À votre santé

médical

C’est avec un grand soulagement que je peux vous rapporter que la colonoscopie na rien détecté d’anormal. L’examen en tant que tel ne dure pas très longtemps et la sédation, même si elle ne m’a pas endormi, m’a laissé très décontractée, si bien qu’il n’y a eu qu’un très léger inconfort.

Une demie journée à l’hôpital, c’est bien assez pour moi. Ce n’est pas un endroit où l’on désire se retrouver, particulièrement à l’approche des fêtes.

J’ai eu un regain d’énergie en sortant de là, en réalisant que tous n’avait pas cette chance. Les endoscopies ont lieu sur le même étage que les chirurgies et les soins intensifs. Lorsque je suis descendue de l’ascenseur  on sortait un jeune garçon d’environ sept ans de la salle d’opération. Il pleurait et criait  »maman » sans arrêt et les infirmières essayaient de le maintenir dans le lit, tellement il était agité.

Dans la salle pour les colonoscopies, nous étions une bonne dizaine de personnes. Mon voisin immédiat m’a raconté qu’on lui a fait une première colonoscopie il y a trois ans parce que son frère avait un cancer colorectal.  Il s’est avéré qu’il avait aussi un cancer colorectal de stade trois. Il a eu une chirurgie dans les jours qui ont suivi et il a dû porter une iléostomie pendant neuf mois. On a finalement pu lui reconnecter le colon et l’intestin grêle pour le débarrasser de ce sac et il se porte à merveille depuis. Il était là pour un contrôle et il a été très heureux d’apprendre qu’il n’y avait aucune trace de cancer. Il y a trois ans, il avait été opéré en décembre et son frère était décédé quelques jours plus tard, ce fut donc un Noël assez sombre. Maintenant il profite de la vie avec sa femme,  à laquelle il est marié depuis 45 ans. Il était très gentil avec moi, me demandant  si c’était la première fois que je subissais l’examen et me rassurant quant à la procédure.

Après l’examen, le gastro-entérologue passait voir chaque patient pour lui faire part des résultats de l’examen. Une seule personne de notre groupe avait un polype, qui lui a été retiré et le médecin s’est montré fort rassurant quant au futur.

En moins de deux heures, il s’est formé un petit esprit de clan dans notre groupe, les plus expérimentés rassurant les nouveaux sur le déroulement, sympathisant au sujet de l’inconfort au retour de l’examen et chacun souhaitant bonne chance et joyeux Noël aux autres lorsqu’il quittait.

La plus âgée du groupe était une dame de 85 ans, qui était une véritable pince-sans-rire. Lorsque l’infirmière lui a demandé si elle était bien à jeun depuis minuit, elle a répliqué qu’elle avait pris son déjeuner habituel de deux oeufs avec saucisses et petits pains. Elle plaisantait sans cesse et se déclarait en pleine forme au retour de l’examen. J’ai quitté avant qu’elle reçoive ses résultats mais elle avait un excellent moral.

J’ai passé le reste de la journée à regarder mon chez moi sous un oeil nouveau, en me disant que j’aurais pu avoir un résultat différent, qui aurait tout basculé dans ma vie. J’ai laissé derrière moi en quittant l’hôpital une foule de gens souffrants, tristes, endeuillés, à trois semaines de Noël. J’ai de la chance et je le réalise.

Si l’on regarde la santé canine de note petite famille, Toutou Parfait a connu quatre jours où il y a eu une grande amélioration pour sa patte arrière. Elle marchait dessus et ne boitait plus. Puis, depuis le cinquième jour, elle refuse de mettre son poids dessus et elle clopine sur trois pattes. Nous avons trouvé une autre clinique vétérinaire fortement recommandée par des amis et des clients et nous avons un rendez-vous aujourd’hui.

Finalement, la glande thyroïde de Toutou Parfait fonctionne parfaitement et nous ne savons toujours pas ce qui ne va pas avec sa patte ou sa hanche. En ce moment, cela ressemble plus à une blessure, genre ligaments ou  tendons, plutôt qu’à de l’arthrite. J’espère que le nouveau vétérinaire aura plus d’empathie et d’intérêt pour ses clients à quatre pattes.

Tendre Moitié me faisait remarquer qu’il est tout de même plus facile de se faire soigner par un vétérinaire que par un médecin. Il a subi des radiographies des genoux en septembre dernier pour qu’un rhumatologue lui fasse ensuite une infiltration. Il a reçu un appel le 1er décembre et on  lui a donné un rendez-vous pour une infiltration le 13 mars 2013. En attendant, il ne peut qu’endurer sa douleur. Il se sera passé six mois entre les radiographies et l’infiltration, c’est long. Je ne trouve pas que cela constitue un délai acceptable. Tendre Moitié garde le moral et marche la jambe raide pour avoir moins mal.

 Cela termine notre petit bulletin médical.  Charmante Ado est en pleine forme et elle a fait trois paniers au premier quart lors du dernier match, qui fût remporté par son équipe. Elle refuse des clients pour son gardiennage d’animaux. Tout le monde cherche une pension pour le temps des Fêtes, mais nous sommes déjà complets. La dernière cliente en date insistait pour que nous prenions ses trois Yorkshires alors que nous garderons déjà un Labrador et un Golden Retriever. Avec les nôtres  cela aurait fait sept chiens dans la maison! On lui a bien offert d’aller les nourrir, promener et soigner chez elle, mais il semblerait qu’ils soient trop destructeurs pour être laissés seuls… Je crois qu’un chenil lui conviendrait mieux que notre maison.

La santé est la qualité la plus méritoire du corps.   –   Aristote
Un corps sain est un hôte, un corps maladif est un geôlier.   –   Francis Bacon

Vous aimerez peut-être:

  • Selon Daniel H. Pink, auteur de `` Drive: The Surprising Truth About What Motivates Us'', le secret pour avoir une motivation optimale est de dé ...

  • Lorsque nous quittons cette vie, nous pouvons d'une part laisser une empreinte durable, ou de l'autre être complètement oubliés. Qui se rappelle ...

  • J'ai lu un article intéressant aujourd'hui dans le New York Times. Un millier de personnes âgées de plus de 65 ans ont été interrogées pour un n ...

Partagez!

Exprimez vous!

*