Ajouter des années à sa vie, ou rajouter de la vie à ses années

retraite active

J’envisage de commencer une retraite partielle avec Tendre Moitié d’ici une dizaine d’années. Nous pensons alors travailler quatre à six mois par année pour une durée indéterminée. Nous n’avons pas vraiment de date d’arrêt complet, nous prévoyons continuer tant que nous serons en santé.

Dans un article de Time Moneyland, publié aujourd’hui , on se demande  si une retraite occupée égale une retraite heureuse.

Depuis une vingtaine d’années, la société s’éloigne de plus en plus  de Liberté 55, qui était censée être une vie de loisirs sans souci.  L’augmentation de la longévité  a amené  ce changement de perspective. Se retirer volontairement de la vie active n’a plus tellement de sens quand on réalise qu’il nous reste peut-être une trentaine d’années à vivre. Il faut tout de même faire quelque chose avec tout ce temps.

Il y  a ceux qui ne pense pas de cette manière et qui aimerait bien arrêter de travailler le plus tôt possible. Avec la récession, les problèmes de fonds de pension, les faibles taux de rendement des placements et le peu d’économies des Québécois, plusieurs n’auront pas le choix de rester sur le marché du travail.

En fait, les psychologues concluent que la notion d’une semi-retraite ou retraite active est un changement d’optique très salutaire. Habituellement, l’on considère que rester actif le plus longtemps possible apporte des bénéfices mentaux et physiques et engendre un plus grand  sentiment de bonheur.

Par contre, il faut faire la distinction entre faire une activité et être activement impliqué. L’implication dénote une expérience plus positive et est essentielle pour obtenir les bénéfices de rester actif.

Donc, se tenir occupé n’est pas suffisant; il faut aimer ce que vous faites. Travailler uniquement pour l’argent lorsqu’on est plus âgé va vous aider à payer vos factures mais aura peu d’effet sur votre sentiment de bien-être. La qualité de l’expérience  aura plus de conséquences positives sur tous les éléments de votre vie.

Tout cela est confirmé par une étude de  la firme Civic Ventures and the MetLife Foundation, qui a déterminé que  31 millions de personnes entre 44 et 70 ans indiquent qu’elles ont l’intention de continuer à travailler après avoir quitté leur carrière actuelle et qu’elles s’attendent à ce que cette seconde carrière leur procure  un sentiment d’accomplissement.

Nous commençons à vieillir quand nous remplaçons nos rêves par des regrets.   –  Sénèque
Qu’est-ce que le bonheur sinon l’accord vrai entre un homme et l’existence qu’il mène ?
–   Albert Camus
Dans le titre: Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie, mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années.   –  John F. Kennedy

Vous aimerez peut-être:

  • Dans notre famille, Charmante Ado et moi adorons les bougies et Tendre Moitié lui, a peur du feu. J'ai trouvé un bon compromis avec un produit q ...

  • Nous vivons de plus en plus longtemps mais nous ne vivons pas nécessairement mieux. Certaines maladies chroniques connaissent une croissance dra ...

  • Les gens actifs vivent généralement plus longtemps que les personnes sédentaires. Le type ou la quantité d’exercice requis pour bénéficier d’une ...

Partagez!

Exprimez vous!

*