L’influence des parents

parent

Un livre publié en 1998, The Nurture Assumption: Why Children Turn Out the Way They Do, par Judith Rich Harris soutient que les parents n’ont pas une influence majeure sur le genre de personne que deviendra leur enfant à l’âge adulte.

Loin de généraliser en se basant sur une seule étude, l’auteur analyse les recherches faites sur la contribution de la génétique sur la personnalité, la psychologie sociale, le développement de l’enfant, l’évolution et la culture.

Les chercheurs ont été incapables de trouver un style parental qui prédirait la personnalité de l’enfant ainsi que ses succès ou difficultés hors du foyer. Un parent n’a pas toujours le même style parental de toute façon, il s’adapte à chaque enfant. Il sera plus permissif avec un enfant facile et plus sévère avec un enfant plus rebelle.

Lorsque les enfants sont traités de la même manière, ils évoluent différemment en grandissant. Les enfants adoptés ne développent les traits de personnalités de leurs parents adoptifs ou des autres enfants dans la famille, ce qui semble indiquer que l’environnement familial n’a pas une grande importance dans la détermination des traits de personnalité.

Le type de famille et la dynamique familiale; un parent ou deux, parents homosexuels ou hétérosexuels, mère au foyer ou travaillant, garderie ou non, tous ces éléments ont peu ou pas d’influence sur la personnalité de l’enfant.

Selon les recherches en génétique du comportement, une grande partie des traits de personnalité ont une composante génétique. Les gènes compteraient pour approximativement la moitié des traits de personnalité et des habiletés d’une personne.

Les enfants, comme les adultes, vivent dans deux environnements différents, leur foyer et le monde extérieur. Leur comportement, comme le notre, changera selon la situation où ils se trouvent. Beaucoup de parents sont parfois surpris d’apprendre que leur enfant, si difficile à la maison, est un vrai petit ange à l’école, ou vice-versa.  À la maison, les enfants apprennent à se comporter selon les désirs de leurs parents et ils savent où sont les limites avec leurs parents.

Ces comportements ne se transporteront pas nécessairement à l’extérieur de la maison.  L’attachement d’un jeune à son groupe de pairs est essentiel pour son développement. Il n’est donc pas du tout irrationnel pour lui d’essayer de se conformer à ce groupe. Cela permet au jeune de se lier avec ses pairs, de s’intégrer et de survivre. C’est l’identification avec son groupe de pairs et non avec ses parents qui est vitale pour le jeune.

À partir de sept ou huit ans, l’enfant commence à se former une image personnelle en se comparant à ses pairs. Les enfants n’apprennent pas à la maison quel genre de personne ils sont. Ils apprennent cela de leur groupe social.

Les jeunes ont leurs propres traditions, mots en vogue, règles et leur culture opère à l’opposé de celle des adultes. Leur but n’est pas de devenir des adultes épanouis, mais d’être des adolescents accomplis. Ils veulent exceller en tant qu’adolescents, ce qui signifie en général d’être différents des adultes.

Les jeunes s’orientent en fonction de leurs pairs, tout comme le font les adultes. Nous nous habillons selon la tendance actuelle et non comme ceux des générations précédentes, nous agissons selon les normes sociales contemporaines  et non comme dans les années cinquante.

Nous ne pourrons pas transformer un enfant introverti en extraverti, mais nous pouvons lui enseigner comment gérer les situations stressantes. Nous ne transformeront pas la personnalité d’un enfant, pas plus que nous ne sommes capables de modifier celle de notre partenaire.

Les parents ont une influence importante sur le genre de relations qu’ils auront avec leurs propres enfants un jour. Dépendant du climat familial, l’enfant devenu adulte, adoptera ou rejettera ce modèle d’ambiance pour sa propre famille.

On ne peut pas blâmer nos parents pour tout ce qui va mal dans nos vies, pas plus qu’ils ne peuvent prendre tout le crédit pour ce que nous sommes devenus.

L’idée que nous pouvons modeler nos enfants pour qu’ils deviennent tels que nous le désirons est irréaliste.

Finalement, cela ne signifie pas que les parents n’ont aucune importance, c’est seulement que notre influence sur la personnalité de notre enfant est plus ou moins inexistante. Ce sont les autres membres de son groupe social qui influenceront sa personnalité.

Être parent, ce n’est pas être le dresseur ou l’entraîneur de notre enfant pour le modeler à notre image ou selon un idéal particulier. C’est créer une relation d’une grande valeur qui elle, aura une influence sur le type de relations que développera l’enfant plus tard.

Notre succès comme parents, sera plus en fonction de la qualité de cette relation que dans les accomplissements ou les difficultés de nos enfants.

Un enfant n’a jamais les parents dont il rêve. Seuls les enfants sans parents ont des parents de rêve. -    Boris Cyrulnik
On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille. On ne se choisit même pas soi-même.   -   Philippe Geluck

Vous aimerez peut-être:

  • Lorsque l’on devient parent, on ne réalise pas vraiment à quel point tout notre comportement sera examiné à la loupe par notre progéniture. Parf ...

  • Les professeurs peuvent avoir une très grande influence dans la vie des jeunes. Cette influence, bonne ou mauvaise, peut durer des années. J’ai ...

  • Coup de théâtre hier au basketball, l'instructeur a démissionné et l'équipe se retrouve sans entraîneur. Il faut dire que l'école n'a pas offert ...

p5rn7vb
Partagez!

Commentaires

  1. Super intéressant comme réflexion. Je me suis toujorus senti très indépendant, dès mon plus jeune âge et mon parcours de vie est très différent de mes parents. Je pense aussi que cela dépend fortement des personnes car pour mon frère, c’est assez différent.

    • Je suis comme vous. J’ai eu des envies d’indépendance, de voyages et d’aventures très jeune, contrairement à mon frère, qui à 56 ans n’a jamais habité à plus de 10 km de mes parents. Tout dépend des personnalités. Mon frère a un tempérament très similaire à ma mère, alors que je fais un peu figure d’extra-terrestre pour eux, tellement je suis différente.

      Votre blogue semble être tout à fait mon genre de lecture, tant par les sujets que l’écriture. Je vous ai ajouté à ma courte liste de blogues intéressants sur Opus Secret. Je n’ai fait qu’un cour survol, mais je me promet de le lire en profondeur dans les jours qui suivent. Merci!

Exprimez vous!

*