Bon pour nous…pour aujourd’hui

bienfait

Une étude publiée  il y a quelques jours dans le New England Journal of Medecine suggère que boire  quatre à cinq cafés par jour prolongerait la durée de notre vie.  Ce serait à classer dans la filière des informations qui changent sans arrêt, entre les œufs et le beurre par exemple. Ces choses sont bonnes pour la santé pendant quelques années, puis on déclare qu’elles sont extrêmement néfastes pendant une autre période pour finalement annoncer que ces items sont bénéfiques.

Sérieusement, si c’est vraiment le cas, j’en suis fort aise car je consommé habituellement quatre à cinq tasses de café par jour. Enfin une habitude que je n’aurai pas à changer.

Donc, les gens qui boivent moins de café que cette quantité vivraient moins longtemps. L’effet serait plus prononcé chez les femmes. Chez les hommes, boire quatre à cinq cafés par jour réduirait les risques de décès de 12% alors que pour les femmes, le risque diminue de 16%.

L’étude a colligé les données  sur une période  de treize ans à partir du  National Institutes of Health-AARP Diet and Health Study.  Ces données démontrent que le risque de décès diminue avec l’augmentation de la consommation de cafés par jour, jusqu’à un maximum de quatre à cinq. Il n’y a pas de bénéfice à en consommer davantage.

Ils ont aussi trouvé un effet paradoxal; les gens qui boivent du café ont tendance à mourir plus jeunes que ceux qui n’en boivent pas du tout. La cause serait que l’on associe souvent le café à une autre habitude néfaste pour la santé, la cigarette. Il est évident que le bénéfice qu’apporte la consommation de café sera annulé si on fume la cigarette.

Il semble que les buveurs de café seraient moins susceptibles de mourir de certaines causes comme les maladies cardiaques, les problèmes respiratoires, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et les infections. Le café n’offrirait pas de protection contre le cancer par contre.

Il y a quand même un certain bémol à savoir que le café contient plus de 1000 composants dont nous ne connaissons que très peu les effets.

Finalement, cette étude établit une corrélation mais ne fait pas la preuve d’une cause directe.

L’étude suggère une hypothèse intéressante que la consommation de café pourrait diminuer le risqué de mortalité. Une autre étude plus poussée nous prouvera peut-être éventuellement le contraire.

En attendant, je vais continuer d’apprécier une bonne tasse de café plusieurs fois par jour en me disant que c’est bon pour moi…pour le moment.

Certes, je veux bien aller au ciel. Anatole France voulait bien y aller aussi, mais à condition que l’on y serve le café au lit…Le lit, je m’en moque, mais le café-crème, j’y tiens.
–   Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Vous aimerez peut-être:

  • Froid mordant aujourd'hui, près de moins vingt degrés. Charmante Ado a essayé d'aller patiner sur la glace extérieure située au parc juste à côt ...

  • Aujourd'hui, nous avons amené notre chaton de six mois chez le vétérinaire. Savez-vous qu'il est impossible ou presque de faire stériliser un anim ...

  • C'est un jour de fête aujourd'hui. Non, pas la Saint-Valentin, que je ne célèbre pas du tout. Ce que vous lisez aujourd'hui est mon centième art ...

Partagez!

Exprimez vous!

*