Le ménage est quelque chose que personne ne remarque sauf si vous ne le faites pas

ménageLe sujet de ma chronique d’aujourd’hui me vient de Tendre Moitié. Ce matin, je nettoyais le four pendant l’absence de Tendre Moitié. À son retour, il s’est un peu moqué de moi. J’avais quelque peu prévu sa réaction et c’est pourquoi je nettoyais le four en son absence. Voyez-vous, je lavais le four de la cuisinière qui va être ramassée par les livreurs demain lorsqu’il nous livreront…notre nouvelle cuisinière.

Je suis certaine que la majorité des femmes me comprennent. Je ne veux pas qu’on voit mon four tout sale même s’il s’en va au dépotoir, au recyclage ou je ne sais où vont les vieux appareils ménagers pour mourir.

 J’ai connu une très courte période de ma vie où j’ai pu me payer une femme de ménage. Elle n’avait pas grand chose à faire, vu que j’avais tendance à ranger avant son arrivée.  Je lavais le bain et la cuvette aussi, au grand désespoir de Tendre Moitié qui disait que nous la payions justement pour ne plus avoir à faire cela. De plus, c’était mon amie, que j’avais engagée pour l’encourager dans sa nouvelle entreprise de ménage. Il n’était pas question qu’elle voit ma maison avec plein de traîneries et une salle de bain qui ne brillait pas! Cela n’a duré que quelques mois car elle s’est fait mal au dos et a dû réorienter sa carrière. J’ai sagement décidé que je n’avais pas les moyens de payer une femme de ménage pour venir voir le ménage que je venais tout juste de terminer.

Pourquoi ce trait de personnalité se rencontre surtout chez la gent féminine?  On pourrait blâmer notre éducation. Je me souviens des conseils de ma mère de toujours avoir des sous-vêtements propres au cas où j’aurais un accident et qu’on me transporterait à l’hôpital. J’ai toujours trouvé étrange que la perspective de me voir à l’hôpital ne l’inquiétait que dans la mesure où le médecin pourrait voir mes sous-vêtements douteux. Je trouvais cela parfaitement ridicule, mais pourtant aujourd’hui….

J’ai finalement nettoyé seulement l’intérieur de la porte du four. Le fond était recouvert d’aluminium donc tout propre. Je ne crois pas que les livreurs iront se mettre la tête dans le four pour voir la propreté des murs. Le plus drôle, c’est que je faisais remarquer à Tendre Moitié que je nettoyais seulement parce que c’était moi qui serait à la maison pour la livraison demain. Si Tendre Moitié était celui qui recevrait les livreurs et que j’étais absente, je n’aurais nullement senti le besoin de nettoyer. Il m’a regardé avec un air d’incompréhension totale.  Je ne suis pas certaine de me comprendre très bien non plus.

Heureusement qu’il y avait mon cours de piano cet après-midi pour relever un peu le niveau intellectuel de ma journée!

 Nettoyer une maison pleine d’enfants est aussi efficace que de dégager une allée à la pelle pendant une tempête de neige.  – Phyllis Diller 

 

 

Vous aimerez peut-être:

  • Il nous arrive d'examiner le comportement des autres et de nous demander pour quelle raison ils ne font pas telle ou telle chose pour se sortir ...

  • Recevoir une critique n’est pas particulièrement agréable. Cela peut nous amener à perdre notre concentration et à obséder sur la remarque ou le ...

  • Dans notre famille, chacun a une vision bien particulière de l'entretien d'une maison. Tendre Moitié favorise tout ce qui est à l'état naturel, ...

Partagez!

Commentaires

  1. Barth a écrit:

    Très bon ! Je pense que si la gente féminine peut comprendre, il subsiste tocut de même un doute dans vos esprits … ! C’est rassurant !

Exprimez vous!

*