Jouer à cash-cash avec l’épargne

dépenses

En cette période de magasinage intensif, on voit souvent des gens affirmer avec conviction qu’ils ont épargnés des dizaines voir des centaines de dollars.

Je crois que ceci est une erreur. Il n’y a qu’une seule manière d’épargner de l’argent et c’est de ne pas en dépenser. Si vous achetez quelque chose, vous n’épargnez pas.

Si, en quittant le centre commercial, vous additionnez mentalement  tout l’argent que vous avez « épargné », alors vous vous faites des illusions. C’est certain que vous auriez dépensé plus en payant le prix de détail plutôt que le prix en solde sensationnel que vous venez de payer. Mais la plupart des gens ne vont pas dans un commerce avec une liste et l’objectif d’acheter tout ce qui y apparaît quel que soit le prix. En général, nous avons un montant limite en tête et nous essayons d’obtenir le plus de choses possibles avec ce montant.

Lorsqu’on est aveuglé par les soldes et les ventes, on risque d’augmenter peu à peu notre limite en se disant que nous aurions dépensé beaucoup plus si les items n’étaient pas en solde, donc, nous avons épargné beaucoup, quelle bonne affaire!

Dans le fond, cet état d’esprit nous permet de nous convaincre que nous avons pris la bonne décision en achetant des choses dont nous n’avons probablement pas besoin.

Aux États-Unis, avec le Black Friday, Cyber Monday et le Boxing Day, les soldes deviennent presque un sport de compétition où l’objectif est d’accumuler le plus d’achats possible pour pouvoir annoncer fièrement le montant ainsi  « épargné ».

Il y a bien sûr moyen d’acheter rationnellement pour profiter d’un bon prix pour un objet vraiment nécessaire. Il ne faut simplement pas appeler cela de l’épargne, mais plutôt une dépense moindre. Il ne faut pas perdre de vue que la décision la plus économique est tout simplement de ne pas dépenser inutilement.

La simple action de noter ce que vous désirez acheter AVANT de regarder les publicités de soldes et de méga ventes vous permettra de rester à l’intérieur de votre budget si vous vous en tenez à votre liste.

Lorsque le budget est plus serré, il vaut peut être mieux envoyer toutes les publicités au recyclage ou dans la corbeille de votre courriel sans les lire, il sera alors plus facile de résister à la tentation d’aller magasiner pour « épargner ».

Une autre méthode pour respecter son budget est de laisser ses cartes de débit et de crédit à la maison et d’avoir en mains le montant alloué pour les achats requis. Il sera alors impossible de dépenser plus que ce qui était prévu.

Une dernière chose qui peut permettre de garder à l’esprit la réalité est de payer tous ses comptes juste avant d’aller faire ses achats. Nous savons alors exactement quel est l’état de nos finances et cela pourrait nous aider à rester raisonnable .

 

Ce qu’on appelle la société de consommation devrait être rebaptisé : Société de Tentation.   –   Frédéric Beigbeder

Le grand problème de la production capitaliste n’est plus de trouver des producteurs et de décupler leurs forces mais de découvrir des consommateurs, d’exciter leurs appétits et de leurs créer des besoins factices.    –   Paul Lafargue

 

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*