et non attachés et on leur avait mis des protèges-oreilles spéciaux pour atténuer le bruit de la machine. Le but de l’étude était de vérifier quels circuits du cerveau canin s’activent lorsque le maître humain du chien fait un geste pour lui offrir de la nourriture. Les résultats ont montré que lorsqu’une gâterie était offerte, le cerveau affichait une activité dans le noyau caudé, une partie du cerveau associée à l’anticipation d’une récompense.

Il semblerait que les capacités cognitives et sociales d’un chien se situent au niveau d’un humain de deux ans. Il y a trois types d’intelligence canine. La première est l’intelligence instinctive, qui a été stimulée par l’élevage sélectif pour chaque race. L’intelligence adaptive est ce qui permet au chien d’apprendre de son environnement pour être capable de résoudre des problèmes. Le troisième type est l’intelligence de travail et d’obéissance, qui est l’équivalent de l’éducation scolaire chez l’humain.

Le Border Collie a été identifié comme étant la race la plus intelligente (intelligence de travail et d’obéissance) chez les chiens, selon un sondage fait auprès de 208 juges de compétitions d’obéissance canine.

Les résultats ont été les suivants pour les dix races les plus intelligentes :

  1. Border collie
  2. Caniche
  3. Berger allemand
  4. Golden retriever
  5. Doberman
  6. Berger de Shetland
  7. Labrador retriever
  8. Chien Papillon
  9. Rottweiler
  10. Bouvier australien

Mes deux chiens  ne sont pas les plus brillants de la race canine, Tête de Mule, un Montagne des Pyrénées arrive au 64e rang sur 80 races de chien.  Pour ce qui est de Toutou Parfait, un mélange de Husky  (45e rang) et de Labrador (7e rang), elle se situe nettement plus haut que sa compagne. En fait Toutou Parfait est le chien le plus intelligent que j’ai eu dans ma vie. J’ai eu à différentes époques; un caniche (névrotique), un Collie (décoratif, mais pas une lumière), plusieurs Rottweilers, (mon frère en a fait l’élevage; très intelligents et affectueux) et un bouvier des Flandres (gentil mais un peu demeuré). Fanny,  mon Husky précédent était aussi un chien mélangé et quoique qu’elle était adorable, Toutou Parfait la dépasse en intelligence. Elle comprend beaucoup plus de mots que Tête de Mule et a un comportement exemplaire, contrairement à l’autre qui ressemble à une ado en mal de contestation.

L’intelligence n’est pas tout, Tête de Mule est très douce avec les gens et très affectueuse. Toutou Parfait a ses préférences, elle ne va pas au devant des gens comme Tête de Mule. Tête de Mule semble éperdument reconnaissante pour toute marque d’affection, elle a les yeux qui semblent fondre de bonheur lorsqu’on la caresse. Toutou Parfait est plus réservée de ce côté. On les aime toutes les deux avec leurs personnalités, leurs défauts et leurs qualités.

Personne n’apprécie autant votre génie de la conversation qu’un chien.    –   Christopher Morley
Je peux dresser un chien en cinq minutes. C’est dresser le maître qui prend le plus de temps.
–   Barbara Woodhouse

Vous aimerez peut-être:

  • Mes électro-ménagers sont finalement arrivés! Pendant que Tendre Moitié cuisine des rillettes sur la nouvelle cuisinière et après avoir lu trois ...

  • Hier, j'ai coupé les griffes de Toutou Parfait et comme à l'habitude, elle s'est laissée faire même après que je lui ait accidentellement taillé ...

  • L’éditorial de Carole Beaulieu dans la plus récente édition de la revue L’actualité touche d’un sujet très intéressant, des cours universitaires ...

Partagez!

Exprimez vous!

*