Le monde dans lequel chacun vit dépend de la façon de le concevoir

introverti

La psychologue Elaine Aron, auteur de Psychotherapy and the Highly Sensitive Person explore dans son livre la personnalité des gens introvertis.

Les enfants introvertis ne sont pas timides ou asociaux, ils préfèrent seulement le calme. Un adulte introverti aimera mieux prendre un verre de vin en compagnie d’un ami proche plutôt que de participer à une soirée bruyante et remplie d’étrangers.

La société a tendance à valoriser les gens audacieux et intrépides. Pourtant, nous n’aimerions pas vivre dans un monde composé uniquement d’extravertis. Nous avons aussi besoin de gens qui porteront une attention particulières aux détails. En général, les introvertis obtiennent de meilleures notes à l’école, approfondissent plus les sujets académiques  et reçoivent une quantité disproportionnée de bourses et de prix de mérite même s’ils n’ont pas un meilleur quotient intellectuel que les extravertis.

Une personne d’un tempérament calme et prudent s’arrêtera pour considérer une situation au lieu de foncer pour y faire face, et ce type de réaction est aussi associé à la réussite intellectuelle et artistique.

Les enfants éveillés et sensibles portent une grande attention  aux signaux sociaux et aux principes moraux. Dès l’âge de six ans, ils auront beaucoup moins tendance à enfreindre les règles que les autres enfants, même s’ils ne pensent pas se faire prendre en flagrant délit. Vers sept ans, on commencera à les décrire comme étant consciencieux et empathiques.

Une fois adultes,  les dirigeants introvertis obtiendront de meilleurs résultats avec leur gestion des employés, selon une étude du Professeur Adam Grant de l’Université de la Pennsylvanie, principalement parce qu’ils encouragent les autres à soumettre leurs idées au lieu de toujours mettre leur propre empreinte sur un travail.  Ils sont aussi moins sujets à prendre des risques dangereux.

Les extravertis eux, sont plus sujets aux accidents de voiture, seront attirés par les sports extrêmes et les jeux de hasard. Ce goût pour la tranquillité et la solitude entraîne aussi  une meilleure capacité à se concentrer pour les longues périodes qui sont souvent nécessaires pour devenir un grand musicien, scientifique ou  homme d’affaires.

Toutefois, nous ne voudrions pas non plus vivre dans un monde peuplé seulement d’introvertis prudents. Les deux types de personnalité ont besoin l’un de l’autre. Beaucoup d’entreprises fructueuses sont le résultat d’une collaboration efficace entre des interovertis et des extravertis.

Soyons contents d’être ce que nous sommes, nous avons besoin l’un de l’autre.

 

Tout individu collabore à l’ensemble du cosmos.  –  Friedrich Nietzsche 
Dans le titre: Le monde dans lequel chacun vit dépend de la façon de le concevoir.
–   Arthur Schopenhauer
La pierre n’a point d’espoir d’être autre chose qu’une pierre. Mais, de collaborer, elle s’assemble et devient temple.  –   Antoine de Saint-Exupéry

Vous aimerez peut-être:

  • L’édition du 9 février 2013 du Wall Street Journal affichait un article assez intriguant sur la dynamique familiale, en faisant un parallèle ave ...

  • Steven Cave, un philosophe britannique vient de publier un livre intitulé : Immortality: The Quest to Live Forever and How it Drives Civilizatio ...

  • Tendre Moitié et moi sommes en train de concevoir un nouveau plan d’affaires pour notre travail. Nous envisageons d’ajouter un partenaire et de mo ...

Partagez!

Exprimez vous!

*