Liberté conditionnelle

Gros nounours

Petite mise à jour sur Tête de Mule et mon indécision quant à la laisser en liberté la nuit comme je le fais avec Toutou Parfait.

Tête de Mule dort toujours dans la salle de lavage. Je ne me décide pas vraiment à faire l’expérience. J’ai tout de même acheté un lot de cinq barrières de sécurité pour bébés, usagées, sur Kijiji, cinq pour 35$, une aubaine!

En fait la salle de lavage est aussi la salle d’eau du rez de chaussée. Au sous-sol, il n’y a pas de salle de bain, alors lorsque ma mère viendra habiter chez nous à l’été, elle aura sa chambre et un salon au sous-sol, mais elle devra monter au rez-de chaussée si elle veut utiliser la salle de bain. Si nous laissons les choses comme elles le sont en ce moment, ma mère de 76 ans aurait parfois à faire face à Tête de Mule  à 3 heures du matin si elle a un urgent besoin.

Oh, Tête de Mule n’est pas féroce, c’est plutôt un gros nounours balourd. Le principal problème pourrait être que Tête de Mule se couche contre la porte pour dormir et que ma mère ne serait pas capable de l’ouvrir. Tête de Mule pèse quand même une centaine de livres, ce qui est presque le même poids que ma mère maintenant que j’y pense.

Donc, je ne crois pas que ma mère appréciera cet « obstacle ». Il y a aussi la question déjà mentionnée précédemment que Tête de Mule n’a pas droit aux mêmes privilèges que Toutou Parfait, ce qui m’occasionne une certaine culpabilité. D’où l’achat des barrières. Mon plan est de laisser Tête de Mule dormir dans un espace comprenant la cuisine et la salle d’eau/lavage. J’aurai alors besoin de mettre deux barrières pour bloquer l’accès à la salle à manger et au salon.

Si tout se déroule bien après une semaine ou deux, je la laisserais peut-être accéder à la salle à manger mais je laisserais le salon hors de sa portée à cause du piano et des coussins des fauteuils. Je progresserais ensuite en la laissant aller à l’étage des chambres, ce qui lui donnerait le même accès que Toutou Parfait. Par contre, de cette manière, aucun des deux chiens ne pourrait aller au salon durant la nuit.

C’est compliqué tout cela. Est-ce que cela vaut la peine de faire tous ces changements? Si ma mère ne venait pas, je pense que non, mais comme elle viendra et qu’elle a droit au libre accès à la salle de bain et que je ne suis quand même pas pour lui demander de monter un autre étage en pleine nuit simplement pour aller aux toilettes, je dois faire quelque chose.

Connaissant Tête de Mule, je crois que l’expérience s’arrêtera à la première étape. Cela devrait bien fonctionner car je ne ferai qu’agrandir un peu son territoire actuel en laissant la porte entre la cuisine et la salle de bain ouverte. Elle ne bloquera plus la porte et ma mère pourra circuler sans problème. Tête de Mule est très douce et elle n’embêtera pas ma mère, en fait, je pense qu’elle ne daignera même pas lever la tête en plein milieu de la nuit. Elle aime beaucoup dormir.

Je doute un peu que la deuxième étape fonctionne car la salle à manger possède une porte extérieure et une chatière. La chatière est utilisée par nos chats la nuit, les chats étant d’un tempérament nocturne comme vous le savez. Je pense que Tête de Mule va se positionner de manière à bloquer la chatière comme elle le fait souvent déjà le soir. Cela aura pour effet d’empêcher les chats de circuler. Passe encore l’été, mais l’hiver, je ne crois pas que les chats apprécieront d’être bloqués dehors à -20 degrés. Bon, ils n’avaient qu’à ne pas sortir direz-vous, mais tout de même.

Tendre Moitié sera absent deux jours vers la fin de la semaine. Je crois que je vais commencer l’expérience à ce moment-là. Il n’a pas tout à fait autant de patience que moi dans ces cas-là.

Tête de Mule n’aide vraiment pas sa cause de ce temps-ci. Il y a quelques jours elle s’est roulé dans un gros caca (chat ou chien?) tout mou, elle en avait plein la figure lorsqu’elle est entrée. Vraiment agréable à nettoyer! Elle a semblé apprécier toute l’attention qu’elle a reçu alors que je la frottais énergiquement. Pendant ce temps, Tendre Moitié allait à la recherche dudit caca dehors pour le nettoyer.

Toutou Parfait regardait tout cela avec perplexité. JAMAIS elle ne ferait une telle chose, semblait-elle dire! Je vous tiens au courant de la mise en liberté conditionnelle de Tête de Mule.

Les chats sont les narcissiques ultimes. On peut le constater avec tout le temps qu’ils consacrent à la toilette personnelle. Les chiens ne sont pas comme ça. Pour un chien, sa définition d’hygiène personnelle est de se rouler sur un poisson mort.  –  James Gorman

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*