Épreuve de force

surmonter

Nous savons très peu de choses de ce qui se passe réellement dans le cœur et l’esprit d’une autre personne. Il est facile de regarder quelqu’un dans un groupe, de l’écouter parler et de faire un jugement instantané. Nous sommes attirés par les détails superficiels; un joli visage, des ongles sales, des vêtements fripés, et nous tissons une histoire de ces observations, sur la vie qu’ils ont vécu et comment ils se sentent intérieurement.

Malheureusement, nous nous trompons souvent. Il n’y a rien de scientifique ou réel dans l’action de relier l’apparence avec la structure de l’esprit d’une personne. Les gens sont généralement plus complexes et intéressants que ce que l’on assume. Certaines personnes sont très ouvertes et laissent voir une grande partie de leur intérieur mais pour la plupart d’entre nous, nous sommes plus enclin à garder cachées ou à tous le moins, privées, nos expériences les plus difficiles. Nous allons vaillamment sourire et prétendre que tout va bien.  La souffrance ou la tristesse peut être lue entre les lignes, sous-entendue ou suggérée, mais le plus souvent, pas de manière claire et ouverte. Parfois, les gens tentent de nous faire comprendre quelque chose mais nous ne sommes pas vraiment à l’écoute.

Il peut être difficile de réellement écouter et tenter de comprendre une personne lorsque nous appliquons des jugements et des suppositions  arbitraires sur sa personnalité.

Il est vrai que notre intuition est parfois correcte. Il nous arrive avoir une bonne intuition sur la personne et de nous douter par exemple de la vie difficile qu’elle a connue. Mais, en général, nous assumons souvent que les autres ont eu une vie facile alors que cela n’est pas nécessairement le cas.

Est-ce que l’on peut réellement savoir quelles épreuves les autres ont eu à surmonter? Nous avons tous des expériences à vivre et à traverser. Certains les vivent de manière très publique au vu et au su de tous. Pour d’autres, cela se fera en privé, impossibles à percevoir de l’extérieur mais ces expériences auront néanmoins  été  vitales et marquantes. Lorsque nous parvenons à vaincre une épreuve, à passer à travers quelque chose de difficile, notre satisfaction est profondément personnelle et intérieure et de ce fait difficile à capter pour les autres.

Nous passons notre vie à essayer de ne pas être définis par notre passé. Une enfance malheureuse avec des parents inadéquats ne garantie pas que l’on sera de mauvais parents car nous tenterons de surmonter et de compenser les manques pour arriver à être un parent aimant et présent. C’est notre manière de faire un pied de nez au destin et de montrer que nous sommes davantage que notre passé.

Parfois, lorsqu’on regarde d’où l’on vient et que l’on voit le chemin parcouru, avec toutes ces embûches, il peut être très libérateur de réaliser que l’on s’est battu et que l’on a réussi à passer à travers, marqué mais pas vaincu.

Et les autres ne sauront pas et n’ont pas vraiment besoin de savoir tout ce que cela a pris pour arriver à ce point.

Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve. –   Confucius 
Un bonheur que rien n’a entamé succombe à la moindre atteinte ; mais quand on doit se battre contre les difficultés incessantes, on s’aguerrit dans l’épreuve, on résiste à n’importe quels maux, et même si l’on trébuche, on lutte encore à genoux.    –  Sénèque

 

Vous aimerez peut-être:

  • La vie et notre travail serait beaucoup plus agréables si toutes les décisions prises par nos patrons ou nos dirigeants se conformaient parfaite ...

  • Aujourd'hui nous avons rassemblé le matériel pour  nos cadeaux de Noël faits maison. Nos idées ont quelque peu évoluées et nous allons maintenan ...

  • En 1996, Roy Baumeister a effectué une étude de concert avec Ellen Bratslavsky, Mark Muraven et Dianne Tice. Le but était d’examiner les effets ...

Partagez!

Exprimez vous!

*