La meilleure des publicités, est un client satisfait

sears

Je tombe de sommeil mais je vais tout de même prendre le temps de raconter ma journée. Tendre Moitié étant hors de la ville, je me suis occupée seule du déjeuner qui s’est très bien déroulé. Charmante Ado est ensuite partie pour l’école et je me suis attelée à mes tâches.

Pendant deux heures j’ai complété la peinture dans la salle de lavage en prévision de mon nouvel ensemble  laveuse et sécheuse. Comme Tête de Mule dormait dans cette pièce depuis quelque années, elle était devenue, disons, défraîchie. Hier soir j’avais déconnecté et bien sûr nettoyé les anciens appareils.

Je suis ensuite allée dehors pour déneiger notre TRÈS longue entrée de l’énorme quantité de neige tombée dans les dernières 24 heures. Pas de problème, pensais-je, avec la souffleuse, ça ira très bien. La foutue souffleuse n’a jamais voulu démarrer. J’ai tout essayé, allant même jusqu’à relire le manuel d’instructions alors que j’utilise cette souffleuse depuis plus de cinq ans.

En regardant l’heure, j’ai vu qu’il ne me restait que 90 minutes avant l’arrivée possible des livreurs. Le magasin m’avait donné une fenêtre de cinq heures pour la livraison, soit entre midi et 17h00. Je me suis donc résignée à pelleter à l’ancienne. Évidemment, le chasse-neige de la municipalité m’avait fait cadeau d’un énorme tas de neige de 4 pieds de haut devant mon entrée.

Après plus d’une heure d’efforts, ça progressait…lentement. C’est  très bon  comme exercice pour le cardio j’imagine, si ça ne vous tue pas durant le processus évidemment.

Un voisin qui déblayait son entrée avec son quatre-roues équipé d’une pelle à neige, a eu pitié de moi et est venu finir le travail, m’évitant ainsi une crise cardiaque. Il a même essayé de démarrer ma souffleuse pendant près de 20 minutes, sans succès lui non plus, ce qui m’a étrangement réconforté.

J’étais donc tout à fait prête à recevoir mes électro-ménagers. Trois heures plus tard, les voilà!. Un ÉNORME camion arrive devant chez moi. Je vous jure que lorsque j’ai emménagé ici, le camion de déménagement était plus petit que ça. Le conducteur essaie d’entrer en reculant dans mon entrée; ça n’a pas l’air très maniable ce mastodonte, il n’y arrive pas. Il essaie encore cinq ou dix minutes, puis il m’avise qu’il part et qu’il reviendra une autre fois car il n’est pas capable d’entrer. Il me dit d’appeler la compagnie pour planifier une autre date de  livraison. Je trouve personnellement qu’il n’a pas essayé très fort, et honnêtement, l’entrée est si bien dégagée que je pourrais m’y promener en bicyclette. On va essayer de rester zen et de se convaincre qu’il n’avait peut-être pas assez de place pour manoeuvrer avec ce mammouth.

Pas très contente, j’appelle le magasin, où on me dit qu’on ne pourra pas livrer avant mardi prochain. Je leur suggère que peut-être un plus petit camion serait plus maniable. Après maintes discussions, j’obtiens qu’on revienne demain avec un plus petit camion. Super! Je n’aurai pas à rebrancher tous les appareils pour cuisiner et faire ma lessive en fin de semaine.

J’ai donc seulement rebranché la vieille cuisinière pour nous cuire un ultime repas. Demain est le nouveau jour J. Nouvelle tranche de livraison: entre 08h00 et 18h00. C’est super précis ça! De toute façon, je dois me remettre de tout ce pelletage.

 

La neige, ce n’est rien, du néant que nous passons notre vie à déplacer entre deux courts étés.   –  Pierre Turgeon
La meilleure des publicités, est un client satisfait.   –  Bill Gates

Partagez!

Donner au suivant

donner

Une manière différente d’obtenir des biens matériels est d’utiliser le réseau Freecycle. Actuellement, il y a plus de cinq mille groupes locaux et près de neuf millions de membres dans le monde entier. Freecycle est un organisme à but non lucratif regroupant des gens qui offrent gratuitement des objets dont ils ne veulent plus sur une liste de diffusion. Les autres membres peuvent alors obtenir ces biens et ainsi éviter qu’ils finissent dans un site d’enfouissement.

Il ne s’agit pas de troc ou d’échange, les objets sont donnés et il est permis de faire des demandes pour les objets que l’on recherche.  Chaque groupe est local, organisé autour d’une ville ou d’une région. Les gens doivent aller chercher les objets à domicile, il n’y a pas de livraison ou d’expédition. Chaque groupe a un modérateur bénévole.

Personnellement, j’ai obtenu un bac pour litière à chat, un stand pour tour d’ordinateur et un jeu de société. Tout était en parfait état. J’ai offert une imprimante, une batterie (neuve) pour ordinateur portable et une cafetière. Je reçois directement par courriel toute nouvelle offre, ce qui me permet de réagir rapidement. Si vous habitez dans une région où le groupe est très actif, vous pourriez être envahi de courriels. Il vaut mieux alors créer un filtre pour diriger tous les courriels de Freecycle dans un dossier séparé ou alors utiliser une adresse courriel juste pour Freecycle.

Je trouve ce système sensationnel et vraiment efficace.  Il est même possible de mettre des photos en ligne avec notre offre. Les gens que j’ai rencontré étaient très gentils et nous sommes tous heureux de faire notre petite part pour éviter le gaspillage en recyclant nos biens.

Pour s’inscrire, il faut d’abord obtenir un compte Yahoo.  Ensuite, vous pouvez vous inscrire sur Freecycle. Les sites sont soit en anglais, soit bilingues. Pour ma région, le site est bilingue.

Il y a aussi le site Kijiji.ca qui a des catégories « objets gratuits » et « échanges ».

Le don est échange de vie ; et la vie, échange de don.  –  Paul Zumthor
L’homme est un animal qui fait des affaires. Un chien n’échange pas son os contre celui d’un autre.  –  Sydney Smith

Une décision n’est bonne que lorsqu’elle est prise

électroménagersMa cuisinière est tout près de l’agonie, avec un rond qui ne fonctionne plus depuis plusieurs mois, un four qui reste toujours au maximum à 500 degrés peu importe ce qu’on lui demande ainsi qu’une minuterie et une horloge hors d’usage.

Il y a aussi la laveuse qui traverse la salle de lavage toute seule lors du cycle d’essorage et fait un boucan d’enfer. Je dois souvent laver un vêtement trois ou quatre fois pour enlever une tache, même avec des détergents ultra-spécialisés et ultra-chers. La laveuse devient débalancée et inonde le plancher au moins une fois par mois, au point où je reste toujours sur le même palier lorsque je fais le lavage pour éviter les dégâts. Pas question de fermer la porte de la pièce ou de sortir de la maison durant une brassée, trop risqué!

La sécheuse souffre aussi de vieillesse avancée. Il est nécessaire de faire deux cycles complets de 90 minutes pour sécher une brassée ordinaire. Le compartiment à charpie se dévisse tout seul et doit périodiquement être refixé. Le loquet de la porte ayant lâché il y a quelques mois, un piquet de tente le remplace depuis.

J’attendais les ventes d’après les Fêtes pour faire mes achats et c’est finalement aujourd’hui que cela se passait. Je pense qu’à l’ère d’Internet, on en est presque rendu à avoir TROP d’informations. J’ai passé tout près de six heures à consulter les caractéristiques et les évaluations des divers modèles.

J’ai éventuellement fait mes choix, mais je ne peux pas garantir que mes recherches m’ont amenée à trouver les meilleurs produits. Il y a tout simplement trop de modèles et de caractéristiques et les commentaires varient d’un extrême à l’autre. Même les évaluateurs officiels des sites d’évaluation se contredisent l’un l’autre, alors, comment faire un choix éclairé?

J’ai finalement décidé d’établir quels critères comptaient pour moi, pour  chaque appareil. Dans le fond, avoir trop de choix nous enlève la faculté de bien choisir. Lorsqu’il y a tellement de variables qu’il devient impossible de les démêler, on finit par simplifier au maximum les critères pour faire notre choix.

En général, le prix, la fiabilité et la réputation du service à la clientèle du fabricant sont très importants à mes yeux. Plus spécifiquement, je voulais une cuisinière avec four auto-nettoyant, un dessus en vitro-céramique et des éléments à grandeur ajustable si possible. J’aurais aimé une cuisinière à induction mais cela coûtait le double des cuisinières conventionnelles. Un four à convection était un autre critère mais pas essentiel, vu que j’ai déjà un très grand micro-ondes qui fonctionne aussi à convection.

Pour les laveuses, j’ai basculé tout l’après-midi entre les laveuses à chargement frontal et les traditionnelles à chargement par le haut. J’ai lu des tonnes de commentaires louangeant ou décriant chacune, c’est à y perdre la tête. J’ai finalement choisi le chargement frontal en prenant la résolution de ne pas oublier de laisser la porte entrouverte et d’essuyer le joint d’étanchéité de la porte après chaque usage.

Je désire une laveuse qui a une grande capacité, qui n’use pas les vêtements prématurément, qui a un cycle délicat qui soit vraiment délicat et qui fait correctement son travail de nettoyage de vêtements.

Les sécheuses ne sont pas terriblement intéressantes. Tout ce que je leur demande c’est de sécher mes vêtements dans un temps raisonnable.

Est-ce que mes choix sont les bons? Pour moi, probablement. J’ai respecté mon budget, n’ai pas dépensé pour des options inutiles quoique parfois tentantes et j’ai réussi à obtenir un petit rabais en appelant directement le service à la clientèle plutôt que le service des commandes.

Livraison prévue dans une semaine exactement, et en prime, ils ramasseront les vieux électro-ménagers gratuitement. Le service des commandes m’avait précédemment affirmé que le coût était de vingt dollars par appareil ramassé. Je ne crois pas que j’aurais pu les revendre vu leur état.

J’espère que tout ça me durera au moins un autre quinze ans. Ma mère possède la même sécheuse depuis plus de trente ans et elle fonctionne comme au premier jour. Dommage que maintenant, les compagnies planifient l’obsolescence pour nous obliger à acheter plus fréquemment. La durabilité a été coupée de moitié et on appelle cela du progrès.

C’est une imprudence d’écouter trop d’avis, et se tromper au choix.   –  Pierre Corneille
L’embarras est l’angoisse du choix.  – Albert Brie