L’impôt sur les os

reer

Debout jusqu’à deux heures du matin pour vérifier ma soudaine intuition que les différents revenus de Tendre Moitié entraîneraient  une facture d’impôts assez salée. Mon intuition s’est avérée exacte et tôt ce matin, j’ai envoyé un courriel puis placé un appel pour que Tendre Moitié achète un REER pour tempérer les dégâts.

Tendre Moitié ne s’occupe pas beaucoup de finances, c’est plutôt à moi que revient cette tâche. Il était convaincu qu’il payait de l’impôt à la source sur ses revenus d’appoint. J’ai consulté ses T4 et les seuls prélèvements sont les cotisations à l’assurance parentale et au régime des Rentes.

Tous ces petits revenus s’ajoutent à un emploi salarié pour le premier trimestre 2011 plus son revenu principal en tant que travailleur autonome pour former un montant assez considérable. Il n’a tout simplement pas assez payé d’impôts et le REER ne fera que diminuer un tant soit peu la facture.

Si nous voulons être positifs, l’on peut se réjouir de voir qu’il a réussi à trouver toutes  ces nouvelles sources de revenu, mais disons que ce n’est pas une surprise très agréable. Le problème se pose cette année parce que Tendre Moitié n’a commencé à être travailleur autonome qu’en avril dernier, il n’avait donc pas d’acomptes provisionnels à payer pour une première année d’exercice.

Nous aurions dû mettre de côté une somme pour les impôts de tous ces petits revenus, mais comme je le mentionne plus tôt, Tendre Moitié était convaincu qu’il y avait des retenues à la source.  Ais-je déjà mentionné que Tendre Moitié est Européen et n’est pas tellement au fait de l’impôt Canadien?

Je vais donc noter cette expérience comme étant éducative et porter plus d’attention aux entrées d’argent de Tendre Moitié. C’est un bon équilibre; il le gagne et je le gère! Encore heureux que j’aie eu l’opportunité de prendre un REER car j’avais un placement non enregistré accessible et suffisant. Nous ne manquons pas totalement de planification mais il y place à l’amélioration.

De ce fait, je vous encourage fortement à aller voir un blogue finir-riche.net, que j’ai découvert il y a un mois environ. C’est un blogue sur les finances personnelles, cela traite du Québec et c’est une vraie mine de renseignements. C’est écrit de manière très dynamique et intéressante et l’auteure nous parle de ses objectifs financiers.

Les pensées sont exemptes d’impôt.    –  William Camden
La chose la plus difficile à comprendre au monde c’est l’impôt sur le revenu !   –   Albert Einstein 
Dans le titre: Le jour est proche où nous n’aurons plus que “l’impôt” sur les os.
–   Michel Audiard

Vous aimerez peut-être:

  • Lorsque l’on s’interroge sur les valeurs que nous voulons inculquer à nos enfants, nous devrions aussi prendre en ligne de compte le message que ...

Partagez!

Exprimez vous!

*