Pause été

15 ans mariage

Près d’un mois sans donner de nouvelles, le temps file!  Aujourd’hui, nous célébrons notre quinzième anniversaire de mariage. Ce n’est pas quelque chose de très gros pour nous, mais Charmante Ado voit cela d’un oeil tout à fait différent.

Comme chaque année, elle a prévu un repas et des cadeaux, mais nous devrons remettre cela en partie, à demain soir, car elle a été appelée pour garder deux jeunes enfants ce soir.

Nous avons tout de même eu droit avant son départ aujourd’hui, à une part de gâteau (du pâtissier, payé de ses économies) et à un cadeau humoristique. En fait, 15 ans de mariage correspondent aux noces de cristal, mais nous avons plutôt reçu le crayon à mine que vous pouvez voir ci-haut (14 ans correspondant aux noces de plomb). Légère erreur de calcul ou le cristal est vraiment hors de portée pour notre ado? Ne mentionnons pas le mot mariage écrit avec deux ‘’r’’, ni ‘’oublier’’ au lieu de ‘’oubliez ’’, c’est les vacances!  Pourtant, elle lit deux à trois bouquins par semaine!

 La petite phrase au bas de la note fait référence à une réponse que je lui ai donnée alors qu’elle me posait des questions sur mes préférences et goûts. La dernière question était ‘’Est-ce que tu as d’autre chose à ajouter? ’’ et j’aurais répondu : ‘’Oubliez pas l’eau aux oiseaux’’ (nous étions au travail,  à la pension pour animaux).

Nous travaillons entre 10 et quinze heures par semaine à la pension et c’est un travail très agréable. Nous rencontrons de super chiens qu’on ramèneraient chez nous sans problème, et d’autres toutous quelque peu névrosés, mais que nous aimons bien quand même. Les tout petits chiens sont le plus souvent ceux qui sont craintifs, caractériels ou qui aboient excessivement, quoique un ou deux gros chiens ont aussi fait montre d’une certaine instabilité émotive.

Ce travail est presque une activité familiale car la plupart du temps, Charmante Ado s’occupe des chats et des petits chiens, je m’occupe des gros chiens et Tendre Moitié vient nous aider pour les cochons d’Inde, lapins, hamsters, gerbilles et oiseaux.

La pension se trouve à moins de trois minutes en voiture de notre domicile et nous aimons vraiment rencontrer et prendre soin d’animaux différents.

Nous passons à part cela un été bien tranquille. Nous faisons quelques fois des escapades d’une ou deux journées pour visiter notre région plus en détail ou aller à Montréal voir la famille de Tendre Moitié.

Avec le beau temps, j’ai beaucoup délaissé l’écriture et le piano et ces deux activités commencent à me manquer, alors je vais m’y remettre tranquillement. J’ai beaucoup travaillé sur notre terrain et tout est maintenant à notre goût et bien entretenu. La haie de cèdres a été remplacée par plusieurs arbustes différents aux fleurs de couleurs variées et les gouttières ont été nettoyées en profondeur pour la première fois en sept ans.

Charmante Ado a eu une très mauvaise nouvelle il y a quelques semaines. Elle avait mal au coude droit et nous avons consulté  un orthopédiste. À l’âge de quatre ans, Charmante Ado avait subi deux fractures au coude en tombant d’une structure de jeu à la garderie. Il semble que ces fractures ne se soient pas bien consolidées du tout et qu’une fissure assez large couvre 80% de la tête de l’humérus. L’orthopédiste a décrété que le coude était très instable et fragile et risquait de lâcher. De l’arthrose s’est aussi développée dans l’articulation du coude vu, le mauvais alignement des os.

Il est donc totalement interdit à Charmante Ado de pratiquer tout sport d’équipe avec contact ou qui demande un effort avec le coude. Selon lui, il n’y a que la natation qui serait appropriée pour le moment, car l’eau soutient le membre. Un examen d’imagerie par résonance  magnétique est prévu dans trois semaines pour évaluer, selon ses propos,  ‘’l’étendue des dégâts’’.

Charmante Ado a pleuré mais a très bien compris qu’il fallait ménager son coude et que le basketball compétitif n’était plus possible. Elle envisage de faire du théâtre comme activité para-scolaire, avec ses amies, pour remplacer le basketball.

Son moral est tout de même bon et elle garde espoir de pouvoir se remettre au basketball un jour si on ‘’répare son coude’’ comme elle dit.

La vie continue et le fait d’avoir quelques mois pour se faire à l’idée, permettra à Charmante Ado de passer à autre chose plus facilement que si cette nouvelle était survenue durant la saison de basketball.

En terminant, un de nos trois petits rats est malade (Daisy, ma préférée!) et nous surveillons son état de près. Elles vont bientôt avoir deux ans et l’espérance de vie est très courte chez les rats; seulement deux à trois ans. Il n’y a pas grand chose à faire, sauf veiller à ce qu’elle soit confortable, tant que sa qualité de vie se maintient.

Voilà ce qui se passe dans nos vie ces temps-ci. Je prépare un article sur la nostalgie, que je devrais publier sous peu.

Le mariage est une longue conversation.   –   Friedrich Nietzsche
Le mariage, c’est comme la poussière, ça se fait tous les jours !   –   Nicole Dero

 

 

Partagez!

23 heures et demie

médicament préventif

Je suis tombé récemment sur cette petite vidéo réalisée par un médecin, le docteur Mike Evans. Il y explique la puissance incroyable de ce traitement qui surpasse à peu près tout en médecine. J’inclus la vidéo en anglais ici, mais je vous en fait aussi une traduction de mon gré pour ceux qui ne comprennent pas bien l’anglais.

Le Dr Evans a un grand intérêt pour la médecine préventive, domaine qui peut inclure une foule de choses comme le dépistage du cancer, l’augmentation de notre apport quotidien en fibres, avoir un réseau social bien développé, avoir un poids santé, boire moins d’alcool, arrêter de fumer, contrôler la pression artérielle et le taux de cholestérol.

Toutes ces choses sont véritablement importantes et il ne faut pas négliger les efforts dans chaque catégorie. Toutefois, le Dr Evans s’est demandé quel élément devrait être le premier, celui qui aura le plus grand impact et nous procurera le meilleur retour sur notre investissement (return on investment).

Qu’est-ce qui aura le plus d’effet sur notre santé? Le Dr Evans a poussé ses recherches pour trouver une réponse à cette question. Le problème est complexe car plusieurs choses sont interdépendantes, mais il a trouvé une intervention qui avait un effet majeur sur une grande variété de problèmes de santé.

Par exemple, chez les patients souffrants d’arthrite dans le genou, bénéficiant de ce traitement pendant une heure, trois fois par semaine, on a noté une diminution de la douleur et de la perte de mobilité de l’ordre de 47%.

Chez les patients plus âgés, on a noté un ralentissement de la progression vers l’Alzheimer ou la démence  d’environ 50% suite à ce traitement.

Pour les gens présentant un risque élevé de diabète, en combinant ce traitement à d’autres modifications reliées au style de vie, on a réussi à diminuer la progression vers le diabète de 58%.

Chez les femmes ménopausées, ce même traitement, quatre heures par semaine, résultait en une diminution du risque de fractures de la hanche de 41%.

Ce traitement réduirait l’anxiété de 48%. 30% des patients souffrant de dépression amélioraient leur condition avec un traitement à faible dose et ce taux grimpait à 47% avec une dose plus élevée.

Une étude a suivi plus de 10 000 diplômés de l’université Harvard pendant  plus de douze ans et a observé que ceux qui avaient suivi le traitement voyaient leur risque de décès devenir 23% moins élevé que ceux qui ne l’avaient pas suivi. C’est aussi le traitement de choix contre la fatigue.

Le meilleur traitement, de l’avis du Dr Evans est celui qui entraînera une meilleure qualité de vie chez le patient et ce traitement a démontré clairement qu’il améliore grandement la qualité de vie des personnes qui le suivent.

Quel est ce médicament ou traitement miracle? C’est  tout simplement l’exercice et plus précisément la marche. Nul besoin de courir le triathlon. Si l’on pense à une de nos journées typique de 24 heures, nous passons plusieurs heures sur le sofa à regarder la télé, assis au travail devant un bureau ou à dormir. Durant toutes ces heures, nous sommes complètement inactifs.

Si nous nous efforçons d’être actifs pour un minimum de trente minutes à une heure par jour, nous pourrons profiter de tous les bénéfices décrits plus haut et ce traitement est la meilleure chose que nous pourrions faire pour notre santé.

Steven Blair, un professeur en santé publique à l’université de la Caroline du Sud, a réalisé une étude comprenant plus de 50 000 sujets. Il a examiné le nombre de morts qui auraient été évitées si un facteur de risque spécifique avait été éliminé.

Ces facteurs incluaient par exemple, qu’un fumeur devienne un non-fumeur ou qu’un adepte du sofa se transforme en un marcheur quotidien. Les différents facteurs de risque étaient l’obésité, la cigarette, l’hypertension, un taux élevé de cholestérol,  le diabète est le plus important; une faible capacité  cardiorespiratoire, ce qui signifie tout simplement une mauvaise forme physique.

Les conclusions de l’étude démontrent que la mauvaise forme physique est le plus grand facteur prédictif de décès.

La plupart des études sont habituellement financées par les entreprises pharmaceutiques, des compagnies qui vendent un médicament pour l’hypertension, le cholestérol ou le diabète par exemple. Nous voyons rarement la forme physique comme étant un facteur dans les conclusions de ces études. Les études comme celle du Professeur Blair sont donc importantes car elles ne sont pas cloisonnées et examinent tous les facteurs qui peuvent avoir une influence, et pas seulement le médicament.

Steven Blair a réalisé une autre étude sur l’obésité et a démontré que l’obésité associée à l’inactivité était une très mauvaise combinaison et résultait en de nombreuses conséquences négatives sur la santé.

Toutefois, si la personne obèse était active physiquement, même si elle ne perdait pas de poids;  l’exercice diminuait tout de même une grande partie des conséquences négatives de l’obésité.

Donc, si l’exercice est le médicament, quel est le dosage? Le dosage inclus habituellement la durée, la fréquence et la quantité (l’intensité). La réponse est quelque peu ambivalente. Plus d’exercice est préférable mais si l’on examine le taux de rendement (rate of return), il diminue au-delà de 20 à 30 minutes d’exercice par jour.

Un adulte devrait être actif pendant au moins 150 minutes (2 heures 30)  par semaine, alors qu’un enfant a besoin d’au moins une heure par jour.

Lorsqu’une personne passe d’une inactivité complète à se mettre à faire un peu d’exercice, on peut observer de grands changements  sur sa santé dès le départ, mais par la suite, les effets seront moins prononcés mais tout aussi présents.

Une étude sur la santé des infirmières a démontré que les sujets qui passaient de l’inactivité complète à une heure par semaine d’exercice ont vu leur risque de maladie coronarienne diminuer de près de 50%.

Cet exercice peut être fractionné en trois segments de dix minutes pour un total de trente minutes par jour. Une augmentation de l’intensité de l’exercice permet de réduire la durée, pour un rendement équivalent.

Il faut aussi songer à notre style et à nos signaux personnels. Mettre l’exercice à notre horaire peut nous aider à accomplir ce trente minutes par jour. Nous pouvons marcher avec notre conjoint, des amis ou avec notre chien. Les statistiques démontrent que 67% des propriétaires de chiens complètent 158 minutes de marche avec leur animal par semaine.

Le trajet pour aller et venir du travail peut aussi nous aider. Nous pouvons descendre à l’arrêt de bus précédent et marcher la distance restante. Nous pouvons aussi utiliser les marches au lieu de l’ascenseur ou stationner notre voiture plus loin de notre destination.

Dans les années quatre-vingt-dix, le Japon exigeait de toutes les grandes compagnies qu’elles effectuent un dépistage annuel sur la santé de leurs employés. Une de ces compagnies, la compagnie de gaz d’Osaka, a utilisé ce dépistage pour déterminer si les gens qui marchaient le plus longtemps pour aller au travail diminuaient leurs risques de problèmes de santé grave, plus particulièrement l’hypertension.

Les résultats ont démontré qu’une marche de moins de dix minutes n’avait aucun effet sur le risque de souffrir d’hypertension. Ceux qui marchaient entre onze et vingt minutes voyaient leur risque diminuer de 12%. Les travailleurs marchant plus de vingt-et-une minutes diminuaient leur risque d’hypertension de 29%.

Les auteurs de l’étude ont conclu qu’en moyenne, chaque incrément de dix minutes de marche pour se rendre au travail résultait en une diminution de 12% du risque d’hypertension.

Un autre exemple à considérer est celui des diagnostics de rétrécissement des artères causés par des plaques, où un chirurgien vasculaire utilise des endoprothèses (stents), un dispositif tubulaire pour maintenir l’artère ouverte après l’avoir élargie avec un ballon.

Un chercheur allemand a examiné une centaine de patients cardiaques. La moitié se sont mis à l’exercice en faisant vingt minutes par jour de bicyclette stationnaire combiné à une session d’exercices aérobiques d’une heure, une fois par semaine. L’autre moitié du groupe a subi la procédure chirurgicale pour ensuite reprendre leurs activités habituelles.

Après un an, 88% des sujets ayant fait de l’exercice n’avaient pas eu de récurrence alors que le résultat était de 70% pour le groupe ayant subi l’opération. Les deux techniques fonctionnent donc, mais il est tout de même étonnant de voir que la technique la plus simple technologiquement est celle qui a démontré le plus grand succès. Il faut aussi garder à l’esprit que l’opération chirurgicale ne répare qu’une partie spécifique du corps, alors que l’exercice affecte tout le corps.

Si l’on examine la question d’un autre angle, nous savons qu’être sédentaire est mauvais pour notre santé. Un chercheur, Lennert Veerman, a cherché à quantifier le problème en réalisant une étude de vaste envergure en Australie. Il a comparé les personnes ne regardant pas la télévision à celles qui la regardaient régulièrement. Les gens qui passent six heures par jour en moyenne tout leur vie durant, devant la télé peuvent s’attendre à vivre cinq ans de moins que ceux qui ne regardent pas la télé.

Est-ce qu’il y a vraiment des gens qui passent six heures par jour devant la télévision? L’Américain moyen passerait cinq heures par jour devant la télé ou un autre type d’écran. Nous ne pensons jamais à la télé ou l’ordinateur comme étant mauvais pour notre santé mais les conséquences sont tout aussi grandes que les autres facteurs de maladies chroniques.

En terminant, le docteur Evans nous laisse sur deux citations :

Quelqu’un doit faire quelque chose, il est seulement incroyablement pathétique que cela doit être nous.    –   Jerry Garcia, du groupe Grateful Dead.
La marche est le meilleur remède pour l’homme.   –    Hippocrate

Il nous demande finalement de répondre à la question suivante. Nous pouvons tous être terriblement occupés avec des enfants, le travail ou les deux, nous avons peut-être d’autres priorités ou des maux et des douleurs qui nous freinent. La question est de savoir si nous pouvons limiter notre temps passé assis ou à dormir, à seulement vingt-trois heures et demie par jour?  Vu comme cela, cela fait réfléchir!

Bonne marche!

Une année mémorable

changement

Notre maisonnée a entrepris de mieux s’alimenter et surtout de surveiller les portions que nous absorbons, ce qui semble être notre principal problème. Nous utilisons donc un système qui nous permet de savoir combien de calories  ingurgitées chaque jour.

Après un mois d’utilisation du site Web et de l’application MyFitnessPal, je peux vous confier que c’est un succès retentissant! J’ai perdu 17.3 livres (7.8 kilos), Tendre Moitié affiche une perte de 11.1 livres (5 kilos) et Charmante Ado se retrouve avec 11.3 livres (5 kilos et des poussières) en  moins.

Je crois que ma perte de poids plus grande est quelque peu biaisée, probablement par une rétention d’eau, car j’ai « perdu«  près de dix livres dans la première semaine. Dans les semaines qui viennent, je crois que la perte sera beaucoup plus modeste et raisonnable.

Nous avons chacun une approche différente, quoique nous prenions nos repas ensemble et mangeons la même chose la plupart du temps. Je mise beaucoup sur l’exercice, mais je n’utilise pas les calories dépensées ainsi, pour augmenter mon quota quotidien.Le programme du site Web ajoute automatiquement les calories dépensées au quota de la journée.  Charmante Ado au contraire, a des journées très intenses physiquement, les jours où son horaire inclut à la fois un cours d’éducation physique  et une pratique ou un match de basketball.

Charmante Ado a donc choisi de considérer sa moyenne hebdomadaire plutôt que quotidienne. Ainsi, elle mange un peu plus les jours d’activités physiques, mais elle garde une partie des calories « gagnées«  en faisant de l’exercice, pour le jour suivant. Cela lui permet d’avoir une alimentation assez régulière, sans trop de hauts ou de bas. Certains diront qu’une adolescente ne devrait pas être à la diète parce qu’elle est en pleine croissance, mais Charmante Ado avait vraiment accumulé un excès de poids qui la ralentissait au basketball et la rendait inconfortable. Son médecin croît que sa croissance est en grande partie terminée, (six pieds un pouce/ un mètre 83) et que ses genoux, qui la font déjà souffrir,  se porteront mieux en perdant un peu de poids.

Sans rendre public la perte de poids désirée, nous en avons pour un bon bout de temps, peut-être même l’année entière, particulièrement si l’on considère que la perte ralentira progressivement à mesure que nous nous rapprocherons du poids idéal. Cela ne nous dérange pas du tout car nous avons l’impression de gérer un budget. C’est un budget alimentaire au lieu de financier et nous gérons nos calories au lieu de dollars.

J’ai entré dans le programme MyFitnessPal plusieurs recettes que je cuisine fréquemment, ce qui nous simplifie grandement la vie, car plus besoin de calculer les calories ni les portions, tout est dans le programme. Nous avons chacun un petit déjeuner préféré, qui se répète presque chaque jour. Dans ce cas-là, nous n’avons qu’à cocher le bouton « Copy meal  from yesterday«  (copier le repas d’hier) et le tour est joué.

Un des grands avantages de ce programme est que Charmante Ado peut voir concrètement les bienfaits de l’exercice physique. Elle est toujours étonnée de voir le nombre de calories qu’elle brûle durant une pratique de 90 minutes au basketball. Elle manipule ses calories comme l’argent qu’elle gagne; une partie pour l’immédiat (manger quelque chose), elle en met un peu de côté pour le court terme (se permettre une gâterie le lendemain) et elle laisse le restant des calories dépensées faire leur travail et diminuer son poids.

Elle ne voit donc pas ce que nous faisons comme une punition ou une imposition. Elle a même réalisé que lorsqu’elle aura atteint son poids cible, elle aura besoin de moins de calories et qu’elle devra continuer à gérer les calories absorbées et dépensées pour maintenir le meilleur équilibre possible. Probablement, qu’à la longue, nous le ferons instinctivement, comme le font les gens qui n’ont jamais eu de problèmes de poids, mais pour le moment, nous devons défaire de mauvaises habitudes et en établir des nouvelles bien fermement avant de nous fier à notre intuition.

Tendre Moitié, avec ses genoux en ruine, ne peut pas bouger beaucoup, mais il aura ses infiltrations de cortisone dans moins de six semaines, après six mois d’attente. Nous espérons que cela diminuera la douleur pour lui permettre de bouger un peu car la simple marche lui avait fait perdre beaucoup de poids lors d’un voyage à New York, il y a quelques années.

La réadaptation de Toutou Parfait me donne l’occasion de sortir prendre des marches deux fois par jour, peu importe la température. De plus, je me suis créé un exercice maison, facile, rapide et intense. Je fais jouer un morceau de musique avec beaucoup de rythme, d’une durée de quatre à cinq minutes, et je monte et descend l’escalier sans arrêt durant toute la chanson. Je le fais deux fois par jour et je suis passé de onze escalades aller-retour à treize. C’est très efficace pour augmenter le rythme cardiaque et cela a le mérite d’être court au point où je peux le faire à tout moment, en attendant que l’eau bout par exemple.

La prochaine étape sera de travailler avec des poids pour augmenter la force de mes bras qui est pathétique. J’avais une routine de quinze minutes que je faisais avec Charmante Ado l’été dernier et je vais tenter de m’y remettre, probablement seule, car durant la saison de basketball, son niveau physique est nettement supérieur au mien et elle n’a pas vraiment besoin de « garder la forme« .

Les affaires sont plutôt au ralenti de ce temps-ci et j’ai envoyé hier mon texte pour le concours littéraire Zone d’écriture de Radio-Canada, dans la catégorie Récit. Le gagnant de la catégorie Nouvelle, à laquelle j’ai aussi participé en septembre dernier, est généralement annoncé à la fin mars. Ne me reste plus qu’à travailler sur mon roman qui n’avance pas tellement.

Je suis par contre très heureuse de voir que plusieurs de mes objectifs pour 2013; perte de poids, exercices, concours d’écriture, se réalisent peu à peu. Nous avons le choix d’avoir une année quelconque; dont nous ne nous souviendrons que vaguement, 365 jours qui ne laisseront que peu de traces, ou d’avoir une année extraordinaire; qui nous marquera au point d’être un point de repère dans notre vie.

Je choisis d’avoir une année mémorable. Et vous?

Une vie sans avenir est souvent une vie sans souvenir.   –   Hervé Bazin
Le souvenir de l’effort est toujours un souvenir heureux et l’on sourit aux anciennes misères vaincues.   –  Jean Guéhenno

Les bons outils

chandelles flottantes

Dans notre famille, Charmante Ado et moi adorons les bougies et Tendre Moitié lui, a peur du feu. J’ai trouvé un bon compromis avec un produit que j’ai offert à Charmante Ado pour Noël. Cela s’appelle H2O Instant Water Candle Kit et chaque paquet comprend 18 mèches, 3 flotteurs et un petit sac de colorant en poudre.

Pour compléter ce cadeau, j’ai acheté des récipients en verre épais, des roches décoratives, du verre poli et j’ai emballé le tout. Durant notre deuxième tempête de neige en une semaine, nous nous sommes affairés à réaliser ces bougies flottantes. Le résultat est très joli et c’est assez sécuritaire, vu qu’en cas de renversement, l’eau éteindra la flamme.

On remplit d’abord un contenant avec de l’eau jusqu’aux trois quarts. On ajoute ensuite le colorant en poudre, puis les décorations. Nous avons mis des pierres, du verre et des coquillages.  Puis, on verse un demi centimètre d’huile végétale sur l’eau. On attache la mèche au flotteur de plastique transparent et on la dépose sur la surface. Il ne reste qu’à l’allumer. La bougie restera allumée tant qu’il y aura de l’huile et il n’y a qu’à en rajouter pour avoir une bougie durable. Tout cela se fait en quelques minutes et décore chaleureusement une pièce.

Sur un autre sujet, nous avons décidé pour la nouvelle année de travailler sur le contrôle de nos portions et nous avions besoin d’un programme facile à utiliser. J’ai trouvé le site MyFitnessPal.com qui nous permettra je crois d’atteindre notre but. MyFinessPal a  aussi des applications pour Android, iPhone ou iPad, qui se synchronisent avec votre compte. Je vais parler ici principalement du site Web en tant que tel et non des applications pour cellulaire.

Il faut donc d’abord ouvrir un compte et inscrire nos données actuelles ainsi que notre but. Le programme vous indique le nombre de calories qui vous est alloué et vous êtes prêt à commencer. J’ai choisi ce programme tout d’abord parce  qu’il possède une énorme base de données d’aliments, mais aussi parce qu’il est très facile  à utiliser.

J’ai testé plusieurs aliments de marques canadiennes ou même québécoises et ces aliments étaient dans la base de données. Un astérisque à la gauche d’un aliment indique que c’est un membre qui a enregistré les valeurs nutritives, ce qui implique un risque d’erreur, mais je suis prête à vivre avec ce risque, car nous n’avons pas envie d’être fanatique.

Le site et les applications sont en anglais, mais il est possible en allant dans “Settings” de modifier le nom des repas pour les mettre en français. La base de données contient de nombreuses inscriptions d’aliments en français aussi, courtoisie des membres francophones.

Si un aliment n’est pas dans la base de données, vous pouvez l’ajouter manuellement et le sauvegarder. Un repas complet, composé de plusieurs aliments, peut aussi être sauvegardé, si vous le consommez fréquemment. Un autre aspect vraiment intéressant est que vous pouvez scanner le code-barre d’un aliment préparé et il s’ajoutera à votre journal dans les aliments consommés. Un aliment ajouté sera sauvegardé dans la section  “recent”  de votre journal.

Vous pouvez prendre vos mensurations et enregistrer votre poids périodiquement. On peut aussi entrer les activités physiques et la consommation d’eau. Le programme vous donne un aperçu de votre répartition de calories en vous donnant les pourcentages de gras, hydrates de carbones protéines ou autres éléments que vous désirez surveiller. Ceci peut être personnalisé dans  “Settings”.

Vous pouvez choisir des mesures impériales ou métriques. Vous pouvez ajouter vos propres recettes à la base de données. D’autres options intéressantes sont les groupes de discussion et les blogues. Je n’ai trouvé qu’un groupe de discussion en français et il ne semble pas très actif. Il y a de nombreux groupes de discussions et de support.  Il est aussi possible d’avoir son propre blogue sur le site. Je pense bien en créer un en anglais dès le début de l’année pour détailler les progrès de la famille Opus. Nous profiterons des quatre derniers jours de 2012 pour nous familiariser avec le site et débuterons avec la nouvelle année.

En résumé, My FitnessPal me semble un outil idéal pour notre petite famille et notre décision de prendre notre santé en main. La perfection n’est pas requise pour obtenir des résultats. Ce qui est requis c’est de la persévérance et un engagement ferme à long terme.

Il est souvent nécessaire d’entreprendre pour espérer et de persévérer pour réussir.    –   Gilbert Cesbron

À votre santé

médical

C’est avec un grand soulagement que je peux vous rapporter que la colonoscopie na rien détecté d’anormal. L’examen en tant que tel ne dure pas très longtemps et la sédation, même si elle ne m’a pas endormi, m’a laissé très décontractée, si bien qu’il n’y a eu qu’un très léger inconfort.

Une demie journée à l’hôpital, c’est bien assez pour moi. Ce n’est pas un endroit où l’on désire se retrouver, particulièrement à l’approche des fêtes.

J’ai eu un regain d’énergie en sortant de là, en réalisant que tous n’avait pas cette chance. Les endoscopies ont lieu sur le même étage que les chirurgies et les soins intensifs. Lorsque je suis descendue de l’ascenseur  on sortait un jeune garçon d’environ sept ans de la salle d’opération. Il pleurait et criait  »maman » sans arrêt et les infirmières essayaient de le maintenir dans le lit, tellement il était agité.

Dans la salle pour les colonoscopies, nous étions une bonne dizaine de personnes. Mon voisin immédiat m’a raconté qu’on lui a fait une première colonoscopie il y a trois ans parce que son frère avait un cancer colorectal.  Il s’est avéré qu’il avait aussi un cancer colorectal de stade trois. Il a eu une chirurgie dans les jours qui ont suivi et il a dû porter une iléostomie pendant neuf mois. On a finalement pu lui reconnecter le colon et l’intestin grêle pour le débarrasser de ce sac et il se porte à merveille depuis. Il était là pour un contrôle et il a été très heureux d’apprendre qu’il n’y avait aucune trace de cancer. Il y a trois ans, il avait été opéré en décembre et son frère était décédé quelques jours plus tard, ce fut donc un Noël assez sombre. Maintenant il profite de la vie avec sa femme,  à laquelle il est marié depuis 45 ans. Il était très gentil avec moi, me demandant  si c’était la première fois que je subissais l’examen et me rassurant quant à la procédure.

Après l’examen, le gastro-entérologue passait voir chaque patient pour lui faire part des résultats de l’examen. Une seule personne de notre groupe avait un polype, qui lui a été retiré et le médecin s’est montré fort rassurant quant au futur.

En moins de deux heures, il s’est formé un petit esprit de clan dans notre groupe, les plus expérimentés rassurant les nouveaux sur le déroulement, sympathisant au sujet de l’inconfort au retour de l’examen et chacun souhaitant bonne chance et joyeux Noël aux autres lorsqu’il quittait.

La plus âgée du groupe était une dame de 85 ans, qui était une véritable pince-sans-rire. Lorsque l’infirmière lui a demandé si elle était bien à jeun depuis minuit, elle a répliqué qu’elle avait pris son déjeuner habituel de deux oeufs avec saucisses et petits pains. Elle plaisantait sans cesse et se déclarait en pleine forme au retour de l’examen. J’ai quitté avant qu’elle reçoive ses résultats mais elle avait un excellent moral.

J’ai passé le reste de la journée à regarder mon chez moi sous un oeil nouveau, en me disant que j’aurais pu avoir un résultat différent, qui aurait tout basculé dans ma vie. J’ai laissé derrière moi en quittant l’hôpital une foule de gens souffrants, tristes, endeuillés, à trois semaines de Noël. J’ai de la chance et je le réalise.

Si l’on regarde la santé canine de note petite famille, Toutou Parfait a connu quatre jours où il y a eu une grande amélioration pour sa patte arrière. Elle marchait dessus et ne boitait plus. Puis, depuis le cinquième jour, elle refuse de mettre son poids dessus et elle clopine sur trois pattes. Nous avons trouvé une autre clinique vétérinaire fortement recommandée par des amis et des clients et nous avons un rendez-vous aujourd’hui.

Finalement, la glande thyroïde de Toutou Parfait fonctionne parfaitement et nous ne savons toujours pas ce qui ne va pas avec sa patte ou sa hanche. En ce moment, cela ressemble plus à une blessure, genre ligaments ou  tendons, plutôt qu’à de l’arthrite. J’espère que le nouveau vétérinaire aura plus d’empathie et d’intérêt pour ses clients à quatre pattes.

Tendre Moitié me faisait remarquer qu’il est tout de même plus facile de se faire soigner par un vétérinaire que par un médecin. Il a subi des radiographies des genoux en septembre dernier pour qu’un rhumatologue lui fasse ensuite une infiltration. Il a reçu un appel le 1er décembre et on  lui a donné un rendez-vous pour une infiltration le 13 mars 2013. En attendant, il ne peut qu’endurer sa douleur. Il se sera passé six mois entre les radiographies et l’infiltration, c’est long. Je ne trouve pas que cela constitue un délai acceptable. Tendre Moitié garde le moral et marche la jambe raide pour avoir moins mal.

 Cela termine notre petit bulletin médical.  Charmante Ado est en pleine forme et elle a fait trois paniers au premier quart lors du dernier match, qui fût remporté par son équipe. Elle refuse des clients pour son gardiennage d’animaux. Tout le monde cherche une pension pour le temps des Fêtes, mais nous sommes déjà complets. La dernière cliente en date insistait pour que nous prenions ses trois Yorkshires alors que nous garderons déjà un Labrador et un Golden Retriever. Avec les nôtres  cela aurait fait sept chiens dans la maison! On lui a bien offert d’aller les nourrir, promener et soigner chez elle, mais il semblerait qu’ils soient trop destructeurs pour être laissés seuls… Je crois qu’un chenil lui conviendrait mieux que notre maison.

La santé est la qualité la plus méritoire du corps.   –   Aristote
Un corps sain est un hôte, un corps maladif est un geôlier.   –   Francis Bacon