Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite

lève tôt

Au naturel, je crois être un oiseau de nuit. Cela a débuté durant mon adolescence et a duré jusqu’à l’âge de 38 ans, lorsque j’ai eu Charmant Bébé (maintenant Charmante Ado). Au travail, j’étais très populaire, car j’échangeais mes quarts de jour pour les quarts de nuit des autres. J’aimais bien aussi les quarts de soir mais je les trouvais un peu mortels pour la vie sociale.

Avec un bébé, j’ai dû rapidement m’adapter à la vie diurne, d’autant plus que mon travail à ce moment là était principalement de jour. Près de treize ans plus tard, je continue à me lever tôt la semaine et je dors rarement passé neuf heures le week-end. Je suis donc un oiseau de nuit qui a plus ou moins réussi à suivre une routine diurne.

Je dois dire que Tendre Moitié lui, n’est définitivement pas un oiseau de nuit; il commence à bailler vers 21h30, tout juste au moment où je commence à me sentir en pleine forme. Même si je me sentais fatiguée auparavant, je me retrouve fraîche et dispose vers cette heure-là. Je m’accorde donc une heure ou deux de lecture, mais je me dois quand même me forcer à me coucher plus tôt que je ne le désire vraiment car je dois me lever pour travailler le lendemain matin.

Le monde n’est pas vraiment conçu pour les oiseaux de nuit. Il semble qu’un des seuls avantages selon une étude, soit que nous supportons mieux les changements de fuseaux horaires lorsque nous voyageons, spécialement en direction Ouest.

La tentation de rester éveillé tard le soir alors que l’on doit se lever tôt le lendemain peut entraîner un manque de sommeil chronique. Un adulte a besoin de huit à neuf heures de sommeil par nuit, mais peut fonctionner un certain temps avec un minimum variable pour chacun. Pour moi, je sais que six heures peuvent être suffisantes pour faire la journée qui s’annonce mais qu’avec cinq heures seulement, je serai un véritable zombie assez irritable.

On dit souvent que le meilleur temps pour faire de l’exercice est tôt le matin. Pour un oiseau de nuit, cette idée est complètement farfelue. Je ne tiendrais pas une semaine avec un programme matinal, je préfère m’entraîner entre 17 et 19 heures. De toute façon, il semblerait que de faire de l’exercice en début de soirée améliore la profondeur du sommeil.

Je n’ai pas eu trop de mal à m’adapter au rythme de vie diurne mais les longues soirées me manquent un peu, ainsi que les moments de réflexion tranquille qu’apportaient la nuit avec son silence.

Il y a quand même les beaux matins ensoleillés pour me réconforter. Lorsqu’il m’arrive de me lever extrêmement tôt, j’apprécie l’impression d’avoir une longue journée productive devant moi. Il est donc possible de modifier un tempérament d’oiseau de nuit en lève-tôt heureux.

Dans le titre: Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite.     –   Albert Einstein
Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.   –  Auteur inconnu

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*