Dans l’ordre et le désordre

organsiation

On me considère comme une personne très organisée. J’ai une excellente mémoire et je procède logiquement et rationnellement lorsque je mets de l’ordre ou quand je planifie un espace.

Tendre Moitié est disons, l’opposé de moi. Son organisation se limite habituellement à empiler. Charmante Ado a de très nettes tendances vers l’organisation mais elles sont encore camouflées par le penchant de tout ado à tout laisser traîner derrière elle. Par contre, lorsqu’elle s’y met, elle peut faire des merveilles d’organisation avec son espace personnel.

Regardons un peu plus en détails les éléments qui me permettent de conserver un ordre raisonnable à la maison. Il faut tout d’abord être capable de résister à une ‘’aubaine’’ et se demander si l’on n’a pas quelque chose de similaire qui fait très bien l’affaire. Même si le prix est tentant, a-t-on vraiment besoin d’avoir trois paires de souliers d’exercices? On peut aussi se demander si l’on a la place pour ranger cette nouvelle acquisition.

Une personne organisée est fréquemment perfectionniste. On peut perdre un temps fou à vouloir que tout soit parfait en tout temps.
Le seul remède que j’ai trouvé à cela est d’avoir des enfants à la maison et l’âge. Les enfants peuvent virer une pièce en bordel en un instant et nous n’aurons probablement pas l’énergie de recommencer sans cesse le même rangement. Il faut quand même les laisser vivre, notre foyer n’est pas un magasin de porcelaine. Quant à l’âge; avec le temps, on décide généralement de moins voir les moutons de poussières et les quelques traîneries pour mieux profiter d’un bon café sur la terrasse ou d’une promenade à vélo en famille.

Accepter l’imperfection nous épargnera des heures de travail. Nous pouvons décider que quelques espaces (salon, cuisine, par exemple) seront maintenus à la perfection et que le reste sera juste assez propre et rangé pour être acceptable à nos yeux. En réduisant notre charge de travail, nous aurons plus de temps et d’énergie pour bien faire le reste et être satisfaits de notre organisation.

Une perte de temps certaine est d’étiqueter une boîte, un dossier, une filière ou une enveloppe avec le mot ‘’DIVERS’’ et de considérer cela comme du rangement.  Nous oublierons le contenu en moins d’une semaine et aurons tendance à y ajouter n’importe quoi. Il est préférable de faire un étiquetage précis pour chaque rangement pour ne pas avoir à recommencer.

Pour éviter de crouler à nouveau sous l’encombrement et le désordre, nous pouvons établir quelques routines qui nous permettrons de rester en contrôle de la situation. Faire le tri du courrier (recyclage, poubelle, à payer, à classer) immédiatement en rentrant à la maison. Cela ne prendra qu’un petit cinq minutes chaque jour et nous évitera d’égarer des factures ou des items exigeants une réponse.

J’ai un panier où je place toutes les factures à payer et les documents auxquels je dois donner suite. Une fois par semaine environ, je m’assois avec mon café et je m’occupe de cette paperasse jusqu’à ce que le panier soit vide.

Pour garder notre foyer gérable, il faut cesser de toujours chercher le bidule le plus nouveau sur le marché. Si notre marque de produits de beauté nous satisfait, nous ne devrions pas essayer toutes les autres marques. Si cela fonctionne pour nous, c’est suffisant, il ne faut pas chercher ailleurs. Nous avons une tendance en tant que consommateur à toujours rechercher le ‘’meilleur’’. Cela fait l’affaire des commerçants mais cela nous fait perdre du temps, de l’argent et de l’espace.

Il arrive que nous n’aillions pas le temps ou l’énergie pour aller ranger un item. Nous pouvons alors choisir un endroit où l’on déposera tout ce qui devra être rangé. J’ai des paniers en osier placés à des endroits stratégiques, un au pied de l’escalier pour l’étage et l’autre au sommet de l’escalier qui mène au sous-sol. Toute personne qui prend l’une de ces directions est responsable de ranger le contenu du panier.

Une chose importante pour éviter l’encombrement est de séparer les émotions des possessions. Nous avons tous des objets auxquels nous attachons une certaine valeur sentimentale; les cadeaux fabriqués par les enfants, des souvenirs de voyage ou des lettres d’amour. Par contre, ce ne sont pas toutes nos possessions qui devraient avoir une valeur émotionnelle. Nous devons examiner avec un peu plus de détachement ces objets et déterminer précisément ceux auxquels nous tenons vraiment. Un vieux t-shirt plein de trous ou des bibelots cassés pourraient probablement être jetés sans trop d’états d’âmes. Nous ne devrions garder que les choses qui sont soit belles, utiles ou aimées. Si l’item ne passe pas ce test, il quitte la maison.

Lorsque nous avons des choses qui pourraient servir à d’autres, nous aurons plus de chances de nous en défaire si l’on connaît des endroits où aller les donner. Sachons où nous pourrons donner nos livres, nos vêtements et tout autre objet dont nous auront à nous débarrasser. Ne pas savoir à qui les donner est une source majeure d’inertie. Certaines choses sont encore trop bonnes pour être jetées, on ne sait pas à qui les donner alors on les conserve et elles encombrent notre demeure.

Certaines personnes ont comme règle de ne laisser entrer un objet dans leur maison que si un autre objet du même type est retiré du foyer. C’est quelque chose que je pense essayer car j’aime l’idée de garder un équilibre de possessions pour ne pas perdre le contrôle. Un nouveau livre, film, jouet, vêtement arrive? Alors nous pourrons très probablement trouver dans nos choses un objet dont nous pouvons nous départir.

 En ce moment, Charmante Ado tient à tous ses livres, même ceux qui datent de sa tendre enfance, genre mini livre en carton épais avec seulement des images et un mot par page. Je ne crois pas qu’elle soit attachée émotionnellement à chacun de ces livres mais l’adolescence est souvent une période d’accumulation de possessions. Je vais voir si cette stratégie d’un objet qui sort pour chaque objet qui rentre pourra la convaincre de se départir de quelques biens qui ne veulent rien dire pour elle.

L’ordre : caractère créatif du rangement…      –  Pierre Dehaye
On ne peut pas être désordonné à l’extérieur et ordonné à l’intérieur.     –    Claudette Boucher

Vous aimerez peut-être:

  • 31 degrés aujourd'hui, ça commence à faire chaud! Charmante Ado s'est baignée dans un lac chez une amie cet après-midi. Tendre Moitié lui, a ina ...

  • Imaginons que nous recevions deux lettres par la poste. La  première nous annonce que nous devons payer une amende pour une raison quelconque. L ...

  • On ne peut pas dire que je sois très chanceuse coté santé depuis un mois. Tout a commencé par la grippe du siècle qui a duré deux bonnes semaine ...

Partagez!

Exprimez vous!

*