Au risque de se répéter

aliments santé

La perte de poids n’est pas l’étape la plus difficile lorsque l’on désire maigrir. C’est plutôt de maintenir cette perte qui est ardu. La plupart des gens perdent et regagnent les mêmes kilos plusieurs fois.

Une nouvelle étude de l’Université Stanford  suggère une manière de briser ce cycle continuel. La solution serait de prendre de nouvelles habitudes santé, comme de se concentrer sur ce que l’on se met dans la bouche, ou de prendre de courtes marches et cela même, avant de débuter une diète.

L’étude, qui vient d’être  publiée dans le Journal of Consulting and Clinical Psychology, regroupait 267 femmes obèses, qui étaient réparties de façon aléatoire, en deux groupes.

Les femmes du premier groupe ont entreprit leur diète dès le début de l’étude. Le deuxième groupe  a commencé par suivre un programme de huit semaines, destinés à améliorer leurs habitudes de vie et apprendre à stabiliser leur poids.

Les deux groupes ont ultimement perdu du poids, à peu près à quantités égales. En moyenne, la perte de poids se situait aux alentours de 17 livres(7.7 kilos), l’équivalent de 9% de leur poids initial.

Dans l’année qui a suivi l’étude, celles qui avaient suivi le programme de huit semaines ont regagné en moyenne seulement trois livres (1.36 kilos), alors que l’autre groupe a repris en moyenne 7 livres (3.18 kilos). Le regain de poids était donc 50% moins élevé avec cette approche.

La partie diète du programme s’est déroulée sur une période de 20 semaines et comportaient toutes les techniques habituelles pour maigrir. Les femmes rencontraient un instructeur certifié une fois par semaine, elles devaient tenir un journal alimentaire, augmenter leur exercice physique et suivre une diète santé, favorisant les fruits et les légumes.

Le programme de huit semaines était plus inhabituel. Durant ce temps, les femmes avaient reçu des directives de ne pas perdre de poids. De plus, elle devait tenter de reprendre le poids perdu s’il y avait lieu. L’objectif était d’enseigner aux participantes à reconnaître et gérer les fluctuations normales de poids, variant habituellement entre trois et cinq livres (1.3 à 2.5 kilos), qui surviennent parmi les gens de poids normal.

Elles ont aussi appris à contrôler leurs portions, à savourer leurs repas et à identifier des substituts santé à leurs aliments préférés hyper caloriques. Pour que les femmes s’habituent aux hauts et aux bas rencontrés dans toute diète, on les a même encouragées à se permettre périodiquement des aliments moins santé, comme le chocolat. Elles ont aussi reçu un laissez-passer de cinq jours, censé simuler une période de vacances, au cours de laquelle elles pouvaient manger des aliments plus caloriques.

L’étude était structurée de manière à leur permettre ces écarts, avant même de commencer la diète. Elles ont pu voir et expérimenter les sensations et les conséquences de ces écarts, ce qui leur a permis de mieux les contrôler par la suite, durant la diète. Cette technique avait l’avantage de donner aux participantes, un sentiment de maîtrise de soi et de contrôle, sans ressentir la pression de maintenir une perte de poids en même temps.

Le fait de se concentrer sur l’acquisition de bonnes habitudes avant de s’inquiéter de perdre du poids, semble avoir créé des occasions éducatives enrichissantes pour les participantes.

Souvent, les gens qui suivent une diète, réussissent à perdre du poids, deviennent très excités par cette perte et se mettent à profiter de la vie, comme s’ils sortaient d’un purgatoire. Le résultat final, est le plus souvent le retour de tous les kilos perdus.

Ce huit semaines tente de modifier ce comportement en permettant d’essayer des choses et d’en modifier d’autres. Ce programme stimule le sens des responsabilités et augmente la volonté juste avant de débuter la portion diète.

Cela demande des efforts de maintenir une perte de poids. On peut se gâter à l’occasion mais cela doit représenter un compromis qui nous permettra de persévérer la majeure partie du temps dans nos nouvelles habitudes.

Je n’ai pas refait de bilan santé pour Tendre Moitié et moi depuis plusieurs mois. Nous maintenons le cap, mais nous voguons très lentement, ce qui donne une chance aux bonnes habitudes de s’incruster. Ainsi, les aliments moins santé ne sont servis qu’au repas du soir le samedi. Cela fonctionne assez bien pour nous. J’ai perdu cette année, un peu plus de vingt livres (9 kilos) et Tendre Moitié, juste un peu moins. Ce n’est pas énorme, mais nous finirons tout de même l’année un peu plus légers.

Céder au désir est une habitude. Y résister aussi. – Marcelle Auclair
L’habitude est la volonté de commencer à se répéter soi-même.   –    Gaston Bachelard

 

Partagez!

Savoir doser son effort

exercice

Nous avons, Charmante Ado et moi, débuté un programme d’exercices. Le programme complet comporte cinq différentes routines, qui font travailler des muscles différents à chaque session.

Les cinq routines sont les suivantes :

Jour 1 : Cuisses

Jour 2 : Abdomen

Jour 3 : Fesses

Jour 4 : Épaules

Jour 5 : Dos

 Nous avons une vidéo pour chaque jour et nous sommes censées faire les exercices cinq fois par semaine. Nous avons donc décidé de faire les lundis, mardis, mercredis, vendredis et dimanches, avec les jeudis et samedis comme jours de repos.

Nous avons débuté il y a trois jours, pleines de bonne volonté et d’enthousiasme. Nous avons d’abord visionné la majeure partie de la vidéo pour comprendre les exercices. Nous utilisons des poids, un ballon et des bandes élastiques.

Nous avons trouvé la première session extrêmement difficile, mais nous l’avons complétée, même si nous avons dû adapter plusieurs exercices au niveau de notre forme physique actuelle.

À la toute fin de la vidéo, partie que nous n’avions pas prévisionnée, nous avons appris que pour les débutants, il fallait faire moins de répétitions pour chaque exercice et que nous ne pourrions pas tout faire dès le début. Nous avions donc sérieusement outrepassé cette recommandation et nous nous en sommes rendu compte le jour suivant.

Le soir même, nous étions quand même fières de nous et de notre persévérance. Le lendemain, nous étions légèrement endolories, ce que nous avons trouvé naturel. Par contre, ce jour-là en était un de magasinage, afin de finaliser les préparatifs de retour à l’école. Nous avons donc marché beaucoup  durant près de six heures. À mesure que la journée progressait, nous étions de plus en endolories, au point où nous sommes rentrées complètement épuisées.

D’après mes lectures, nous sommes allées bien au-delà de ce dont nos corps étaient capables en ce moment et nous aurions dû commencer plus doucement. Charmante Ado est beaucoup plus en forme que moi, mais certains exercices ont tout de même réveillé des muscles dont elle ne connaissait pas du tout l’existence.

Les exercices travaillent les muscles à un niveau d’intensité très différent de ce que nous leur demandons dans la vie de tous les jours. Une activité physique nouvelle causera donc des muscles endoloris. Ces douleurs indiquent aussi notre degré de forme physique, si nous ne nous entraînons pas régulièrement, nos muscles vont atteindre un niveau de fatigue beaucoup plus rapidement que quelqu’un qui est plus en forme.

Nous avons donc écouté notre corps et lui avons accordé un peu de repos. La deuxième journée fut ainsi passée à récupérer de nos excès de zèle de la veille. Nous avons aussi regardé ENTIÈREMENT la deuxième vidéo et nous avons eu encore une fois, un commentaire à la fin indiquant que la routine de 60 minutes que nous venions de visionner était adéquate pour ceux qui étaient au stade avancé de leur forme physique. 40 minutes étaient recommandées pour le niveau intermédiaire et 20 minutes pour les débutants. Ce visionnement nous a vraisemblablement évité de futures courbatures!

Après une journée de repos, les courbatures étaient à peu près disparues et nous avons pu faire le programme du deuxième jour sans problème, en tenant compte de notre niveau de forme physique. Il y a toujours le risque de s’emballer face à une nouvelle activité et d’en faire trop et les conséquentes peuvent être tellement négatives que l’on abandonne dès le début.

Ce n’est pas notre cas et nous allons poursuivre, en suivant un rythme et une progression plus raisonnable.

Si je soulève des haltères, je me muscle les biceps, mais si je pense que je les soulève, je me muscle le cerveau.   –   Philippe Geluck
Les facultés intellectuelles et les muscles doivent travailler de temps en temps; histoire d’éviter qu’ils ne s’atrophient.   –   Daniel Desbiens

Bilan de mi-saison

manger maison

Un peu de tout et de rien aujourd’hui, en ce début de semaine. Étonnamment, nous travaillons beaucoup alors qu’habituellement ces semaines-ci sont très tranquilles. Nous avons même retardé un petit voyage familial parce que nous sommes très occupés et qu’il y a trop de dossiers en cours pour quitter maintenant.

Charmante Ado combat une grosse grippe et miraculeusement, Tendre Moitié et moi ne l’avons pas attrapée. Cela a quelque peu ralentit nos activités mais elle prend du mieux. Nous sommes au milieu de l’été et si je fais un bilan, nous avons beaucoup profité de la piscine et de la nature, mais nous n’avons pas tout à fait suivi nos objectifs dans les autres domaines.

Le piano est la plupart du temps silencieux, ce qui s’excuse quelque peu par le fait que nous sommes souvent dehors. Il faudrait tout de même que Charmante Ado et moi fassions un effort, car la reprise des leçons en septembre est toujours difficile lorsque nous n’avons pas pratiqué durant l’été.

Tendre Moitié devait réviser le cours de science avec Charmante Ado car elle avait obtenu une note beaucoup plus basse au dernier trimestre. Nous voulons nous assurer qu’elle entreprendra l’année avec une base solide pour le cours de science de secondaire deux. J’ai assisté au trois leçons que Tendre Moitié lui a données et cela était très intéressant, mais nous manquons de constance pour le faire régulièrement.

Charmante Ado m’a aidé quelques fois dans la cuisine, mais encore là, pas de façon régulière. C’est vrai qu’avec la chaleur que nous avons cet été, nous ne cuisinons pas autant qu’à l’habitude et nous rabattons souvent sur les grillades et une salade. Côté alimentation, Charmante Ado mange beaucoup mieux, plus de salades et de légumes et beaucoup moins de féculents.

Je n’ai pas fait de bilan du projet santé ce mois-ci car il n’y a eu à peu pas de progression pour Charmante Ado et moi (mais pas de régression non plus). Tendre Moitié a finalement débloqué et perdu près de vingt livres au total (en trois mois). Il faut absolument que nous arrêtions d’aller au restaurant si souvent, c’est ce qui ralentit nos progrès dans notre projet santé et aussi dans notre projet finances!

Dans le fond, chaque fois que nous allons au restaurant, je me dis que ça n’en valait pas la peine et pourtant nous continuons à y aller! Cela se produit le plus souvent lorsque nous nous retrouvons à l’heure du souper sans avoir planifié ou préparé quelque chose à l’avance, durant une journée très occupée. Il semble alors plus simple d’aller au restaurant, car nous sommes fatigués et n’avons pas l’envie ni l’énergie de le faire nous-même.

Je crois que c’est un problème de planification et d’organisation, ce qui est quand même étonnant car je me considère habituellement comme quelqu’un de très organisé.  Je veux vraiment couper une grande partie des sorties aux restaurants, car depuis la fermeture de notre restaurant préféré, nous n’en avons trouvé aucun qui soit vraiment à la hauteur. Nous n’y allons que par paresse honnêtement, et il faut remédier à cela. Lorsque nous cuisinons, c’est toujours meilleur (et moins cher) qu’au restaurant de toute façon. Je dois donc trouver des manières de me motiver, peut-être un défi de 30 jours sans resto pour voir si on peut s’y tenir et prendre de bonnes habitudes pour le futur.

Bon, nous n’avons pas réalisé tous nos objectifs pour cet été, mais nous sommes seulement à mi-chemin et nous pouvons encore corriger le tir.

Pour ce qui est de l’écriture, j’essaie depuis quelques jours de publier mon article à sept heures le matin. J’ai aussi commencé à me lever plus tôt pour pouvoir écrire tranquille, pendant que la maisonnée dort encore. J’aime bien savoir que mon article est publié et que j’ai déjà accompli quelque chose, si tôt dans ma journée.

Par contre, le serveur a eu  des problèmes cette semaine et il y a eu quelques occasions où le site n’était pas disponible. J’espère que Bluehost, la compagnie en charge du serveur réglera les défaillances, car je viens tout juste de renouveler le service pour un an. J’espère aussi que vous serez patients et tenterez votre chance une autre fois si jamais vous ne pouvez pas accéder au site.

Un livre de cuisine, ce n’est pas un livre de dépenses, mais un livre de recettes.  
–   Sacha Guitry

Projet Santé Rapport Mensuel 2

projet santé

Comme promis il y a quinze jours, voici une mise à jour de notre projet de remise en santé.

Tout d’abord, je suis bien contente d’annoncer que j’ai perdu 15 livres. Disons, qu’ayant débuté le 15 janvier dernier, 15 livres en quatre mois ce n’est pas exactement la mère à boire. Toutefois, nous avons beaucoup tâtonné durant les deux premiers mois en gagnant et reperdant sans cesse les mêmes quatre ou cinq livres.

On peut donc dire que ces quinze livres ont été perdues durant la période des deux derniers mois, ce qui donne une moyenne tout à fait respectable de près de 2 livres par semaine. Ce n’est pas une diète miracle, c’est un changement de mode de vie, alors nous préférons y aller lentement et vraiment comprendre comment réagit notre corps pour ne pas tout reprendre éventuellement.

Tendre Moitié a perdu un peu moins de neuf livres. Je crois que la grande différence ente nous deux est qu’il bouge beaucoup moins que moi. Un de ses genoux le fait extrêmement souffrir et il a aussi mal au dos. Pourtant, il n’abandonne pas, il espère seulement être capable de bouger plus lorsqu’il aura perdu plus de poids.

La dernière fois qu’il a vu son médecin, celui-ci lui a dit que son genou était en très mauvais état mais qu’aucun chirurgien ne l’opérerait parce qu’il n’existe pas de prothèse du genou capable de supporter son poids actuel. Il ne faut pas oublier que Tendre Moitié fait près de six pieds et six pouces (un peu moins de deux mètres).  Il a donc une très grande motivation pour maigrir.

Côté exercices physiques, le printemps pour moi amène une période très intense physiquement. La maison étant sur un acre de terrain boisé, il y a beaucoup à faire pour bien l’entretenir. Juste ramasser le bois mort prend deux jours, et il faut encore le couper et le brûler. Il y a aussi le ratissage des feuilles que je n’avais pas complété à l’automne dernier, la tonte de la pelouse qui devient urgente et le jardinage dans les diverses plate-bandes.

Le garage a besoin d’un ménage et je n’ai pas encore lavé mes fenêtres. Je bouge donc suffisamment pour que cela constitue un bon exercice physique. Il y aussi notre basketball quotidien pour Charmante Ado et moi.

Charmante Ado a de la difficulté à rester motivée durant les jours d’école. Les repas du midi entre copines sont difficiles, car elle les voit manger toutes sortes de cochonneries et rester minces comme un fil. Nous essayons d’avoir des choix santé à la maison et elle compte s’y mettre de tout coeur une fois l’école terminée. Pour le moment, on discute d’alimentation, d’éléments nutritifs et d’apport en énergie. Elle commence à voir que certains aliments fournissent de l’énergie pour bouger et travailler alors que d’autres ne font que nous engourdir et nous alourdir.

Finalement, nous avons diminué la quantité de protéines dans notre diète et c’est ce qui a permis de recommencer à perdre du poids. La plupart des programmes faibles en hydrates de carbone recommande une grande quantité de protéines mais je crois que nous étions au delà des limites du raisonnable. Nous avons coupé le fromage pour le moment et diminué la quantité de viande et c’est cela qui a fonctionné.

Tout compte fait, le bilan est assez positif; je mange sainement et je bouge beaucoup, Tendre Moitié mange bien mais bouge un peu moins à cause de son genou et Charmante Ado apprend à faire de bons choix alimentaires tout en bougeant beaucoup.

On a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une.
–   Confucius

Projet Santé – Mise à jour

projet santé

Nous avions débuté en janvier dernier un projet familial pour améliorer notre condition physique, diminuer notre poids et être généralement le plus en santé possible. Je vous avais promis des rapports mensuels mais je n’ai pas tenu parole, n’ayant fait qu’un seul rapport en février.

Voici maintenant une mise à jour; tout d’abord le projet n’est pas mort mais il a été en veille ou au ralenti pendant quelques semaines. Nous sommes depuis peu de retour sur les rails et cela va assez bien. Je devrais être en mesure d’avoir de bonnes nouvelles pour le prochain rapport mensuel le 15 mai.

Même si nous ne suivions pas religieusement tous nos objectifs, nous avons quand même gardé le cap. De plus, j’ai fait beaucoup de lecture et publié plusieurs articles sur la santé, l’exercice physique et l’alimentation. Nous avons ainsi discuté en famille de ce que j’avais appris en lisant et je crois que cela a été particulièrement utile à Charmante Ado qui commence à voir l’importance de bien prendre soin de son corps.

Elle m’a d’ailleurs beaucoup surpris la semaine dernière alors qu’elle était au McDo pour dîner avec sa copine. En effet, elle a commandé une salade pour son repas. Elle m’a même envoyé une photo de sa salade. Comme quoi, les miracles sont possibles.

Côté exercice, je joue au basketball à tous les soirs avec Charmante Ado et nous faisons aussi des exercices sur le Wii comme Just Dance 3 et Wii Fit. Charmante Ado est à la frontière de l’adolescence avec ses presque treize ans, ce qui fait qu’elle veut à la fois prendre ses distances pour s’affirmer tout en aimant encore  faire des choses avec nous. Elle est donc toujours partante pour faire n’importe quelle activité physique avec nous ce qui est très motivant et agréable.

Tendre Moitié lui, a commencé à faire du tapis roulant mais il doit faire attention car il a un genou en très mauvais état, qui devra éventuellement être opéré.

Depuis quelque temps, pour Tendre Moitié et moi, notre meilleur progrès est sur la diète. Nous sommes motivés et nous perdons du poids de façon régulière. Nous faisons toujours attention aux hydrates de carbone et nous avons diminué les protéines car nous avons découvert que nous en consommions trop, ce qui nous empêchait de perdre du poids.

Ce qui est bien avec Tendre Moitié, c’est que nous nous encourageons mutuellement et il est moins difficile de persévérer à deux que seul. Nous laissons aller Charmante Ado à son rythme puisque de toute façon, elle doit se rabattre sur ce qu’il y a dans le frigo et les armoires et il nous n’avons plus de cochonneries  ou d’aliments vides de nutrition. Si en plus, elle choisit des salades au McDo, cela va vraiment bien!

Avec le beau temps qui finira bien par revenir, ce sera plaisant de bouger plus à l’extérieur et nous planifions commencer des randonnées en vélo. En février dernier, je mentionnais que j’aurais aimé trouver un kinésithérapeute ou un entraîneur personnel pour l’activité physique pour nous établir un programme.

J’ai trouvé plusieurs formules dans des centres de conditionnement ou des centres sportifs, mais à des coûts faramineux. Nous n’avons tout simplement pas les moyens de faire une telle dépense et je doute que cela soit à la portée d’une famille ordinaire. Passe encore pour une seule personne, mais pour trois, le coût est exorbitant.

Nous essayons donc de trouver des activités physiques intéressantes et agréables pour tous, que nous pouvons facilement intégrer à notre vie de tous les jours. Charmante Ado est très contente de voir toutes les activités que nous planifions pour l’été et son enthousiasme est contagieux. Elle a été frappée par mon article qui mentionnait une étude ayant démontré qu’une heure de télé raccourcissait notre vie de 22 minutes.

Je sais que si elle a le choix entre la télé et une activité, elle choisira toujours l’activité. La télé n’est qu’un pis aller si elle ne trouve rien d’autre à faire, mais si on lui propose de bouger, elle est tout de suite partante. Nous sommes bien chanceux de profiter de son énergie. On la regarde, avec son dynamisme et son enthousiasme et nous n’avons pas le choix de nous remuer un peu. Il ne faut pas oublier que nous l’avons eu très tard, à 38 ans pour moi et 42 ans pour Tendre Moitié. Elle va nous garder jeunes!

Point de santé si l’on ne se donne tous les jours suffisamment de mouvement.    –  Arthur Schopenhauer
La chair est belle lorsqu’elle remue, elle est faite pour bouger.      – Philippe Di Folco