La dynamique familiale

méthode agile

L’édition du 9 février 2013 du Wall Street Journal affichait un article assez intriguant sur la dynamique familiale, en faisant un parallèle avec ce qu’on retrouve dans le monde du travail. Je vous en fait un résumé ici.

Plusieurs manufacturiers japonais ainsi que certaines compagnies de la Silicon Valley utilisent un système de dynamique de groupe appelé la Méthode Agile (Agile Development). Ce système regroupe les travailleurs en petites équipes qui tiendront de courtes réunions quotidiennes sur leur progression et une rencontre hebdomadaire pour revoir ce qui a été accompli durant la semaine.

En 1983, Jeff Sutherland était un technologue de la Nouvelle-Angleterre, lorsqu’il a remarqué à quel point le développement de logiciels était dysfonctionnel. Le système utilisé par les compagnies, appelé le Modèle en Cascades, voyait les gestionnaires émettre des demandes ambitieuses que les programmeurs surchargés avaient peine à rencontrer. De nombreux projets échouaient. Jeff Sutherland entreprit le développement d’un système plus souple, dans lequel les idées ne viendraient pas seulement du sommet, mais pourraient aussi émerger du bas de la hiérarchie.

Aujourd’hui, le Développement Agile est utilisé dans une centaine de pays et a transformé le monde de la gestion. Inévitablement, certains se sont mis à appliquer ces techniques dans d’autres domaines, y compris la famille.

En entreprise, la responsabilisation est un facteur clé du Développement Agile. Les équipes utilisent des tableaux pour que les travailleurs puissent indiquer leurs progrès.

Dans une dynamique familiale, les adultes rêvent d’une maisonnée fonctionnant rondement, mais la réalité est souvent composée d’épuisement, de cris et de grincements de dents.

En appliquant certaines techniques du Développement Agile, il serait possible d’améliorer la communication, la productivité et de diminuer le stress, tout en impliquant chaque membre de la famille, comme dans une équipe.

Selon l’article du Wall Street Journal, de courtes réunions de famille, de vingt minutes tout au plus, sont suffisantes pour que tout le monde soit sur la même longueur d’ondes quant à l’organisation familiale.

Il y a de nombreuses techniques du monde du travail qui peuvent aisément se transférer dans le milieu familial. Ainsi, les listes de responsabilités, les réunions hebdomadaires, une meilleure résolution des conflits, utiles à la dynamique de groupe, peuvent aussi s’appliquer à la famille.

Les familles mentionnées dans l’article ont vu les cris et les récriminations parentales diminuer de moitié après avoir instauré les listes de responsabilités. Le secret du succès par contre, viendrait de la réunion familiale, au cours de laquelle trois questions sont posées, adaptées du Développement Agile :

  1. Qu’est-ce qui a bien fonctionné durant la semaine?
  2. Qu’est-ce qui n’a pas bien fonctionné?
  3. Sur quoi sommes-nous d’accord de travailler la semaine prochaine?

Chaque membre de la famille peut répondre et faire des suggestions, puis l’on vote sur les deux problèmes ou secteurs sur lesquels se concentrer durant la semaine à venir.

On suggère aux parents de laisser les enfants choisir les récompenses et les conséquences, dans la mesure du possible et du raisonnable. Il semblerait, selon les études, que les enfants qui planifient et structurent leur temps eux-mêmes, qui se fixent des objectifs et évaluent leur propres tâches, deviendraient plus aptes à se motiver intérieurement et développeraient un plus grand contrôle de soi.

Les parents ne sont pas infaillibles et  lorsque le leadership n’est pas dictatorial, tous les membres de la famille peuvent contribuer.

Finalement, la flexibilité du modèle Agile permet de s’adapter aux changements et aux différentes étapes de la croissance des enfants. Les parents devraient passer plus de temps à se concentrer sur ce qu’ils font bien plutôt que d’obséder sur les choses qu’ils ne réussissent pas.

L’on peut même définir la ‘’mission’’ de la famille pour articuler ce qui va bien et énoncer les valeurs cruciales de notre famille.

Au lieu de se fier sur l’osmose pour éduquer, il ne faut pas avoir peur de parler d’argent avec ses enfants. Il faut aussi laisser les enfants faire leurs propres erreurs. Mieux vaut qu’ils se trompent avec une allocation de 6$ plutôt qu’avec un travail de 60 000$ ou un héritage de 6 millions.

Les enfants devraient avoir l’occasion de gagner eux-mêmes de l’argent. Il faut encourager leur fibre entrepreneuriale car cela leur permet de vraiment comprendre la réalité des affaires et de l’argent.

Toutes les familles connaissent des conflits. La résolution de ces conflits sera plus sereine si l’on guide nos enfants dans le processus, en leur apprenant à s’arrêter, à sortir de la pièce pour se calmer et à revenir avec des solutions et des alternatives pour résoudre le conflit.

La psychologie positive suggère que le bonheur dépend en grande partie de nos relations interpersonnelles. Notre famille constitue une grande partie de nos relations, pourtant, nous passons peu de temps à essayer de les améliorer.

Dépendant du type et du tempérament de la famille, le système Agile peut être très structuré ou au contraire, plutôt décontracté. Certains tiendront des réunions officielles, à heure et endroit déterminé, d’autres; préféreront faire cela de manière plus conviviale durant le repas familial par exemple. L’important, c’est que chacun comprenne ce que l’on attend de lui et comment il peut contribuer au bien-être familial.

Les repas de famille ne consistent pas à se manger entre parents.   –   Jules Jouy
La famille sera toujours la base des sociétés.    –   Honoré de Balzac
Les familles heureuses se ressemblent toutes ; les familles malheureuses sont malheureuses chacune à sa façon.   –   Léon (Lev) Trotski

Vous aimerez peut-être:

  • Charmante Ado est officiellement une ado aujourd'hui car elle fête ses 13 ans. Je constate qu'elle a développé un des stéréotypes des adolescent ...

  • Un livre publié en 1998, The Nurture Assumption: Why Children Turn Out the Way They Do, par Judith Rich Harris soutient que les parents n’ont pa ...

  • J'ai été absente du blogue cette dernière semaine car le printemps me donne toujours une folle envie de renouveau. En plus de la chambre de Char ...

Partagez!

Exprimez vous!

*