Le réservoir vide

réservoir

En 1996, Roy Baumeister a effectué une étude de concert avec Ellen Bratslavsky, Mark Muraven et Dianne Tice. Le but était d’examiner les effets de la tentation sur la volonté des participants. Les 67 sujets ont d’abord été réunis dans une pièce où flottait une odeur de biscuits aux brisures de chocolat fraîchement sortis du four. On leur a ensuite montré les biscuits et des bonbons au chocolat. sur une table. Un bol de radis était également sur la table. Certains participants ont pu déguster les biscuits et les bonbons mais d’autres ont été désignés pour manger les radis seulement.

Après quelques minutes, les chercheurs sont passés à la deuxième partie de l’étude qui consistait à résoudre un problème. Les participants croyaient qu’il n’y avait aucun rapport entre les chocolats/radis et le problème, mais le but était de tester leur persistance après avoir subi une frustration. Il est à noter que le problème avait été conçu pour être impossible à résoudre.

Les chercheurs ont immédiatement vu une grande différence dans le comportement des sujets. Ceux qui avaient mangé les radis ont persisté deux fois moins longtemps à essayer de résoudre le problème que ceux à qui on avait permis de manger du chocolat. Un groupe de contrôle qui n’a fait que la deuxième partie du test a aussi fait montre de plus de persistance.

Donc, le groupe des radis  n’a pas réussi à faire preuve de volonté pour persévérer devant un problème parce qu’ils avaient éprouvé des frustrations en étant privés de chocolat puis en étant forcés de manger des légumes amers. Il semble que ces frustrations ont eu raison de leur volonté.

Dans le monde de la psychologie, cette étude a été très importante. Cela a permis de découvrir que le contrôle de soi est une force que nous utilisons pour différentes tâches et que nous pouvons l’épuiser.

De ce fait, la volonté n’est pas un talent que nous pouvons maîtriser ou une routine acquise que l’on peut appliquer sans y penser. La volonté serait plutôt comme un muscle; après un exercice, elle perd de sa force, se fatigue et devient inefficace.

Tout ceux qui ont essayé de faire une diète peuvent attester que fréquemment, après une journée difficile où l’on a passé à travers plusieurs frustrations, la tentation de succomber au souper ou en soirée finit souvent par gagner. Notre volonté est fatiguée, les vannes s’ouvrent et nous flanchons… et on recommence le lendemain.

Depuis cette étude, d’autre recherches on démontré que notre volonté s’épuise non seulement par des actes de contrôle de soi mais aussi suite à des efforts comme prendre des décisions, faire des choix, prendre l’initiative, planifier et exécuter des projets.

Il semblerait donc que notre volonté est comme un réservoir et que nous le vidons à peu près tous les jours durant nos tâches et activités quotidiennes. Une autre piste à l’étude indiquerait que notre volonté est liée à notre approvisionnement en énergie; la nourriture que nous absorbons et le glucose que transporte notre réseau sanguin. Il y a aussi des recherches qui démontrent que faire de l’exercice régulièrement augmente le contrôle de soi.

Alors, si nous avons vraiment une quantité déterminée de contrôle de soi et qu’on l’épuise au cours de la journée, en être conscients, pourrait diminuer notre sentiment de culpabilité lorsque l’on n’arrive pas à compléter une tâche ou à résister à une tentation.

La chose à faire serait alors de prévoir nos activités en tenant compte de notre réservoir de volonté et de ne pas se saboter en planifiant plusieurs choses exigeantes, une à la suite de l’autre ou à la fin de la journée alors que notre aiguille indique que le réservoir est presque vide.

En général, j’évite la tentation, sauf quand j’y succombe.      –   Mae West
La volonté c’est d’essayer très fort de ne pas faire quelque chose que nous avons fortement envie de faire.     –    John Ortberg

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Rétroliens

  1. […] psychologie depuis une dizaine d’années, on parle aussi de la panne sèche du contrôle de soi. J’en ai discuté dans un article précédent. Cela survient lorsque nous essayons de supprimer ou d’inhiber une tentation de manière […]