Ce que l’on n’apprend pas à l’école

graduation

En cette fin d’année scolaire, je vous présente un discours faussement attribué à Bill Gates de Microsoft. En fait ce texte a été écrit par un dénommé Charles J. Sykes en 1996. Il est toujours d’actualité même si les références technologiques sont un peu dépassées.

Voici ma traduction libre de l’anglais:

Règles qui ne sont pas enseignées pas à l’école.

Règle Numéro 1: Faites-vous à l’idée que la vie n’est pas juste. L’adolescent moyen utilise la phrase ‘’Ce n’est pas juste’’ 8,6 fois par jour. Vous l’avez entendue de vos parents qui la prononçaient si souvent que vous avez figuré qu’ils devaient être la génération la plus idéaliste de tous les temps. Lorsque les parents voient leurs propres enfants utiliser cette phrase, ils ont fait le tour de la première règle.

Règle Numéro 2: Contrairement à votre école, le monde réel ne se préoccupera pas tellement de votre estime personnelle.  Il s’attendra à ce que vous accomplissiez quelque chose avant que vous soyiez fier de vous. Ceci pourrait être un choc pour vous. Habituellement, lorsqu’une personne avec une estime de soi exagérée est confrontée à la réalité, elle se plaint que ce n’est pas juste. (Voir règle Numéro 1).

Règle Numéro 3: Désolé, vous ne gagnerez pas $40,000 par année en sortant de l’école secondaire. Vous ne serez pas vice-président dès le début et vous n’aurez pas de téléphone dans votre voiture non plus (Aujourd’hui, nous parlerions plutôt d’un téléphone cellulaire fourni par la compagnie).Vous pourriez même être obligé de porter un uniforme qui n’a pas une étiquette du magasin Gap.

Règle Numéro 4: Si vous croyez que votre professeur est dur, attendez d’avoir un patron. Il n’aura pas la sécurité d’emploi d’un professeur et il aura tendance à être un peu plus incisif. Lorsque vous bousillerez votre travail, il ne vous demandera pas comment vous vous sentez par rapport à cela.

Règle Numéro 5: Retourner des hamburgers sur une plaque n’est pas en dessous de votre dignité. Vos grands-parents avaient un mot différent pour ce type de travail. Ils appelaient cela une opportunité. Ils n’étaient pas gênés non plus de ne gagner que le salaire minimum. Ils auraient par contre été gênés de passer la fin de semaine assis à parler de Kurt (Kurt Cobain, un chanteur).

Règle Numéro 6: Ce n’est pas la faute de vos parents. Si vous faites des bêtises, vous en êtes responsables. Ceci est le revers de la médaille des affirmations ‘’C’est ma vie’’ et ‘’Tu n’es pas mon patron’’ et toute autre proclamation éloquente de la jeune génération. Lorsque vous atteindrez vos 18 ans, tout est à vos frais. Ne pleurnichez pas ou vous aurez l’air d’un baby boomer. 

Règle Numéro 7: Avant votre naissance, vos parents n’étaient pas aussi ennuyeux qu’ils le sont maintenant. Ils sont devenus comme cela en payant vos factures, en nettoyant votre chambre et en vous écoutant leur dire à quel point vous êtes un idéaliste. En passant, avant d’aller sauver la forêt vierge de tous les parasites assoiffés de sang de la génération de vos parents, essayez d’abord de désinfecter le garde-robe de votre chambre.

Règle Numéro 8: Votre école a peut-être éliminé la notion de gagnants et de perdants. La vraie vie ne fonctionne pas comme cela. Dans certaines écoles, on va vous laisser autant de chances que vous le désirez pour trouver la bonne réponse. Les échecs ont été abolis et les honneurs aussi pour ne pas faire de la peine à quiconque. L’effort compte autant que les résultats. Ceci, naturellement, n’a aucune espèce de ressemblance avec quoi que ce soit dans la vraie vie. (Voir Règle Numéro 1, Règle Numéro 2 et Règle Numéro 4). 

Règle Numéro 9: La vie n’est pas divisée en trimestres et vous n’aurez pas vos étés de congé, ni même la semaine de relâche. On va s’attendre à ce que vous vous présentiez chaque jour, durant huit heures. Vous n’aurez pas une nouvelle vie à toutes les dix semaines. La vie ne fait que continuer, encore et toujours. Pendant qu’on y est, très peu d’emplois auront à cœur d’encourager l’expression de soi ou de vous aider à trouver votre moi profond et encore moins vous amener à la réalisation personnelle. (Voir Règle Numéro 1, Règle Numéro 2).

Règle Numéro 10: La télévision n’est pas la vraie vie, votre vie n’est pas une télésérie. Vos problèmes ne se régleront pas tous en 30 minutes, moins les publicités. Dans la vraie vie, les gens doivent actuellement sortir du café ou du bistro et aller travailler. Vos amis ne seront pas aussi enthousiastes et flexibles que Jennifer Aniston.

Règle Numéro 11: Soyez gentil avec les intellos (nerds). Vous pourriez vous retrouver à travailler pour eux, comme nous tous.

Règle Numéro 12: Fumer n’a pas l’air cool. Ça vous donne un air idiot. La prochaine fois que vous vous promènerez en voiture, garder l’œil ouvert pour  un enfant de 11 ans avec un mégot dans la bouche. Vous ressemblez à ça aux yeux de toute personne de plus de vingt ans. C’est la même chose pour les cheveux mauves et/ou les piercings corporels qui vous permettent de vous ‘’exprimer’’.

Règle Numéro 13: Vous n’êtes pas immortel. (Voir Règle Numéro 12). Si vous croyez réellement que vivre dangereusement, mourir jeune en laissant un beau cadavre est romantique, vous n’avez sûrement pas vu un de vos pairs fraîchement décédé dernièrement.

Règle Numéro 14: Profitez de votre vie présente tant que vous le pourrez. C’est certain que vos parents vous embêtent, que l’école c’est nul et que la vie est déprimante, mais un jour vous réaliserez à quel point c’était merveilleux d’être un enfant. Peut-être devriez-vous le faire des maintenant.

L’école de la vie n’a point de vacances.    –  Proverbe français 
Ce qui est le plus négligé dans nos écoles est justement ce dont nous avons le plus besoin dans la vie.    –    Herbert Spencer

Vous aimerez peut-être:

  • J'ai eu une conversation intéressante avec Charmante Ado ce soir. Elle m'a ramené un résultat d'examen de 48% en anglais. La maman n'était pas c ...

  • Lorsque j'avais sept ou huit ans, la directrice de mon école (une religieuse) m'a fait remarqué que j'avais de très longs doigts et elle m'a suggé ...

  • Comme promis il y a quinze jours, voici une mise à jour de notre projet de remise en santé. Tout d'abord, je suis bien contente d'annoncer que ...

Partagez!

Exprimez vous!

*