La fiancée des bons souvenirs

nostalgique

La nostalgie a longtemps été considérée comme un trouble psychologique. Un médecin Suisse, Johannes Hofer,  a identifié ce concept en 1688  et a alors décrété que c’était une maladie neurologique, produisant des symptômes physiques et mentaux. Les soldats par exemple, en souffraient le plus souvent durant la guerre, lorsqu’ils ressentaient un désir profond et douloureux de retrouver leur foyer.

Durant les 19ième et 20ième siècles, on a classifié la nostalgie de différentes manières; comme une forme de ‘’psychose de l’immigrant’’, une variante de la mélancolie ou un trouble mental répressif et compulsif.

De nos jours, on ne considère plus la nostalgie comme une maladie, mais davantage comme un sentiment sain et normal.

Des chercheurs anglais à Southampton, ont récemment fait une étude sur la nostalgie et ont constaté qu’elle était répandue à travers le monde  et qu’elle affecte autant les enfants que les adultes.

Les choses qui rendent nostalgiques seraient les mêmes pour tous les peuples; réminiscences sur les amis et la famille, les vacances, les mariages, les chansons, les couchers de soleil ou les lacs. En général, le moment nostalgique implique la personne qui se remémore l’évènement et elle est souvent entourée d’amis ou de membres de la famille.

La nostalgie aiderait à lutter contre la solitude, l’ennui et l’anxiété. Elle rend les gens plus généreux envers les étrangers et plus tolérants envers les gens qui ne font pas partie de leur entourage immédiat. Les couples se sentent plus près l’un de l’autre et plus heureux lorsqu’ils partagent des souvenirs nostalgiques.

La nostalgie possède un côté douloureux, c’est une émotion douce-amère, mais elle tend à donner davantage de sens à la vie et à rendre la mort moins effrayante. Quand les gens parlent avec nostalgie de leur passé, ils font souvent montre de plus d’optimisme envers leur avenir. La nostalgie nous rend un peu plus humain. Elle nous permet d’utiliser nos souvenirs pour nous aider à passer à travers les moments difficiles. La nostalgie n’est pas la même chose que le mal du pays, car elle n’est pas exclusive aux gens qui sont loin de leur foyer.

La plupart des gens ressentiraient de la nostalgie au moins une fois par semaine et parfois jusqu’à trois ou quatre fois par semaine. Ces épisodes nostalgiques surviennent souvent suite à un évènement négatif ou dans des moments où l’on se sent seul. Les gens rapportent fréquemment que la nostalgie les aide à se sentir mieux.

Durant l’étude de Southampton, les chercheurs ont provoqué des états d’esprits négatifs chez les participants en leur faisant lire  un article relatant un désastre avec plusieurs décès, ou en leur faisant subir un test de personnalité qui révélait supposément qu’ils se sentaient extrêmement seuls.

Les gens qui étaient déprimés face au désastre ou inquiets d’apprendre qu’ils se sentaient seuls, sont devenus plus portés vers la nostalgie. Par contre, les sujets ont rapportés se sentir mieux après leur épisode nostalgique, qui les avaient quelque peu rassérénés.

Un souvenir nostalgique n’est pas toujours parfaitement joyeux, il y a parfois un sentiment de perte lorsque le lieu, l’objet ou la personne dont il est question est disparu de notre vie actuelle. Toutefois, en général, les sentiments positifs sont beaucoup plus nombreux que les éléments négatifs dans un épisode nostalgique.

La musique provoque souvent de la nostalgie car des morceaux précis sont fréquemment associés à des personnes ou des évènements. Les chercheurs ont découvert que la nostalgie est parfois associée à une sensation de chaleur physique lorsqu’il est question de nostalgie musicale.

La nostalgie aurait ainsi une fonction cruciale; nous rappeler nos expériences les plus précieuses afin de nous rassurer que nous sommes des personnes de valeur et que notre vie a un sens. La nostalgie nous aiderait aussi à faire face à nos inquiétudes face à la mort.

La nostalgie semble varier selon l’âge. Elle serait plus fréquente chez les jeunes adultes, diminuerait par la suite pour remonter alors que l’on s’approche de la vieillesse. Les enfants et les ados sont un peu moins enclins à la nostalgie mais peuvent aussi s’y adonner à l’occasion. Charmante Ado trouve rarement mignon ou intéressant tout épisode de son enfance dont je me souviens avec tendresse. Elle est résolument tournée vers l’avenir à ce stage-ci de sa vie. Elle garde par contre précieusement plusieurs objets de son enfance qui lui rappellent des amis ou de la famille ou une expérience particulièrement marquante.

La nostalgie nous aide à passer à travers les transitions de la vie. Les jeunes adultes qui quittent le foyer pour voler de leurs propres ailes vont éprouver de la nostalgie en se remémorant les Noëls en famille, les amis d’enfance, ou encore les chats ou chiens qu’ils ont chéri en grandissant.

La nostalgie n’est pas un exercice de comparaison entre le passé et le présent, pour en déduire que le passé était meilleur ou que c’était mieux dans le bon vieux temps. C’est plutôt un moyen de se concentrer sur ce qui a été important dans notre vie, le sens qu’on lui a donné, pour pouvoir en tirer des bénéfices face à notre avenir.

Tout en vivant dans le moment présent, nous pensons souvent au passé et la nostalgie a tendance à nous faire sentir bien dans notre peau et nos relations.  Elle souligne les reliefs de notre vie et nous donne la force d’aller de l’avant.

Dans le titre: J’ai rencontré la nostalgie, la fiancée des bons souvenirs qu’on éclaire à la bougie.   –   Fabien Marsaud dit Grand Corps Malade 
Les occasions de nostalgie sont rares, il faut les cultiver. Car bien sûr, c’est de cela que demain sera fait.   –   Serge Bouchard 
C’est lorsque vous avez chaussé vos pantoufles que vous rêvez d’aventure. En pleine aventure, vous avez la nostalgie de vos pantoufles.  –   Thornton Wilder

Vous aimerez peut-être:

  • J’ai une très bonne mémoire et je peux fréquemment citer avec assurance comment chaque personne était habillée lors de tel ou tel évènement, mêm ...

  • J'essaie de me remémorer les Noëls de mon enfance mais, curieusement, je ne me souviens clairement que de deux ou trois d'entres eux et ce sont de ...

  • Nous sommes devenus une  société informatisée, où une grande partie de nos données, photos, textes, musique, courrier, dessins, et,c sont entrep ...

Partagez!

Exprimez vous!

*