Hors contrôle

lacher priseDe manière générale, nous aimons beaucoup  être en contrôle. Souvent, nous allons éviter de nous mettre dans une situation qui ne nous est pas familière. Ils nous arrive de ne pas vouloir lâcher prise ce qui fait que les gens nous trouvent un peu coincés ou trop intenses.

Nous aimons maîtriser la situation en tout temps. Les choses nouvelles nous font hésiter et nous préférerions ne pas avoir à les essayer. Nous avons tendance à demeurer dans notre zone de confort et à ne pas nous aventurer trop loin hors des sentiers battus. Nous allons même jusqu’à exiger parfois que les choses soient faites exactement à notre manière et selon nos critères.

Toutes ces attitudes contrôlantes nous rendent la vie misérable. Nous sommes trop inflexibles parce que nous avons peur. Nous avons peur d’entreprendre de nouvelles choses, de faire une erreur, de l’imprévisible et de l’inconnu. La peur ne devrait pas prendre autant de place dans notre vie car elle nous empêche de progresser, étouffe nos idées, freine nos désirs et nous garde enfermés à l’intérieur de nous-mêmes.

La solution est d’apprendre à relâcher les rênes. Dès que nous réaliserons que le monde n’arrêtera pas de tourner si nous ne contrôlons pas chaque petite chose, nous commencerons déjà à nous sentir mieux et libérés. Se promener avec le poids du monde sur nos épaules n’est pas très sain, ni pour nous,  ni pour les gens de notre entourage qui  doivent endurer notre humeur et notre stress.

Certaines personnes vont probablement nous désappointer si on leur laisse la chance de prendre le contrôle. Par contre, il y en a aussi plusieurs autres qui nous surprendront si on les laisse agir et prendre la relève.

Nous devons accepter que nous ne savons pas tout sur tout. Nous voulons tous être importants dans notre travail. Cette valeur apporte généralement de la stabilité et de  la sécurité dans notre emploi. Il faut tout de même savoir prendre du recul et laisser aux autres une chance de se faire valoir. Nous ne pouvons pas être l’expert en tout ou être disponible en tout temps pour répondre aux questions. Il est préférable de se concentrer sur les domaines où nous sommes compétents et doués et laisser les autres briller dans les domaines où ils excellent.

Aujourd’hui, Tendre Moitié est allé négocier avec un client. Je croyais l’affaire avec ce client terminée sans résolution; mais il a réussi à trouver une solution équitable. Il est allé présenter son idée au client qui l’a finalement acceptée avec soulagement. Je n’en revenais pas. Je réalise de plus en plus qu’il a un talent inné pour les négociations et j’apprends à lui laisser le contrôle de ces situations car il obtient souvent des résultats remarquables.

La gêne est un autre facteur qui, comme la peur, nous empêcher d’agir. Les jeunes enfants eux, n’ont pas d’inhibitions, ils dansent et chantent devant nous sans retenue. En tant qu’adultes, nous avons appris à nous cacher derrière une façade de comportements acceptables. Nous nous soucions beaucoup de la perception des autres.

La gêne et la peur ont formé une coquille autour de nous, nous utilisons le contrôle pour camoufler nos inquiétudes. Cette coquille est difficile à briser, cela demande des efforts, mais c’est préférable à  l’alternative qui est de vivre dans la crainte, sans jamais oser faire de nouvelles expériences.

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.   –   Sénèque
Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser.  –  Charles F. Kettering

Vous aimerez peut-être:

Partagez!

Exprimez vous!

*