Un avant-goût de Noël rock

2014-11-21 21.33.12-2

Nous avons offert une belle surprise à notre Charmante Ado la semaine dernière. Avec la collaboration des parents de sa meilleure amie, nous avons planifié un court voyage en Pennsylvanie pour permettre à nos deux filles  d’assister au concert de leur groupe préféré, Black Veil Brides.

La préparation fut longue et méticuleuse. Il y avait les billets du spectacle à acheter, une chambre d’hôtel à réserver et nous devions renouveler nos passeports échus, depuis peu. Nous devions aussi être en mesure de prouver que nous avions la permission des parents de la copine de Charmante Ado de l’amener aux États-Unis. Heureusement, sa mère est notaire et a l’habitude de préparer ce genre de document légal. Elle n’a eu qu’à le faire notarier par une de ses collègues.

Notre séjour de l’été dernier à Toronto nous avait permis d’accumuler suffisamment de points-récompenses pour obtenir une suite pour une nuit dans un hôtel avec petit-déjeuner (buffet) compris et piscine intérieure. Ce détail important réglé, le plus difficile a été de garder le secret et de faire attention à ne pas révéler notre surprise par accident.

La veille du départ, suite à la fin de la première étape de l’année scolaire, il y avait la rencontre parents-professeurs à l’école . Charmante Ado m’a donc accompagné à la visite, où toutes ses enseignantes ont déclaré être très satisfaites de son travail. Je dirais même que ce fut son meilleur bulletin depuis qu’elle est au secondaire. Elle débute habituellement l’année lentement et les notes grimpent par la suite; mais cette année, le départ fut beaucoup plus sérieux et les résultats l’ont reflété. Je crois que ma Charmante Ado a gagné en maturité et elle gère mieux ses priorités.

Après la rencontre, nous lui avons dit que nous devions aller porter des papiers chez la mère de son amie. Comme celle-ci est aussi notre notaire, cela n’a pas paru trop étrange à notre fille. Un échange de textos avec la mère qui était allé à un souper de fête familial avec sa fille, nous a permis de coordonner notre arrivée simultanée.

Les filles ont trouvé bizarre que nous nous installions à la table de la salle à manger et on pouvait voir à leur air inquiet qu’elles se demandaient ce qui se passait. Il faut dire qu’il était 21h30, un soir de semaine et que le moment était drôlement choisi pour une réunion. Nous avons enfin pu leur annoncer notre surprise.

Elles ont ensuite appris avec effarement que le départ aurait lieu le lendemain à six heures du matin et qu’elles verraient leur groupe préféré en spectacle dans moins de 24 heures. Elles étaient sans voix. Charmante Ado a aidé sa copine à faire ses bagages, j’ai ramassé la lettre notariée et le passeport de son amie et nous sommes rentrés à la maison pour une courte nuit de sommeil.

Le trajet fut sans histoire et comme je l’avais lu sur plusieurs sites internet, le douanier américain ne nous a pas demandé de lettre. Il semble qu’il vaut mieux en avoir une mais qu’elle est rarement demandée, surtout si le mineur est adolescent.

J’avais prévu faire le chaperon au spectacle, vu qu’à 15 ans, je les trouvais trop jeunes pour assister toutes seules à un concert rock dans un pays étranger dont elles ne parlent pas parfaitement la langue. Tendre Moitié a fait office de chauffeur et je me suis retrouvée au milieu d’une clientèle très jeune, entre 14 et 20 ans, avec tout de même de nombreux parents dans la foule.

Trois autres groupes rock/métal précédaient les têtes d’affiche et je ne peux pas dire que j’ai apprécié leurs prestations. Beaucoup de bruits et de cris, peu d’harmonie.

Finalement au bout de deux heures, le groupe tant attendu est apparu. À la vue d’Andy, le chanteur principal, la copine de Charmante Ado s’est exclamée ‘’Y a-t-il un gars plus beau que ça sur toute la Terre?’’ Cela venait du fond du coeur et Charmante Ado semblait en parfait accord avec cette déclaration.

Leur spectacle a duré 90 minutes et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Je connaissais la plupart des chansons car Charmante Ado les écoutent souvent dans la voiture et leur musique me rappelle un peu ma jeunesse. Je me suis beaucoup assagie depuis, mais j’aime toujours un rock bien rythmé. Les membres de Black Veil Brides avaient l’habitude de se déguiser et de se maquiller en spectacle comme le groupe Kiss des années 1980-1990, mais ils ont  abandonné cette pratique depuis peu. Ce fut donc un spectacle plus sobre que ce à quoi je m’attendais.

Malgré leur apparence provocatrice, leurs tatouages et leurs piercings, ils véhiculent un message positif dans leurs chansons. Ils chantent que l’on doit croire en soi-même et ne pas laisser les autres étouffer nos rêves. Ils disent que peu importe notre style, il ne faut pas avoir peur d’être différent ou original. Le groupe a son lot de dénigreurs, mais je n’ai pas de problème avec les goûts de ma fille. Certains jeunes vont aimer les boys bands comme One direction ou la musique pop de Lady Gaga et d’autres vont préférer des groupes plus sombres ou plus intenses.

Les filles ont bien sûr profité de l’occasion pour acheter des produits à l’effigie du groupe; chandails, posters et bracelets. Comblées, elles se sont écroulées dans un sommeil béat à notre retour à l’hôtel.

Le retour s’est déroulé dans la bonne humeur, avec des projets de revoir le groupe en février prochain lorsqu’il sera en spectacle à Montréal. Il y a aussi un autre concert prévu dans moins de deux semaines pour un groupe de rock moins connu. Ces billets sont achetés depuis longtemps et ne constituent pas une surprise. Je n’assisterai pas à celui-là, me contentant de faire le chauffeur avec Tendre Moitié. Il est possible que je retourne voir Black Veil Brides en février prochain, pour tenir compagnie à la mère de la copine, qui veut aussi partager l’expérience avec sa fille.

La musique est souvent la passion des adolescents et de revivre l’effervescence des concerts rock avec ma fille fut une expérience inoubliable.

Lève toi pour les choses en lesquelles tu crois même si cela signifie être le seul debout.   –  Andy Biersack, Black Veil Brides
Vis ta vie, écoute ta musique à tue-tête, sois aussi étrange et aussi différent que tu le désire et n’oublie jamais que tu n’es pas seul.   –  Andy Biersack, Black Veil Brides

Partagez!

Le reflet

haine gratuite

Charmante Ado s’intéresse à un nouveau genre de musique depuis un an. Elle écoute des groupes moins populaires et tapisse les murs de sa chambre d’affiches de ses groupes préférés. Je ne vous nommerai pas ces groupes car il y a peu de chances que vous les connaissiez.

En voiture, nous écoutons souvent la musique de Charmante Ado et même si nous n’aimons pas tout le contenu de son iPod, plusieurs chansons nous plaisent. J’ai décidé d’explorer ce qui passionne ma fille pour connaître davantage ses idoles du moment (quoique le mot est un peu trop fort pour ma Charmante Ado, très terre-à-terre).

J’ai donc parcouru le Web à la recherche d’informations sur ces groupes et leurs membres. En fouillant un peu, je me suis vite aperçue qu’un groupe en particulier fait l’objet d’une haine presque viscérale auprès de plusieurs personnes. On leur reproche à peu près n’importe quoi, de leur look à leur musique «vide de contenu ». On parle ici d’un groupe qui commence à avoir beaucoup de succès et dont le chanteur a plusieurs cordes à son arc. Je trouve personnellement, les paroles de leurs chansons  inspirantes, mais les goûts diffèrent, et je peux le comprendre.

Ce qui m’a surpris, c’est l’intensité de cette haine, pour une personne en particulier dans le groupe. On le qualifie de «douchebag », de prétentieux et on l’accuse de tous les maux. Pourtant, j’ai écouté une entrevue récente de plus d’une heure, où il m’est apparu comme une très bonne personne. La seule fois où il a semblé mal à l’aise, est lorsqu’une jeune fille est venue au micro pou lui dire que sans sa musique, elle ne serait pas là aujourd’hui. Il ne savait pas quoi répondre et je dois admettre que c’est une lourde responsabilité à assumer d’avoir une telle influence sur une autre personne.

Est-ce cet homme est parfait? Non, il admet qu’il a fait et fera des erreurs, que ce soit dans ses paroles ou ses gestes. Il semble avoir une philosophie de vie très simple et dit souvent que nous sommes les auteurs de nos vies et que nous n’avons qu’une seule chance de réaliser nos rêves. Il encourage le travail et la persévérance pour atteindre nos buts et il croit qu’il ne faut pas rester paralysé par la peur d’échouer.

J’avoue que ma fille aurait pu tomber plus mal dans son choix de modèle. J’aime bien cette attitude et le fait qu’il laisse tout de même entrevoir une certaine vulnérabilité en mentionnant que s’il travaille si fort, c’est  parce qu’il a une peur terrible de décevoir.

L’adolescence est une période où les jeunes se distancent un peu de leurs parents pour explorer de nouvelles valeurs et de nouveaux modèles. C’est une période inquiétante pour les parents, mais nécessaire pour les ados qui doivent se forger leur propre système de valeurs, afin de vivre leur vie selon leurs convictions profondes.

Certains des groupes de musique qui plaisent à Charmante Ado ont une apparence franchement dérangeante pour un parent de mon âge, mais j’apprends à passer par dessus cela et à regarder autre chose que le superficiel. Après tout, j’aimais David Bowie et Meat Loaf dans ma jeunesse. Alors, les tatouages, piercings, maquillages, déguisements, cheveux longs ou multicolores, ne m’effraient pas vraiment. J’essaie de voir la personne derrière tout cela et ma foi, je fais de belles découvertes.

Toutefois, je ne comprends vraiment pas l’intensité de la haine que certains portent envers quelques uns de ces groupes ou chanteurs. L’internet a permis de grandes choses, mais on peut aussi y disséminer des sentiments complètement inappropriés envers des personnes que nous ne connaissons même pas, et cela est je crois, très malheureux. Comme le dirait le chanteur du groupe mentionné plus haut; «Haters are going to be haters ». C’est la triste réalité de la vie publique.

Charmante Ado est allé voir un concert hier et cela clôture bien son été. Elle a passé beaucoup de temps avec sa meilleure amie et elles se retrouvent dans la même classe au Collège ainsi qu’avec une troisième copine. L’année scolaire s’annonce bien pour elle et j’envisage aussi un retour sur les bancs d’école, dont je vous parlerai dans un prochain billet.

Si les gens essaient de vous rabaisser, cela signifie seulement que vous êtes au-dessus d’eux.    –   Auteur inconnu
Les personnes qui tiennent des propos haineux ne vous détestent pas vraiment. Ils se détestent eux-mêmes parce que vous êtes le reflet de ce qu’ils voudraient être.    –   Auteur inconnu 

De l’enclos au piano

piano

Nous avons terminé hier l’aménagement des quartiers d’hiver des chiens. L’enclos est ma foi très réussi et les deux chiens semblent adorer la lampe chauffante même s’il ne fait pas encore très froid. Charmante Ado a participé à la construction et je dois dire qu’elle est plus forte que moi pour soulever des panneaux et transporter des matériaux.

Nos deux chiens se sont engouffrés dans la niche aussitôt la lampe installée et n’en sont plus ressortis. Nous avons aussi ajouté une plateforme sur le sol où ils pourront relaxer à l’abri du vent et de la neige.

La première cliente de notre fille s’est aussi présentée avec son chien pour faire plus ample connaissance. Nous allons garder son Labrador/Husky dans une dizaine de jours. Elle a été très impressionnée par l’enclos et le chauffage, surtout que les chiens n’y passent que la journée car ils rentrent en début de soirée pour être avec nous et ils dorment à l’intérieur.

Le chien de cette dame est très sympathique et il a fait le tour de la propriété avec intérêt, sous l’oeil vigilant de nos deux chiens. Toutou Parfait a bien grondé un peu, mais je crois qu’elle voulait simplement indiquer au nouveau venu qu’elle était le Chien Numéro Un, ce que le visiteur a semblé accepter sans broncher.

Nous allons tout de même prendre des précautions lorsque notre pensionnaire arrivera. Nous allons mettre le nouveau venu dans la cour clôturée et nos chiens resteront dans l’enclos. Ils pourront ainsi faire connaissance à travers le grillage et nous les mettrons ensemble lorsque chacun se sera habitué à l’autre.

Parmi les autres nouvelles de la maisonnée, l’accordeur de piano est passé cette semaine. Pendant qu’il travaillait sur le piano au salon, je m’étais installée dans la salle à manger avec mon ordinateur. Lorsqu’il eut terminé, il s’est mis à jouer un morceau, Les canons de Pachelbel. C’était de toute beauté, presque à en pleurer. Je n’ai eu le réflexe de l’enregistrer que vers la fin, mais j’ai réussi à obtenir un enregistrement de près de deux minutes. Il était tout content de voir que j’avais apprécié son jeu au point de l’enregistrer.

J’étais quelque peu découragée de mon progrès plutôt lent au piano ces derniers temps, au point de songer à arrêter les leçons. Écouter la musique qu’il a fait jaillir de mon piano m’a redonné de l’énergie et la volonté de continuer, pour arriver moi aussi à jouer comme cela.

Cet accordeur nous racontait que durant sa jeunesse, en Gaspésie, il avait aménagé un petit motorisé avec un piano sur roulettes. Il faisait le tour des plages durant l’été et s’arrêtait partout où il voyait des jeunes avec une guitare. Il leur demandait s’ils voulaient un accompagnement au piano, puis il descendait son instrument avec une rampe, pour l’installer directement sur la plage. Il passait la soirée auprès du feu à faire de la musique avec ces copains d’un soir. Le piano est une véritable passion pour lui.

Nous avons inspiré un peu de cette passion chez les amis de Charmante Ado, les jumeaux de onze ans de nos voisins. Ils ont essayé le piano l’an dernier et après quelques semaines ont demandé à  leurs parents d’apprendre le piano. Ils prennent des leçons depuis février dernier et ils semblent doués. Comme ils n’ont qu’un petit clavier électronique, je leur ai offert de venir pratiquer sur notre piano et j’ai pu constater qu’ils se développent très bien tous les deux et qu’ils font cela avec beaucoup de sérieux.

Charmante Ado a une certaine facilité au piano mais elle a tellement d’intérêts variés qu’elle ne pratique pas assez souvent. Les cours de couture étant terminés jusqu’en avril prochain, j’espère qu’elle pourra s’y remettre.

Pour ma part, l’âge m’occasionne certaines restrictions. J’ai parfois de la difficulté avec mes auriculaires qui ne veulent pas plier à cause de l’arthrite. Je déteste changer de piano à l’école car je me suis habituée à un instrument en particulier. Le cerveau est moins flexible à mon âge et coordonner les deux mains et la pédale demande beaucoup de concentration.  Je compense ces petits inconvénients en pratiquant plus souvent et plus longuement. Je crois tout de même que le piano m’aidera à garder un esprit alerte en vieillissant. Ma prochaine pièce est La Donna E Mobile de l’opéra Rigoletto de Verdi.

Il est certain que je ne suis pas près de jouer comme mon accordeur de piano, qui fait de la musique depuis plus de trente ans, mais finalement, après seulement trois ans de leçons, le résultat  n’est pas si mal et je ne dois pas me décourager.

Bon, c’était un peu décousu comme article, passant des chiens au piano, mais ce sont des éléments de ma vie et c’est comme cela que je vous les raconte.

 

La vie est comme un piano. Ce qui en sort dépend de comment vous en jouez.   –   Tom Lehrer

 

Battre la mesure

Qui va piano va sano

Cette semaine, en plus de la rentrée scolaire, c’est le début de nos cours de piano pour Charmante Ado et moi. Je ne pratique pas autant que je le souhaiterais durant l’été et j’approche habituellement le retour des cours avec un peu de remords d’avoir relâché mes efforts.

Charmante Ado a une foule d’occupations durant l’été et passe peu de temps au piano. Pourtant, elle voit la rentrée musicale de la même manière que la rentrée scolaire, pour elle, cela marque la fin d’une pause bien méritée et elle se remet au travail sans état d’âme.

Cette fois-ci, je devais durant l’été, étudier et compléter les exercices écrits des trois premiers chapitres d’un livre de théorie de musique. Cela m’a passablement occupée et je n’ai terminé les dernières pages qu’hier. Maintenant, je connais à fond les gammes majeures, mineures, harmoniques, mélodiques et homonymes. La seule chose que je n’ai pas très bien compris ce sont les gammes chromatiques, mais je vais éclaircir cela avec mon professeur.

Je devais compléter ces exercices, car cette année, je commence le programme du Conservatoire. Charmante Ado n’est pas encore prête pour cela, mais si elle s’applique, elle pourrait le débuter en janvier.

Nous avons débuté nos cours en même temps il y a trois ans, mais avec un professeur différent. Je trouve ma fille sincèrement plus douée que moi. Elle est plus intuitive et a plus de ce que je qualifierais de grâce naturelle au piano. Par contre, je suis beaucoup plus disciplinée ce qui m’amène à pratiquer environ cinq heures par semaine alors qu’elle fait habituellement moins de deux heures.

J’ai toujours crû que les enfants apprenaient plus vite la musique que les adultes, mais selon ce que j’ai lu, ce serait faux. Les enfants ont souvent l’esprit moins encombré que les adultes par toutes sortes de tracasseries, ce qui leur permet de se concentrer plus facilement. Cela donne l’illusion qu’ils absorbent plus rapidement ce qu’on leur enseigne.

Cependant, ce que les enfants n’ont pas autant que les adultes, c’est le désir. Un adulte qui se met à l’étude du piano veut réellement apprendre le piano. Un enfant choisira le piano suite à une suggestion de ses parents ou amis ou exprimera le souhait d’apprendre le piano parce que ça a l’air amusant.

Ce désir réel d’appendre chez l’adulte crée le même type de concentration qui est nécessaire pour l’apprentissage. Un adulte voudra souvent récupérer le temps perdu s’il commence le piano à un âge assez avancé et fréquemment, progressera plus vite que l’enfant parce qu’il est plus assidu dans ses pratiques.

L’an dernier, vers Noël, j’ai connu une période où je trouvais que je ne progressais pas assez rapidement et que les choses stagnaient. Mon professeur m’a rassurée en m’affirmant qu’elle ne connaissait pas un seul étudiant  qui était satisfait de sa progression. Elle disait que les élèves croyaient tous progresser trop lentement, mais que c’était rarement le cas.

Le piano est difficile et demande de longues heures de pratique pour assimiler toutes les nuances. Un autre point qui me désolait était que je n’arrivais pas rejouer correctement du premier coup, une pièce mise de côté après avoir été apprise il y a plusieurs mois. Elle m’a assuré que ça viendrait, mais que c’était normal à ce stade-ci de ma progression.

Une autre idée fausse que j’avais, étais qu’il ne fallait pas regarder ses mains en jouant. Mon professeur me fit alors remarquer que les pianistes de concert mémorisent la pièce et regardent leurs mains en jouant. Elle me dit que si je connais ma pièce par cœur, je peux regarder mes mains et que cela améliore le rythme et la vitesse. Il est évident que lorsqu’on ne connaît pas la pièce, il faut garder l’œil sur la partition pour savoir ce qui s’en vient.

Charmante Ado apprend toutes ses partitions par cœur et ne regarde la pièce que pour confirmer sa position et cela ne semble pas être un problème non plus pour son professeur.

Selon mon professeur, plusieurs personnes se mettent au piano chaque année, convaincues que tout le processus sera amusant et agréable, simplement parce qu’ils aiment la musique. Elle me faisait la remarque qu’en fait la pratique n’est pas si amusante que cela et que seulement une fraction des étudiants  ont un réel plaisir à pratiquer.

Pratiquer au piano est une activité exigeante et répétitive. Ce qui est amusant c’est le résultat de toutes ces heures de pratique, c’est la satisfaction d’atteindre une certaine fluidité en jouant une pièce ou de maîtriser une technique difficile.

Auparavant, je me disais que je prendrais des leçons pendant deux ou trois ans et que j’arrêterais lorsque je pourrais jouer le genre de musique que j’aime. Maintenant, je réalise que l’apprentissage du piano n’est jamais terminé et qu’il y a toujours quelque chose à apprendre, même au simple niveau amateur auquel j’aspire. Le piano et les leçons feront donc partie de ma vie pendant longtemps encore.

En terminant, le serveur a encore eu des problèmes intermittents dans les dernières 24 heures, alors mon article a un peu de retard sur l’heure de publication habituelle. Bluehost m’affirme maintenant que le problème est réglé. Merci de votre patience.

La musique vaut toutes les philosophies du monde.       Ludwig van Beethoven
Sans musique, la vie ressemble à une traversée du désert.   –   Pat Conroy

La musique est l’âme de la géométrie

piano

Dernier cours de piano aujourd’hui, les leçons reprendront en septembre. Je viens de terminer ma troisième année de cours et Charmante Ado aussi. Qui aurait crû que l’on pouvait apprendre le piano à 48 ans? Je réussis assez bien car j’y mets beaucoup d’efforts et de persévérance.

Pour moi, c’est une activité solitaire. C’est vraiment quelque chose de personnel, au point où je joue rarement devant les autres. Je préfère jouer lorsque je suis seule et que le silence règne. Charmante Ado, elle, préfère avoir un auditoire pour l’encourager.

J’ai connu une certaine baisse d’enthousiasme au printemps lorsque j’ai eu de la difficulté à progresser avec certaines pièces. Je me suis demandée si je continuerais l’an prochain et à quoi rimait tout ça si je n’avais aucune ambition de jouer devant les gens.

Finalement, j’ai passé à travers les pièces et les suivantes m’ont parues moins difficiles, peut-être parce que j’avais enfin maîtrisé la technique nécessaire. Je trouve que la musique ressemble énormément aux mathématiques. Il y a beaucoup de calculs et de séquences.

Il semblerait que la musique stimule de cerveau d’une manière qui améliore nos aptitudes en mathématiques.  Écouter de la musique ou jouer d’un instrument ne signifie pas automatiquement  que l’on sera doué pour les mathématiques. Il faut que les aptitudes soient présentes. Toutefois, la plupart des mathématiciens sont attirés par la musique, jouent d’un instrument ou l’écoutent fréquemment.

C’est étrange qu’un domaine froid et sérieux comme les mathématiques puisse avoir des liens avec la musique qui elle est émotive et parfois instinctive.

Charmante Ado  a par ailleurs pris un cours de chant cette semaine. Elle en avait fait la demande et nous avons décidé de lui faire faire un essai pour voir si elle aimerait cela. Elle a beaucoup aimé et elle voudrait continuer le piano et prendre le chant en plus. Si nos finances le permettent  à l’automne, elle pourra s’inscrire.

Tendre Moitié n’a absolument aucune voix. Je chante juste mais mon registre n’est pas très grand, particulièrement dans les hautes notes. Je suis curieuse de voir ce que cela donnera avec Charmante Ado. Elle n’a aucune ambition de devenir chanteuse mais elle veut éventuellement être capable de chanter tout en jouant du piano, pour son plaisir.

Il faut aussi faire des choses qui nous plaisent, qui nous apportent une satisfaction profonde, même si cela ne mènera à rien de concret, quelques moments de bonheur dans une vie souvent très structurée et axée sur la production.

 

Dans le titre:  La musique est l’âme de la géométrie.   –   Paul Claudel
La musique est la sensation de compter sans être conscients de compter.      –    Gottfried Leibniz
Le musicien devrait trouver dans les mathématiques un apprentissage  aussi utile pour lui que d’apprendre une autre langue le serait pour un poète. Les mathématiques nagent  juste en dessous de la surface.     –   Igor Stravinsky