Le respect de la différence

différences

Nous avons tous à un certain degré, la conviction que nous sommes capables de forcer les autres à changer. Bien que nous tentions de rationaliser la raison pour laquelle nous désirons qu’une personne change, le plus souvent c’est parce qu’elle agit d’une manière dont nous n’approuvons pas.

Notre égo nous pousse à croire que notre façon de voir les choses est la bonne, mais la plupart du temps notre tentative rencontre peu de succès.

Une des raisons pourrait être que  nous sous-entendons que nous avons une vision plus éclairée et une meilleure compréhension de la situation. L’autre personne reçoit ainsi le message qu’elle n’est  pas correcte ou convenable, ce qui peut créer du ressentiment.

Il serait plus simple et probablement plus sain de regarder à l’intérieur de soi pour régler un problème face à une autre personne, ou même, de tout simplement l’accepter telle qu’elle est.

Je sais que Tendre Moitié déteste les foules, les endroits comme les parcs d’attraction, les foires ou les spectacles en plein air, je n’insisterai donc pas pour faire ces activités avec lui et j’accompagnerai Charmante Ado seule.

Pour ma part, je ne suis pas très friande des cocktails, soirées de gala ou repas d’affaires reliés au travail. C’est important pour notre carrière, mais Tendre Moitié a  appris à ne pas insister pour que je l’accompagne à chaque occasion.

Même si nous nous complétons très bien, nous ne sommes pas en synchronisation complète, ce qui serait impossible. Il faut faire des accommodements selon les préférences de chacun, parce que cela démontre que nous acceptons que l’autre soit différent et autonome de nous. On peut même être totalement à l’opposé sur un point précis et accepter de vivre avec cette différence, sans la remettre constamment sur le tapis, ou essayer de changer l’autre.

Il y a trois ans, Tendre Moitié s’était présenté comme conseiller municipal. Étant arrivé dans la région depuis seulement quatre ans, la population a élu une personne qui était née et avait grandi dans la municipalité. Le résultat ne semble pas avoir été à la hauteur de leurs attentes, car dernièrement, plusieurs personnes suggèrent fortement à Tendre Moitié de se présenter à nouveau l’an prochain. Il s’implique beaucoup dans la communauté, tant à la Maison des Jeunes qu’à l’Association des Gens D’Affaires, que dans différents comités municipaux.

S’il y a bien quelque chose que je ne ferais jamais, c’est de me présenter à une élection. Je préfère garder ma vie tranquille et privée. Je n’ai aucune ambition de gouverner, diriger ou gérer. C’est donc difficile pour moi de comprendre l’attrait que tout cela représente pour Tendre Moitié. Je peux comprendre la volonté de servir et de donner à sa communauté, mais j’aurais tendance à me diriger vers le bénévolat plus anonyme.

Ce point de vue est une différence fondamentale entre nous deux, mais nous respectons la façon d’être de l’autre. Tendre Moitié va probablement se présenter aux élections municipales l’an prochain et il aura tout mon soutien (et mon vote!). Si jamais il est élu et qu’ait lieu une soirée protocolaire ou un cocktail quelconque, je devrai probablement y assister au moins une fois ou deux. C’est correct, car je sais qu’il ferait volontiers le même geste pour moi, en participant à une activité qui ne l’attirerait pas.

On ne peut pas changer l’autre, mais accepter de faire un petit bout de chemin dans sa direction, même si elle est contraire à nos inclinations, consolide la relation et transmet à l’autre que l’on respecte ses choix et préférences.

Je crois que nous essayons de changer les autres lorsque nos besoins ne sont pas satisfaits. Nous voulons obtenir quelque chose d’une  personne et son comportement habituel ne nous apporte pas ce que nous recherchons. Alors, nous tentons de la convaincre de changer, ce qui donne très rarement des résultats positifs. Il est vrai que nous pourrions parfois être parfaitement justifiés de réclamer un changement. Le problème est que l’autre personne doit le vouloir d’elle-même, sinon, c’est voué à l’échec

Au lieu de chercher à changer l’autre, mieux vaut regarder en soi ce qu’on peut faire de concret pour améliorer la situation.  Certaines choses sont inacceptables et mèneront inévitablement à la rupture si elles ne changent pas. D’autres sont de simples différences de goûts, d’opinion ou de perspective et devraient être acceptées et respectées des deux côtés.

 Pour changer les autres, changez-vous vous-même.   –   Auteur inconnu
Il est difficile de changer le monde mais il est plus facile de le regarder sous un autre oeil.   –    Daniel Desbiens

Vous aimerez peut-être:

  • Certains personnes semblent considérer  que la courtoisie et la politesse sont des signes d'infériorité et  préfèrent être carrément grossiers p ...

  • Notre société semble se diriger de plus en plus vers une culture de l’incivilité. Les manifestations récentes, ou bien le ton et les mots employ ...

  • Le début de l’adolescence est marqué par une poussée d’indépendance et une possible augmentation des conflits avec les parents au sujet des règl ...

Partagez!

Exprimez vous!

*