Droit de vie ou de mort

chats

Je n’aime pas vous parler constamment de problèmes médicaux, mais c’est ce qui monopolise nos vies de ce temps-ci. Nous avons finalement un diagnostic pour Toutou Parfait: elle a une rupture du ligament croisé antérieur à la patte arrière gauche.  C’est au niveau du genou et  la meilleure solution est la chirurgie.

Elle subira donc une opération chirurgicale le 17 décembre. Je suis allée à une nouvelle clinique vétérinaire qui est à trente minutes de chez moi et les gens étaient absolument charmants. J’ai pu discuter avec trois vétérinaires différents et ils ont bien passé une heure à m’expliquer toutes les procédures, les risques, le pronostic, la récupération et le type de chirurgie qu’ils recommandaient.

Pour une fois, on ne me conseille pas l’opération la plus complexe et la plus coûteuse. Ils ont choisi une chirurgie plus simple, mais qui donne de bons résultats et qui est la moins coûteuse des trois possibilités. L’âge de Toutou Parfait, le degré d’arthrite et son niveau d’activité plus réduit qu’un chien plus jeune, font que la chirurgie moins complexe lui conviendrait mieux selon eux.

J’ai tout de même écrit au vétérinaire qui avait soigné Toutou Parfait pour sa nécrose de la glande salivaire il y a dix huit mois et je lui ai demandé son avis. Il faut noter que les deux procédures plus complexes et coûteuses devraient être faites à l’hôpital vétérinaire spécialisé où travaille ce vétérinaire,  mais j’ai très confiance en lui et je sais qu’il me conseillera ce qui est le mieux pour Toutou Parfait.

Il a confirmé que la procédure suggérée était ce qui était le plus approprié pour Toutou Parfait. J’aurais bien aimé la faire soigner à cet endroit absolument formidable, mais leurs prix sont extrêmement élevés et la chirurgie simple me coûterait le double si j’optais pour eux. Il faut dire que c’est un véritable hôpital, ouvert 24 heures par jour, avec une urgence, des civières, tout à fait  comme un hôpital pour humains.

Heureusement, le vétérinaire de la clinique, qui fera l’opération, a reçu la formation pour cette procédure à cet hôpital et il a pratiqué cette chirurgie à maintes reprises, avec succès.

Toutou Parfait doit perdre du poids car contrairement à l’humain qui se déchire habituellement un ligament du genou, suite à un mouvement brusque; chez les chiens, c’est plus une question d’usure et d’arthrite qui amène le ligament à lâcher. Il est donc très recommandé de maintenir un poids idéal pour éviter de surcharger le ligament. De plus le ligament de l’autre patte qui doit avoir le même degré d’usure que le le premier, pourrait lâcher lui aussi si elle ne maigrit pas.

Le taux de succès de la chirurgie dépend de plusieurs facteurs; l’âge, le poids, mais surtout de la période post-opératoire. Le chien  doit être calme et ne pas forcer sur l’articulation pendant la cicatrisation. Pendant au moins un mois, il ne doit pas faire d’exercice physique. Les sorties doivent se faire en laisse, uniquement pour les besoins.

Il n’est pas encore tout à fait certain que la chirurgie aura lieu. Le jour de l’opération, ils vont d’abord l’anesthésier puis faire des radiographies des hanches et des genoux. Il faut qu’il y ait un bon potentiel de récupération, ce qui veut dire pas trop d’arthrite. Sinon, nous aurons une décision à prendre pour la suite des choses. Il y a toujours la possibilité d’une attelle qui est portée sur la jambe pour la soutenir et qui pourrait faire l’affaire si l’opération n’est pas souhaitable, mais ce n’est pas l’idéal.

Ce ne fût pas une très bonne semaine financièrement; d’abord les visites chez le vétérinaire et ensuite un problème assez sérieux avec la voiture. Tout cela se chiffre à quelques milliers de dollars. Ce n’est pas la fin du monde mais ça nous amène à remettre encore une fois à plus tard le voyage en Europe, que nous voulions faire en février, le temps de remplumer le fonds d’urgence.

Nous avons eu une petite discussion familiale très courte pour décider de l’allocation d’argent: chirurgie pour Toutou Parfait ou voyage? Toutou Parfait a remporté le vote à l’unanimité.

Connaissant ma famille, je n’avais pas vraiment de doute sur la décision, mais je trouve vraiment inconfortable d’avoir la possibilité de décider de la vie ou de la mort d’un animal de compagnie.  Oui, Toutou Parfait est dans la force de l’âge, mais ce n’est qu’un problème mécanique qui peut être réparé. Comment la regarder dans les yeux  et choisir un voyage au lieu de la chirurgie? On me taxera d’hyper -sensiblerie mais j’ai vécu quelques expériences traumatisantes qui m’ont amenée à penser comme cela.

Lorsque j’étais enfant, à plusieurs reprises, quatre fois sur une période de dix ans, pour être exacte, mes parents ont fait euthanasier notre chat ou notre chien sans raison. Je partais pour l’école et  à mon retour  l’animal avait disparu. Lorsque je demandais pourquoi on l’avait fait tuer, on me répondait qu’ils n’en voulaient plus ou que c’était trop accaparant. C’est arrivé avec trois chats et un chien et je me suis jurée que jamais je ne ferais tuer un animal parce que je m’en étais lassée ou autre raison futile. Un animal n’est pas un bien de consommation jetable.

 Je n’ai fait euthanasié un animal qu’une seule fois. J’avais une chatte de 19 ans et demi, Cassie, qui est décédée paisiblement dans son sommeil. Un autre de nos chats, Kenny, avait alors 18 ans et demi et n’avait jamais vécu une seule journée sans elle. Il a arrêté de manger et de boire. Je l’ai amené chez la vétérinaire qui lui a fait plusieurs tests et m’a dit que ses reins ne fonctionnaient plus et qu’il n’y avait rien à faire. Elle lui a donné une injection qui prenait vingt minutes à faire complètement effet, il s’est endormi tout doucement dans mes bras et je lui ai parlé jusqu’au bout, en pleurant à chaudes larmes.

Je vais couper bien des choses plutôt que de négliger les soins d’un animal malade. J’ai choisis de le prendre chez moi et j’assume la responsabilité d’en prendre soin. Je n’irais pas jusqu’à l’acharnement thérapeutique, mais si sa qualité de vie peut être maintenue, les voyages et autres gâteries humaines vont céder leurs places pour les soins médicaux d’un animal.

On n’a pas deux cœurs, l’un pour l’homme, l’autre pour l’animal… On a du cœur ou on n’en a pas.      –  Alphonse de Lamartine

Partagez!

À votre santé

médical

C’est avec un grand soulagement que je peux vous rapporter que la colonoscopie na rien détecté d’anormal. L’examen en tant que tel ne dure pas très longtemps et la sédation, même si elle ne m’a pas endormi, m’a laissé très décontractée, si bien qu’il n’y a eu qu’un très léger inconfort.

Une demie journée à l’hôpital, c’est bien assez pour moi. Ce n’est pas un endroit où l’on désire se retrouver, particulièrement à l’approche des fêtes.

J’ai eu un regain d’énergie en sortant de là, en réalisant que tous n’avait pas cette chance. Les endoscopies ont lieu sur le même étage que les chirurgies et les soins intensifs. Lorsque je suis descendue de l’ascenseur  on sortait un jeune garçon d’environ sept ans de la salle d’opération. Il pleurait et criait  »maman » sans arrêt et les infirmières essayaient de le maintenir dans le lit, tellement il était agité.

Dans la salle pour les colonoscopies, nous étions une bonne dizaine de personnes. Mon voisin immédiat m’a raconté qu’on lui a fait une première colonoscopie il y a trois ans parce que son frère avait un cancer colorectal.  Il s’est avéré qu’il avait aussi un cancer colorectal de stade trois. Il a eu une chirurgie dans les jours qui ont suivi et il a dû porter une iléostomie pendant neuf mois. On a finalement pu lui reconnecter le colon et l’intestin grêle pour le débarrasser de ce sac et il se porte à merveille depuis. Il était là pour un contrôle et il a été très heureux d’apprendre qu’il n’y avait aucune trace de cancer. Il y a trois ans, il avait été opéré en décembre et son frère était décédé quelques jours plus tard, ce fut donc un Noël assez sombre. Maintenant il profite de la vie avec sa femme,  à laquelle il est marié depuis 45 ans. Il était très gentil avec moi, me demandant  si c’était la première fois que je subissais l’examen et me rassurant quant à la procédure.

Après l’examen, le gastro-entérologue passait voir chaque patient pour lui faire part des résultats de l’examen. Une seule personne de notre groupe avait un polype, qui lui a été retiré et le médecin s’est montré fort rassurant quant au futur.

En moins de deux heures, il s’est formé un petit esprit de clan dans notre groupe, les plus expérimentés rassurant les nouveaux sur le déroulement, sympathisant au sujet de l’inconfort au retour de l’examen et chacun souhaitant bonne chance et joyeux Noël aux autres lorsqu’il quittait.

La plus âgée du groupe était une dame de 85 ans, qui était une véritable pince-sans-rire. Lorsque l’infirmière lui a demandé si elle était bien à jeun depuis minuit, elle a répliqué qu’elle avait pris son déjeuner habituel de deux oeufs avec saucisses et petits pains. Elle plaisantait sans cesse et se déclarait en pleine forme au retour de l’examen. J’ai quitté avant qu’elle reçoive ses résultats mais elle avait un excellent moral.

J’ai passé le reste de la journée à regarder mon chez moi sous un oeil nouveau, en me disant que j’aurais pu avoir un résultat différent, qui aurait tout basculé dans ma vie. J’ai laissé derrière moi en quittant l’hôpital une foule de gens souffrants, tristes, endeuillés, à trois semaines de Noël. J’ai de la chance et je le réalise.

Si l’on regarde la santé canine de note petite famille, Toutou Parfait a connu quatre jours où il y a eu une grande amélioration pour sa patte arrière. Elle marchait dessus et ne boitait plus. Puis, depuis le cinquième jour, elle refuse de mettre son poids dessus et elle clopine sur trois pattes. Nous avons trouvé une autre clinique vétérinaire fortement recommandée par des amis et des clients et nous avons un rendez-vous aujourd’hui.

Finalement, la glande thyroïde de Toutou Parfait fonctionne parfaitement et nous ne savons toujours pas ce qui ne va pas avec sa patte ou sa hanche. En ce moment, cela ressemble plus à une blessure, genre ligaments ou  tendons, plutôt qu’à de l’arthrite. J’espère que le nouveau vétérinaire aura plus d’empathie et d’intérêt pour ses clients à quatre pattes.

Tendre Moitié me faisait remarquer qu’il est tout de même plus facile de se faire soigner par un vétérinaire que par un médecin. Il a subi des radiographies des genoux en septembre dernier pour qu’un rhumatologue lui fasse ensuite une infiltration. Il a reçu un appel le 1er décembre et on  lui a donné un rendez-vous pour une infiltration le 13 mars 2013. En attendant, il ne peut qu’endurer sa douleur. Il se sera passé six mois entre les radiographies et l’infiltration, c’est long. Je ne trouve pas que cela constitue un délai acceptable. Tendre Moitié garde le moral et marche la jambe raide pour avoir moins mal.

 Cela termine notre petit bulletin médical.  Charmante Ado est en pleine forme et elle a fait trois paniers au premier quart lors du dernier match, qui fût remporté par son équipe. Elle refuse des clients pour son gardiennage d’animaux. Tout le monde cherche une pension pour le temps des Fêtes, mais nous sommes déjà complets. La dernière cliente en date insistait pour que nous prenions ses trois Yorkshires alors que nous garderons déjà un Labrador et un Golden Retriever. Avec les nôtres  cela aurait fait sept chiens dans la maison! On lui a bien offert d’aller les nourrir, promener et soigner chez elle, mais il semblerait qu’ils soient trop destructeurs pour être laissés seuls… Je crois qu’un chenil lui conviendrait mieux que notre maison.

La santé est la qualité la plus méritoire du corps.   –   Aristote
Un corps sain est un hôte, un corps maladif est un geôlier.   –   Francis Bacon

Soins canins

chien et chat

Toutou Parfait est allée à son rendez-vous chez le vétérinaire hier. Il a tout de suite mentionné qu’elle avait pris beaucoup de poids depuis sa dernière visite médicale alors que nous avons pourtant coupé ses portions de moitié. Le vétérinaire lui a fait une analyse sanguine pour vérifier le fonctionnement de sa thyroïde.  Nous aurons les résultats dans quatre jours.

Toutou Parfait ne bouge presque plus car sa patte la fait souffrir. Le vétérinaire croit que c’est,  soit de l’arthrite à la hanche, soit une hernie discale. Une autre possibilité est un cancer des os, mais, nous ne sommes pas rendus là. Elle doit prendre deux comprimés de cortisone matin et soir et nous verrons si elle arrêtera de boiter. Si jamais elle se remet à boiter après l’arrêt des médicaments, ce sera probablement dû à l’arthrite et il lui donnera des médicaments qui seront assez efficaces, selon lui.

Si sa thyroïde ne fonctionne pas suffisamment, il y a des médicaments pour pallier à cela et le vétérinaire dit qu’elle redeviendrait enjouée et active, en autant qu’on règle le problème de la patte.

Tout cela m’a coûté un beau 325$. Ça devrait s’arrêter là, à moins qu’aucun médicament ne fasse effet. C’est difficile de refuser de traiter lorsque le vétérinaire dit qu’il y a des solutions simples et efficaces et des médicaments à des prix raisonnables, qui régleront le problème. J’ai donc décidé d’aller de l’avant car ce sont des problèmes somme toute mineurs. C’est seulement que les coûts en médecine vétérinaire sont vraiment exorbitants.

En ce moment, Toutou Parfait n’a pas une vie très agréable et je n’aime pas la voir souffrir. Par contre, il y a une très bonne possibilité que l’on puisse traiter ses maux efficacement. On va donc lui donner cette chance et espérer que tout ira pour le mieux.

Notre pensionnaire est partie hier soir après un court séjour sans histoire. Une autre cliente sollicite les services de Charmante Ado pour garder son chien durant la période des Fêtes. Tête de Mule s’amuse bien avec les invités canins et elle semble apprécier la compagnie.

Je n’aime pas tellement le vétérinaire que nous avons actuellement. Il semble avoir très peu d’empathie pour les animaux et sa femme, qui l’assiste, est carrément bizarre. Pendant que je tenais la tête de Toutou Parfait (qui tremblait) lors de sa prise de sang, elle me racontait des inepties dans le genre; que je devrais habiller mon chien en lui mettant un beau bandeau  ou un foulard rose.  Elle parle sans arrêt et dit des choses vraiment étranges. Elle m’a aussi parlé de caniches blancs, noirs et roses et d’une cliente qui collectionnait les caniches noirs en peluche.

Je vais probablement chercher un nouveau vétérinaire. J’en avais essayé un autre il y a deux ans mais ils ne savaient que prescrire une multitude de tests, plus coûteux les uns que les autres et qui sont tous revenus négatifs.

Il y a bien un excellent hôpital vétérinaire dans la ville voisine, mais il est jusqu’à deux fois plus cher que tous les autres. Toutou Parfait y a été soignée il y a deux ans pour une nécrose de la glande salivaire et cela m’a coûté plusieurs milliers de dollars. Disons, que cet hôpital est à considérer pour les cas graves seulement car je ne peux pas me permettre leurs prix pour les suivis de routine.

J’ai déjà eu une excellente vétérinaire qui avait des prix raisonnables et qui démontrait beaucoup d’empathie pour les animaux. C’était dans une toute petite communauté et elle était la seule vétérinaire de la région. J’aimerais bien retrouver ce genre de vétérinaire mais ça ne court pas les rues semble-t-il.

Parfois, nous avons l’impression que la multitude de tests, vaccins et examens pré-opératoires, ne sont que des excuses pour facturer le client. Par exemple, la cortisone de Toutou Parfait ne m’a coûté que 7$, ce qui semble très raisonnable, jusqu’à ce qu’on remarque des  »frais de prescription » de 12$ ajoutés à la facture.

De plus, Charmante Ado a remarqué que la facture parlait du chien  »Tête de Mule » alors je me demande si la grande prise de poids mentionnée par le vétérinaire ne serait pas plutôt due au fait qu’il s’est trompé de dossier.   Rien pour inspirer confiance, n’est-ce pas.

Nous pouvons juger le coeur d’un homme par son traitement des animaux.    –   Emmanuel Kant

 

Garderie chez Opus

invitée

Nous avons une pensionnaire canine pour les trois prochains jours. La première moitié de journée fût quelque peu problématique car elle jappait sans arrêt si nous la laissions dehors dans l’enclos avec nos deux chiens.

Je me suis donc résignée à la rentrer et je l’ai remise périodiquement dehors pour jouer avec les autres. Elle a finit par se calmer et le reste de la journée s’est bien passée. C’est un chien très doux et affectueux. Elle aime bien être caressée et elle s’installe toujours près d’un humain au cas où une main aurait envie de caresser quelque chose. Heureusement que je n’ai pas un horaire trop chargé durant les trois prochains jours. Ce gardiennage était une idée de Charmante Ado, mais vu qu’elle est à l’école toute la journée, c’est moi qui est en charge.

C’était le Cyber-Lundi hier, une tradition américaine qui ne fait que débuter au Canada. Je suis allée voir les  »spéciaux » en ligne et honnêtement, je n’ai pas été impressionnée, même sur les sites américains. Une fois que j’ai lu toutes les évaluations sur un produit, je n’ai habituellement plus le goût de l’acheter. Je n’ai donc pas dépensé un sou, car le peu de choses que je désirais n’étaient pas en solde.  Ma liste de cadeaux est très raisonnable cette année. Charmante Ado a dépassé l’étape des jouets et elle n’a demandé que des livres, un bracelet et un jeu vidéo de danse.

Nous prévoyons rester à la maison pour la période des Fêtes avec peut-être une petite escapade d’un jour ou deux chez la soeur de Tendre Moitié. Charmante Ado aimerait que nous cuisinions ensemble, des biscuits, des chocolats et autres desserts. Nous planifions faire une liste d’activités pour son congé scolaire et choisir une chose à faire chaque jour. Il y a aussi la patinoire extérieure qui est dans le parc juste à côté de notre maison.

Charmante Ado a finalement reçu son uniforme de basketball fait sur mesures et il lui sied superbement. Il semblerait que la soeur adulte d’une joueuse de l’équipe sera la nouvelle entraîneur. Elle n’a que 18 ans et c’est une ancienne élève du collège. Son père va agir comme assistant instructeur pour la seconder. La saison est donc sauvée, mais il faudra que les filles affichent plus de sérieux car le calibre est assez élevé. J’espère qu’elle saura les tenir et que les filles ne lui rendront pas la tâche plus ardue. Peut-être qu’un entraîneur plus jeune aura un meilleur contact, mais c’est tout de même dommage, car le précédent avait des connaissances poussées et leurs techniques et stratégies s’étaient beaucoup améliorées sous sa gouverne.

Je vais devoir aller chez le vétérinaire pour Toutou Parfait qui  a mal à une patte arrière, à moins que ce ne soit la hanche. Quoiqu’il en soit, elle hésite à mettre son poids dessus et préfère rester couchée. Elle ne semble pas avoir de douleur lorsque je lui tâte la patte, ce qui me fait penser que c’est plutôt la hanche qui la fit souffrir. C’est probablement de l’arthrite mais c’est rendu à un point qu’elle aurait besoin d’un médicament pour la soulager.

Elle n’était pas très contente de voir arriver la nouvelle venue lors qu’elle avait de la misère à marcher. Elle était d’une humeur massacrante et ses grognements ont vite fait comprendre à la petite nouvelle qu’elle était mieux de ne pas l’embêter.

Tête de Mule a été une hôtesse modèle et semble apprécier la compagnie. Elle a aussi compris que Toutou Parfait n’entendait pas  à rire ces temps-ci et elle la laisse tranquille.  J’espère que le vétérinaire pourra faire quelque chose pour Toutou Parfait car sa qualité de vie diminue et il est évident qu’elle souffre. Elle aura huit ans dans deux mois, mais je trouve qu’elle vieillit beaucoup plus vite que Fanny qui est restée en pleine forme jusqu’à l’âge de douze ans. J’ai bien peur qu’elle ne nous quitte beaucoup plus tôt. On va espérer que ce rendez-vous chez le vétérinaire sera bénéfique.

 Vous ne serez jamais, et dans aucune circonstance, tout à fait malheureux si vous êtes bon envers les animaux.   –   Victor Hugo

De l’enclos au piano

piano

Nous avons terminé hier l’aménagement des quartiers d’hiver des chiens. L’enclos est ma foi très réussi et les deux chiens semblent adorer la lampe chauffante même s’il ne fait pas encore très froid. Charmante Ado a participé à la construction et je dois dire qu’elle est plus forte que moi pour soulever des panneaux et transporter des matériaux.

Nos deux chiens se sont engouffrés dans la niche aussitôt la lampe installée et n’en sont plus ressortis. Nous avons aussi ajouté une plateforme sur le sol où ils pourront relaxer à l’abri du vent et de la neige.

La première cliente de notre fille s’est aussi présentée avec son chien pour faire plus ample connaissance. Nous allons garder son Labrador/Husky dans une dizaine de jours. Elle a été très impressionnée par l’enclos et le chauffage, surtout que les chiens n’y passent que la journée car ils rentrent en début de soirée pour être avec nous et ils dorment à l’intérieur.

Le chien de cette dame est très sympathique et il a fait le tour de la propriété avec intérêt, sous l’oeil vigilant de nos deux chiens. Toutou Parfait a bien grondé un peu, mais je crois qu’elle voulait simplement indiquer au nouveau venu qu’elle était le Chien Numéro Un, ce que le visiteur a semblé accepter sans broncher.

Nous allons tout de même prendre des précautions lorsque notre pensionnaire arrivera. Nous allons mettre le nouveau venu dans la cour clôturée et nos chiens resteront dans l’enclos. Ils pourront ainsi faire connaissance à travers le grillage et nous les mettrons ensemble lorsque chacun se sera habitué à l’autre.

Parmi les autres nouvelles de la maisonnée, l’accordeur de piano est passé cette semaine. Pendant qu’il travaillait sur le piano au salon, je m’étais installée dans la salle à manger avec mon ordinateur. Lorsqu’il eut terminé, il s’est mis à jouer un morceau, Les canons de Pachelbel. C’était de toute beauté, presque à en pleurer. Je n’ai eu le réflexe de l’enregistrer que vers la fin, mais j’ai réussi à obtenir un enregistrement de près de deux minutes. Il était tout content de voir que j’avais apprécié son jeu au point de l’enregistrer.

J’étais quelque peu découragée de mon progrès plutôt lent au piano ces derniers temps, au point de songer à arrêter les leçons. Écouter la musique qu’il a fait jaillir de mon piano m’a redonné de l’énergie et la volonté de continuer, pour arriver moi aussi à jouer comme cela.

Cet accordeur nous racontait que durant sa jeunesse, en Gaspésie, il avait aménagé un petit motorisé avec un piano sur roulettes. Il faisait le tour des plages durant l’été et s’arrêtait partout où il voyait des jeunes avec une guitare. Il leur demandait s’ils voulaient un accompagnement au piano, puis il descendait son instrument avec une rampe, pour l’installer directement sur la plage. Il passait la soirée auprès du feu à faire de la musique avec ces copains d’un soir. Le piano est une véritable passion pour lui.

Nous avons inspiré un peu de cette passion chez les amis de Charmante Ado, les jumeaux de onze ans de nos voisins. Ils ont essayé le piano l’an dernier et après quelques semaines ont demandé à  leurs parents d’apprendre le piano. Ils prennent des leçons depuis février dernier et ils semblent doués. Comme ils n’ont qu’un petit clavier électronique, je leur ai offert de venir pratiquer sur notre piano et j’ai pu constater qu’ils se développent très bien tous les deux et qu’ils font cela avec beaucoup de sérieux.

Charmante Ado a une certaine facilité au piano mais elle a tellement d’intérêts variés qu’elle ne pratique pas assez souvent. Les cours de couture étant terminés jusqu’en avril prochain, j’espère qu’elle pourra s’y remettre.

Pour ma part, l’âge m’occasionne certaines restrictions. J’ai parfois de la difficulté avec mes auriculaires qui ne veulent pas plier à cause de l’arthrite. Je déteste changer de piano à l’école car je me suis habituée à un instrument en particulier. Le cerveau est moins flexible à mon âge et coordonner les deux mains et la pédale demande beaucoup de concentration.  Je compense ces petits inconvénients en pratiquant plus souvent et plus longuement. Je crois tout de même que le piano m’aidera à garder un esprit alerte en vieillissant. Ma prochaine pièce est La Donna E Mobile de l’opéra Rigoletto de Verdi.

Il est certain que je ne suis pas près de jouer comme mon accordeur de piano, qui fait de la musique depuis plus de trente ans, mais finalement, après seulement trois ans de leçons, le résultat  n’est pas si mal et je ne dois pas me décourager.

Bon, c’était un peu décousu comme article, passant des chiens au piano, mais ce sont des éléments de ma vie et c’est comme cela que je vous les raconte.

 

La vie est comme un piano. Ce qui en sort dépend de comment vous en jouez.   –   Tom Lehrer