Panne technologique mais pas d’inspiration

plume

Gros problème d’ordinateur ce soir ce qui m’amène à écrire cet article sur l’ordinateur portable de Charmante Ado. Je voulais écrire au sujet d’une étude comparant les différents types de bonheur, mais ça sera pour une autre fois car l’étude en question est prisonnière de mon ordi qui lui est complètement gelé depuis plus de deux heures. La restauration à une version précédente n’a pas réglé le problème et j’en suis maintenant à la recherche d’un quelconque virus.

Donc, on repassera pour le bonheur car je ne me sens pas très zen ce soir. Je dois admettre que d’écrire un article à tous les jours est assez exigeant. J’ai l’habitude de lire beaucoup ce qui me permet de me tenir informée et de glaner des idées d’articles dans mes lectures.  Tout cela fonctionne assez bien sauf lorsque l’ordinateur se met en grève.

Ceci est mon 163e article depuis le premier, qui date du 7 novembre 2011 et j’ai développé une certaine routine quotidienne. Je commence par lire une multitude de journaux et de magazines. Si j’y trouve un sujet qui me donne une idée d’article, je le note dans un fichier. Lorsque vient le temps d’écrire mon article quotidien, si je n’ai pas d’inspiration sur le moment, je pige dans ma banque d’idées. J’essaie aussi d’avoir quelques articles déjà écrits à l’avance pour les jours où il me serait impossible d’écrire, mais je ne réussis pas à en accumuler suffisamment pour être vraiment confortable. Je dois quand même travailler, être parent et m’occuper des tâches ménagères aussi.

Disons, que ce blogue est devenu mon hobby principal, conjointement avec la lecture qui demeure mon activité favorite.  J’aborde maintenant chaque journée en gardant l’oeil ouvert pour tout ce qui pourrait me servir comme sujet.

Mes lecteurs augmentent lentement mais sûrement et cela même si je ne me soucie pas de publiciser mon blogue. J’ai toujours voulu écrire mais j’avais délaissé la plume ces dernières années. Ce blogue me permet de m’y remettre et de me donner une discipline sérieuse. Mon but est d’écrire un article par jour pendant une année complète. On verra par la suite ce que je déciderai, mais je crois bien que je continuerai.

Parallèlement, j’ai commencé un roman, qui n’en est qu’à ses premiers balbutiements. Je n’ai pas de grandes ambitions littéraires mais si je le trouve suffisamment bon, je le mettrai probablement en ligne éventuellement.

Dans le fond, tout cet exercice m’amène à réaliser que j’aime vraiment écrire et que la présence d’un auditoire, quoique agréable n’est pas nécessairement le but ultime ou principal. L’écriture se suffit à elle-même et m’apporte une grande satisfaction et un sentiment d’être utile.

Je vous reviendrai sous peu avec l’article sur les types de bonheur, dès que mon ordinateur sera remis sur pied.

 

Ecrire est semblable à respirer.   –   José Carlos Llop
Lire c’est recréer l’âme des choses, écrire c’est fabriquer un nid pour les oeufs de la mémoire…     –   Ernest Pépin

Partagez!

Étape par étape

bébé

C’est un jour de fête aujourd’hui. Non, pas la Saint-Valentin, que je ne célèbre pas du tout. Ce que vous lisez aujourd’hui est mon centième article. Cent articles depuis le tout premier, le 7 novembre 2011, sans manquer un seul jour. Dans ma Bucket List, je me suis donnée un objectif d’ un an,  soit 366 articles, (2012 est bissextile) et je crois être en mesure d’y arriver.

Je ne sais pas où cela me mènera ni si je m’ arrêterai ensuite. Je n’en ai pas l’intention pour le moment, mais on verra au bout d’un an. Ce que je sais, c’est que je crée un journal pour mes proches, mes amis, que je laisse une trace de mon passage. La trace n’a pas à être magistrale, un petit trait me suffit. Savoir que j’ai intéressé quelques personnes à me lire et à me suivre dans ce périple tout simple et sans prétention.

Je n’ai pas d’idées ou d’opinions révolutionnaires, tranchées, percutantes ou provocantes. Je parle de mon quotidien, de la société, de philosophie, de sens à la vie. Je ne recherche pas la célébrité, j’aime bien mon intimité et je n’aime pas du tout me faire remarquer en public.

Tout ce que j’ai envie de dire c’est qu’ Opus est passée par ici et a laissé une infime marque de son passage. Dans le fond, je crois que c’est ce que nous voulons tous. J’ai choisi l’écriture car c’est ce que j’aime par dessus tout. Il y aurait aussi eu le piano, mais je m’y suis mise beaucoup trop tard, ce n’est donc qu’un plaisir personnel.

Peut-être qu’un jour, Charmante Ado devenue Charmante Femme, dans la cinquantaine comme je le suis présentement, relira ces articles pour retrouver un peu de ma présence ou pour parler de moi à ses petits-enfants.

C’est suffisant comme but. Nul besoin d’essayer d’atteindre les étoiles à chaque tentative, la vie est faite d’une accumulation de petits bonheurs.

 Le souvenir a le même pouvoir que l’écriture.    –   Amélie Nothomb

Vivre pour écrire, et non pas écrire pour vivre

blogueJ’ai débuté ce blogue pour me donner une certaine discipline quant à l’écriture. J’ai toujours rêvé d’écrire un roman.  J’ai écrit plusieurs histoires au fil des ans mais je ne les ai montrées qu’à très peu de personnes. Elles ont été très bien reçues mais mon auditoire était déjà gagné à ma cause donc il est difficile de me faire une idée sur la qualité de mon écriture.

Au lieu d’imaginer qu’un jour j’aurai vraiment le temps d’écrire, je me suis dit que je pourrais commencer par m’entraîner en m’astreignant à pondre un article par jour sur ce blogue, créé pour l’occasion. L’objectif principal est évidemment d’être lue, mais je souhaite aussi développer une routine d’écriture en m’y consacrant quelques heures chaque jour.

Une telle rigueur implique aussi que je dois trouver des sujets d’articles intéressants pour les lecteurs. J’ai un jour lu des conseils d’écrivains reconnus qui recommandaient d’écrire à tous les jours pendant une durée déterminée et de ne pas se soucier du contenu. L’exercice d’écrire quotidiennement permet au cerveau de se mettre en mode créativité et d’être alors capable de créer de façon régulière.

Après vingt jours, je n’ai encore aucun problème à trouver des sujets d’articles. Quelquefois, je m’assieds devant l’ordinateur en me disant que je n’ai pas de sujet en tête, mais je n’ai qu’à réfléchir quelques minutes et je trouve toujours quelque chose à raconter. Je remarque une chose toutefois, je suis continuellement en mode écrire dans ma tête tout au long de ma journée et je suis toujours aux aguets pour un sujet susceptible d’être intéressant. Je trouve cela très encourageant et ça confirme mon opinion qu’être écrivain c’est un état d’être et non pas une occupation.

Mon objectif  numéro quatre dans ma Bucket List est d’écrire un article par jour sur ce blogue pendant au moins un an. J’espère avoir quelques lecteurs éventuellement, autres que des amis ou ma famille. Je me dis aussi que ce blogue sera un souvenir éventuellement pour Charmante Ado qui pourra  y relire les évènements de son enfance.

Dans le titre: Il faut vivre pour écrire, et non pas écrire pour vivre.  –  Jules Renard

Ecrire est un métier … qui s’apprend en écrivant.   –  Simone de Beauvoir

Enfin, je tâche de bien penser pour bien écrire. Mais c’est bien écrire qui est mon but, je ne le cache pas. – Gustave Flaubert