Les cerveaux marins

 mer

Le vidéo ci-haut est un très court extrait du vidéo IMAX de l’organisation One World One Ocean.

Je viens de consulter une étude intéressante dans l’édition de juin du Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences.

Cette étude démontre que les dauphins ont évolué au fil des millénaires en modifiant leurs gènes responsables pour le cerveau et le métabolisme.

Il y a environ 50 million d’années, l’ancêtre de tous les cétacés, un groupe comprenant les baleines et les dauphins, a commencé sa transition d’animal terrestre  à aquatique. Pour ce faire, il a dû développer plusieurs adaptations: laisser tomber ses membres, développer des nageoires et devenir capable de retenir sa respiration pour une longue période de temps.

Les scientistes ont comparé environ 10 000 gènes chez le  grand dauphin (bottlenose) avec ceux de huit autres animaux et l’humain . Ces animaux étaient : la vache (le mammifère le plus près du dauphin selon leurs génomes), le cheval, la souris, l’éléphant, l’opossum, l’ornithorynque et la poule.

En étudiant leurs mutations, ils ont pu identifier quels gènes ont évolué se sont se propagés aux générations futures des dauphins, en les comparant aux gènes semblables des autres espèces.

Si un gène de dauphin présente plus de mutations qu’un gène de vache par exemple, cela signifie que le gène a évolué de façon active à un moment donné.

228 des gènes étudiés ont connu un changement drastique.  Vingt-sept d’entre eux étaient impliqué avec le système nerveux (cerveau et organes sensoriels). Il y avait aussi plusieurs modifications aux gènes impliqués dans le métabolisme, tout comme on peut le voir chez les primates, ce qui est important, car le cerveau  utilise beaucoup plus d’énergie que les autres parties du corps.

L’étude semble pointer vers l’hypothèse que les modifications de ces gènes ont mené  à une plus grande intelligence chez les dauphins.

Les chercheurs ont aussi constaté que les dauphins ont évolué plus lentement que d’autres animaux, un trait que l’on retrouve chez les autres mammifères ayant de gros cerveaux.  On peut observer beaucoup plus de mutation dans l’ADN des vaches que dans celui des dauphins. On retrouve le même phénomène chez les primates et les éléphants.

Les primates,  les éléphants et l’humain investissent plus de temps avec leurs bébés et ils en ont moins, ce qui ralentit leur évolution.

Ces changements pourraient expliquer pourquoi les dauphins sont exceptionnellement intelligents, capables d’utiliser des outils et peuvent communiquer entre eux et avec les humains. Les dauphins se reconnaissent dans un miroir et  comprennent le concept du zéro, ce qui est habituellement réservé aux primates et aux humains.

Lorsque l’on parle d’intelligence, de comportement social et de communication, les dauphins semblent plus près de nous que nos cousins les singes et les gorilles, selon certains chercheurs. Ils ont un sens de leur identité sociale et interagissent et comprennent l’état de santé et les sentiments des autres dauphins de façon tellement rapide que c’est comme si ils étaient connectés entre eux selon un chercheur.

Le sens de la vie : le but de tout est d’évoluer.    –    Bernard Werber

Vous aimerez peut-être:

  • On a publié ces jours-ci un enregistrement d’un Béluga nommé NOC. NOC était un jeune mâle en 1977, lorsqu’il fut capturé par le Navy Mammal Prog ...

  • Les Canadiens ont une expérience de vie moyenne de 81 ans et nous savons tous qu’une bonne hygiène de vie pourrait contribuer à la prolonger un ...

  • Le cerveau humain est un organe qui a un volume moyen d’environ  1400 centimètres cubes, ce qui est assez volumineux par rapport à la taille de ...

Partagez!

Exprimez vous!

*